Publié le Laisser un commentaire

Préparer une teinture mère

Teinture mère ?

Une teinture est un extrait liquide de plantes extrêmement concentré. Facile à préparer et à consommer, elle compte parmi les formes les plus utilisées de médecine par les plantes . Elle est parfaite diluée dans une tisane, dans de l’eau ou du jus de fruits. 

Pour faire une teinture selon la méthode traditionnelle, vous n’aurez besoin que de plantes, d’alcool ( ou de glycérine végétale ou du vinaigre), et d’un bocal en verre muni d’un couvercle hermétique .

Choisir un solvant

Si vous avez l’intention d’utiliser de l’alcool pour vos teintures, choisissez un alcool entre 40 et 50°. Le degrés alcoolique correspond à la teneur réelle en alcool d’une boisson : Une boisson à 40° contient 40% d’alcool, le reste du liquide étant de l’eau. Un rapport compris entre 40/60 ( 40 % d’alcool et 60 % d’eau) ou 50/50, constitue une base idéale pour extraire la plupart des principes actifs des plantes . La plupart des vodkas, gins, cognacs et rhums ont un degrés d’alcool compris entre 40 et 50°et fonctionnent très bien pour réaliser une teinture . 

Si vous utiliser du vinaigre comme solvant, faites-le chauffer avant de le verser sur les herbes pour réaliser une sorte d’infusion: l’extraction des principes actifs en sera facilitée . 

Les teintures au vinaigre sont bien moins efficaces qu’à l’alcool mais le vinaigre présente l’avantage d’un ingrédient usuel que vous pouvez incorporer dans vos repas quotidiens ( dans la vinaigrette par exemple).  

La glycérine végétale, est une substance visqueuse au goût sucré qui agit aussi comme solvant . Elle n’est pas tout à fait aussi puissante que l’alcool mais est très appréciée des enfants du fait de son goût sucré . . 

Avant de l’ajouter aux plantes , diluez la glycérine à l’eau dans les proportions suivantes : 2 mesures de glycérine pour une mesure d’eau ( ou plus si la glycérine est très épaisse ). 

Les plantes (ou partie)

Les plantes utilisées en teinture peuvent  être sèches ou fraîches : dans ce cas, laissez-les flétrir quelques heures afin d’enlever un maximum  d’eau de la plante . 

Pourquoi teinturer certaines plantes quasi fraîches plutôt que sèches ? Car certaines plantes perdent quasiment toutes leurs qualités au séchage. Beaucoup sont stables, mais certaines ne le sont pas, par exemple  la mélisse, le millepertuis mais il  y en a bien d’autres. La teinture d’Argousier est tout à fait faisable avec des feuilles sèches de moins d’un an et fera un excellent tonifiant général .

De façon générale et quelque soit la plante, il vaut mieux faire une teinture avec une plante sèche de bonne qualité qu’une plante fraîche, en raison du taux d’eau qui s’ajoute au solvant utilisé (alcool, glycérine, vinaigre,..), mais les 2 sont faisables.
Vos plantes doivent être cueillies de moins d’un an pour posséder une quantité de principes actifs optimale .

Mode d’emploi

  1. Ciselez finement les herbes, mettez dans un bocal propre et sec
  2. Versez suffisamment d’alcool ( ou autre solvant ) sur les herbes pour les recouvrir complètement en dépassant de 5 à 7 cm, puis fermez hermétiquement le bocal. Il se peut que les herbes flottent à la surface du liquide : laissez reposer 1 jour ou 2 et vérifiez si vous devez rajouter de l’alcool pour atteindre la marge des 5 à 7 cm. 
  3. Entreposez le bocal dans un endroit chaud  et laissez les herbes macérer durant 3 à 6 semaines en secouant le bocal chaque jour pour améliorer la diffusion des principes actifs dans le liquide .
  4. Filtrez les herbes . versez la teinture dans un bocal ou des flacons ambrés avec pipettes . étiquetez et entreposez dans un endroit frais , à l’abri de la lumière .
  5. Les teintures alcooliques se conservent plusieurs années , celles à base de glycérine, 3 ans environs et celles au vinaigre, un an au minimum et souvent beaucoup plus longtemps.

Le dosage 

A quoi correspond une goutte ? Les dosages des teintures sont souvent indiquées en gouttes ou en pipette compte-goutte pleine. 

Le petit tableau ci-dessous donne les équivalences de ces gouttes et ces pipettes en cuillerée à café et en volume . 

Cuillerée à caféPipettesMillilitre
1/4 de cuil.à café1 pipette (35 gouttes)1 ml
1/2 cuil.à café2.5 pipettes (88 gouttes)2.5 ml
 1 cuil.à café 5 pipettes (175 gouttes)5 ml

 Faites vos premières teintures mères avec l’un de nos kits de l’Herboriste …    

Publié le Laisser un commentaire

Tisane, thé, infusion

Tisane, thé et infusion

Un thé, une tisane, une infusion… Riches en minéraux, ces boissons possèdent des vertus anti-fatigue, stimulantes ou encore calmantes. Mais, parmi ces différentes appellations, il s’avère souvent difficile de faire un choix. Quelle boisson consommer pour accompagner notre petit déjeuner, ou lors de notre pause de l’après-midi ? Afin de vous aider à choisir la boisson la plus adaptée pour vous, nous vous emmenons pour un tour d’horizon de ces breuvages bienfaisants. Ainsi, nous vous proposons de découvrir les différences et subtilités de chacune, les bienfaits du thé et de la tisane… Et les meilleurs moment pour les consommer. Prêt(e) ?

Quelle différence entre thé et tisane ?

La différence entre tisane et thé repose sur la composition des plantes qui constitue le mélange. Ainsi, le thé contient de la théine provenant des feuilles de théiern issu de la famille des Camélias (Camellia sinensis).

Tisane verveine, Herbier de France

La tisane, quant à elle, ne possède pas de théine, contenant simplement des plantes naturelles. Elle peut être composée d’une seule plante ou de plusieurs comme le thym, le romarin, la camomille ou la verveine, par exemple.

Zoom sur les différents thés :

Il existe plusieurs variétés de thés : le thé blanc, le thé vert, le thé noir, et le jaune. Les différents thés sont issus de la même plante, mais leurs processus de récolte et de fabrication sont différents.

  • Le thé noir est le plus amer des thés, ayant subi une oxydation complète et une fermentation.
  • Le thé blanc et le thé vert sont quant à eux plus légers et moins amers car ce sont des thés non fermentés.
  • Par ailleurs, le thé rouge, ou Rooibos, est quant à lui un « faux thé », qui ne provient pas du théier mais d’un petit arbuste. C’est un thé fermenté dont la caractéristique est d’être dépourvue de théine.
  • Enfin, sachez que les boissons nommées « thé » dans le commerce peuvent être composées simplement de feuilles de théier ou mélangées avec des plantes naturelles ou des agrumes comme par exemple le thé noir au citron ou encore le thé vert à la menthe.

Quelle différence entre tisane et infusion ?

Nous l’avons abordé plus haut, c’est la composition qui différencie le thé de la tisane. L’infusion, quant à elle, renvoie à une technique de préparation de la tisane ou du thé.

Ainsi, l’infusion consiste à verser de l’eau portée à ébullition sur des feuilles ou des fleurs afin d’en extraire les composés aromatiques. Le temps d’infusion varie entre 5 et 20 minutes, le temps que l’eau refroidisse.

Les composés aromatiques présent dans les plantes sont connus pour être des substances fragiles. Il est donc conseillé d’infuser sa tisane autour des 80-90 degrés afin de ne pas dénaturer ces principes actifs.

Il existe d’autres techniques plus complexes afin de préparer une tisane comme la macération ou la décoction :

  • La macération consiste à faire tremper les plantes dans une eau à température ambiante pendant de longues heures.
  • La décoction ressemble à l’infusion, mais le départ se fait à eau froide avant de porter le mélange à ébullition.

Pourquoi consommer des boissons chaudes ?

Tisane, thé et infusion

Plusieurs vertus peuvent être attribuées aux tisanes et thés.

Premièrement, boire des boissons chaudes contribue à atteindre les recommandations de consommation d’eau. En effet, aujourd’hui, boire 1,5L d’eau par jour est souvent difficile. L’ajout de thé ou tisane participe alors à cet objectif de santé.

Nutritionnellement, boire du thé ou de la tisane pourrait par ailleurs permettre de limiter sa consommation de sodas ou de jus sucrés. Ainsi, il est préférable de ne pas sucrer son thé. Malgré tout, si vous êtes un(e) incorrigible bec sucré, tentez plutôt d’y ajouter une cuillère à café de miel !

Atouts santé des thés

D’un point de vue santé, le thé est notamment riche en flavonoïdes. Or, ceux-ci sont des puissants antioxydants réputés lutter contre le vieillissement cellulaire et les maladies cardio-vasculaires.

Atouts santé des tisanes

Les tisanes offrent quant à elles d’améliorer de multiples maux en fonction des plantes consommées. Ainsi, chaque plante possède des vertus qui lui sont propres : rafraichissante, calmante, tonifiante, antispasmodique ou encore diurétique … Il faut donc veiller à bien choisir sa tisane en fonction de l’effet recherché.

Thé ou tisane : quelle boisson pour qui ?

Entre le thé et la tisane il n’y en a pas une à privilégier plus que l’autre, ces deux boissons étant complémentaires. Il est donc recommandé de consommer de ces deux boissons chaudes pour bénéficier des vertus de chacune.

Cependant, au cours de la journée, il est plus intéressant de consommer du thé le matin pour son effet dynamisant et de la tisane en fin de journée pour ses vertus calmantes. En effet,  consommé à  haute dose  ou avant le coucher, l’effet stimulant du thé pourrait avoir un impact sur la qualité de votre sommeil.

De plus, on recommande aux personnes souffrant de problèmes cardiaques ou de troubles digestifs de ne pas boire trop de thé, compte tenu de la présence de théine, stimulante, dans le thé.

Théine & caféine, un effet stimulant

Il en va de même pour le café, composé de caféine. Or la caféine et la théine possèdent très peu de différence. Le thé provient du théier et la caféine du caféier. Mais il s’agit en réalité de la même molécule. Cependant elles agissent différemment sur notre organisme.

La caféine du café est complètement biodisponible et passe directement dans le sang. La théine du thé quant à elle à un effet d’assimilation plus long car les tanins ralentissent son absorption. L’effet stimulant du café est plus court, plus rapide et moins long comparé à celui du thé qui agit plutôt sur la longueur et en douceur.

Comment bien choisir mes infusions ?

Tisane, thé et infusion

J’opte pour des thés ou tisanes bio

De nombreux thés et tisanes peuvent contenir des pesticides, des herbicides, des métaux lourds… Il est donc préférable de consommer des thés ou tisanes biologiques, afin de réduire cette probabilité. La garantie n’est certes pas absolue, mais les filières biologiques sont tout de même davantage contrôlées.

Les thés en sachets, pratiques & rapides

Plus pratiques, plus simples et plus rapides, les thés en sachets semblent offrir de nombreux avantages. Or, présentés en sachets, les thés ou tisanes sont généralement transformés, mélangés ou réduits en poudre, ce qui affecte alors souvent leur qualité.

  • Si la praticité du sachet vous permet de boire davantage de ces boissons chaudes, alors vous devez choisir cette option.
  • Il est tout de même conseillé de choisir des sachets de thé pyramidaux et en mousseline de soie, dont les caractéristiques permettent une infusion optimale et de préservation des arômes, plutôt qu’en papier et plat.

Les thés en vrac, naturels & authentiques

Les avantages du thé en vrac sont quant à eux nombreux, à commencer par le fait qu’ils soient naturels et authentiques.

  • Premièrement, en vrac, les feuilles sont souvent entières,  d’une meilleure qualité et non hachées. Etant fragiles, les feuilles de thé perdent en effet une partie de leur propriétés, une fois transformées.
  • Par ailleurs, le sachet de thé limite l’espace d’infusion ce qui n’est pas le cas lors d’une infusion en théière ou dans un infuseur large avec un thé en vrac. Les arômes sont alors plus intenses et le gout plus prononcé.  
  • Enfin, le thé en vrac offre l’avantage de ne pas posséder d’emballage papier ce qui rend sa consommation plus intéressante d’un point de vue environnemental.
Publié le Laisser un commentaire

Plantes médicinales: Mode d’usage et application

Voici quelques informations de base sur les différents modes d’usage et d’application des plantes faciles à préparer soi-même en toute sécurité.

Infusions

Les infusions sont le moyen le plus simple et infaillible pour profiter des bienfaits de vos plantes médicinales. Ce sont avant tout les parties aériennes, les feuilles et capitules, qui se prêtent à ce genre de traitement. Pour préparer une infusion dans les règles, il suffit de se munir d’une théière ou d’une tasse, d’un filtre et d’un couvercle. Pour une tasse, comptez environ une cuillère à café de plante séchée ou 2 cuillères à café de plante fraiche. Pour une préparation en théière, ajoutez 20 g de plante séchée ou 30 g de plante fraîche pour 500 ml d’eau.

Mettez les plantes dans le filtre et ajoutez de l’eau frémissante. Laissez infuser entre 5 min. et 10 min. Rajoutez du miel et du sucre selon vos envies.

Décoctions

Les décoctions permettent d’extraire les principes actifs des parties les plus dures des plantes médicinales telles que les écorces ou les racines, en leur faisant subir un traitement plus soutenu. Pour préparer votre concoction, placez une grande quantité de plantes médicinales dans une casserole et ajoutez-y de l’eau froide – de préférence de l’eau de source non calcaire. Il faut compter environ 20 g de plante séchée ou 40 g de plante fraîche (ou de mélange de plantes) pour 750 ml d’eau froide, réduite à 500 ml.

Recouvrez la casserole et menez le tout à ébullition. Laissez frémir le tout jusqu’à ce que le liquide soit réduit d’environ un tiers. Retirez du feu et filtrez à travers une passoire. Après s’être refroidie, votre concoction se garde au frigo pendant 48h maximum. Il est recommandé de ne pas dépasser la consommation de 3 à 4 doses de décoction par jour – l’équivalent de 500 ml de votre concoction.

Vins toniques

Les vins toniques sont des boissons tonifiantes qui accroissent votre bien-être et stimulent votre digestion. Pour les fabriquer, comptez 200 g de plantes séchées ou 300 g de plantes fraîches ou encore 25 g de plantes amères séchées pour 1l de vin blanc ou de vin rouge.

Le réceptacle recommandé pour a préparation de vins tonifiants est un bocal ou un pot en céramique muni d’un robinet à la base. Vous y placez vos plantes, puis les recouvrez totalement avec du vin car, au contact de l’air, elles risquent de moisir et de rendre ainsi le vin dangereux pour la santé. Après avoir laissé macérer vos plantes dans le vin pour environ 2 semaines, pressez et filtrez-le et transvasez-le dans des bouteilles fermées préalablement stérilisées. Conservé dans un endroit frais et dans un réceptacle fermé, votre vin tonique se garde entre 3 et 4 semaines. La dose journalière recommandée est d’un verre de liqueur – environ 70 ml – par jour.

Sirops et cordiaux

Les sirops et cordiaux consistent à ajouter du sucre et/ou du miel à des infusions ou décoctions et ainsi les conserver plus longtemps. Comptez 500 ml d’infusion ou de décoction – voir ci-dessus – pour 500 g de miel ou de sucre non raffiné. Pour préparer votre sirop ou cordial, versez votre infusion ou votre décoction dans une casserole et ajoutez-y le miel ou le sucre. Laissez  agir les plantes pendant 15 minutes (pour les infusions) et 30 minutes (pour les décoctions). Pressez la plante pour recueillir le plus de liquide possible. A l’aide d’un entonnoir, versez votre sirop ou cordial dans des flacons en verre stérilisés préalablement – utilisez de préférence des flacons teints. Bouchez votre flacon avec des bouchons en liège et conservez-les dans un endroit frais, à l’abri de la lumière. 

La dose journalière recommandée pour les sirops et cordiaux est de 5 à 10 ml (1 à 2 cuillères à café) 3 fois par jour. Conservées au frais, vos préparations se gardent jusqu’à 6 mois.

Cataplasmes

Les cataplasmes sont des préparations à base de plantes médicinales qui s’appliquent directement sur la peau et qui sont censées soulager les douleurs musculaires ainsi que les entorses et fractures. Pour préparer un cataplasme, il faut faire chauffer la plante de votre choix pendant environ 2 minutes, puis la presser pour en extraire le liquide. Enduisez d’abord la partie douloureuse de votre corps avec de l’huile, puis déposez-y la plante encore chaude et recouvrez-la avec un bandage. Laissez agir jusqu’à 3 heures. Renouvelez le cataplasme toutes les 2 à 3 heures. 

Bains de bouche et gargarismes

Les bains de bouche sont une autre manière facile et sécurisée d’appliquer vos plantes médicinales. Pour préparer un bain de bouche ou un gargarisme, commencez avec une infusion que vous laissez infuser plus longtemps – 15 min. à 20 min. pour accentuer les bienfaits de vos plantes médicinales aux propriétés astringentes. Vous pouvez également vous servir d’une décoction. Filtrez le tout et rincez-vous la bouche et l’arrière-bouche avec votre préparation.

Inhalations

Les inhalations sont un traitement facile et efficace contre la bronchite, la sinusite, le rhume des  foins et l’asthme. Les sinus et les voies respiratoires sont dégagés grâce à l’action conjuguée de la vapeur d’eau et des substances antiseptiques. Pour préparer une inhalation, versez 1 litre d’eau bouillante dans un grand saladier et ajoutez-y 10 gouttes d’huile essentielle en mélangeant le tout. Vous pouvez également laisser infuser 25 g de plantes dans 1 litre d’eau pendant 15 minutes. Ensuite, placez la tête au-dessus du récipient, puis recouvrez-la d’une serviette et inhalez la vapeur pendant 10 minutes. Après l’inhalation, restez dans une pièce chaude pendant au moins 15 minutes pour permettre l’évacuation des sécrétions des voies respiratoires.

Publié le Laisser un commentaire

Plantes aromatiques : Préparation, conservation

Comment préparer et conserver vos plantes aromatiques ?

Afin de bien profiter de vos plantes aromatiques, voici quelques astuces qui vous assureront une provision continue tout au long de l’année.

Plantes séchées

La façon la plus simple pour profiter de vos aromates tout au long de l’année est de les sécher.

Tisanes

Pour les herbes à tisanes telles que les verveines, les menthes et les mélisses, il suffit de couper les tiges, les nouer ensembles en bouquets et de les suspendre à sécher la tête en bas.

Si vous manquez de place et/ou de temps, vous pouvez également les enfourner à chaleur tournante et à température extrêmement basse jusqu’à ce qu’elles soient sèches – cela prendra au maximum 2h. Ensuite, vous pouvez enlever les feuilles et les mettre dans une boîte ou un bocal bien fermé et soigneusement nettoyé au préalable. Il suffit de prendre une petite dose de feuilles, la mettre dans une thèière et de la laisser infuser entre 5 min. et 15 min. selon votre goût pour obtenir une tisane réconfortante ou revigorante.

Herbes et épices sèches

Pour des herbes annuelles telles que le persil, vous pouvez procéder de la même façon pour les faire sécher. À la différence des feuilles et tiges des plantes pour tisanes, il faut enlever soigneusement les feuilles – les tiges ne s’utilisent pas – les broyer en fines paillettes puis les mettre dans des petits bocaux hermétiquement fermés.

En général, les herbes séchées ont beaucoup plus de goût que les herbes fraîches et s’utilisent directement avec la cuisson. On ne rajoute les herbes fraîches qu’au moment de servir !

Conserves

Il n’y a pas de limite à votre créativité pour confectionner des conserves à partir de vos plantes aromatiques ! Afin de profiter longtemps de vos créations, il est impératif de n’utiliser que des bocaux et bouteilles stérilisés ou bien nettoyés auparavant. Ensuite, il faut veiller à les fermer de façon hermétique et de les stériliser dans un stérilisateur ou de les mettre sur une grille sur pieds que vous poserez dans une grande casserole remplie d’eau que vous amènerez à ébullition. Des grandes marques comme Weck ou Le parfait proposent toutes sortes de tailles et de formes et ont l’avantage de se laisser réutiliser. Cependant, il est également possible de réutiliser vos pots de confitures ou de cornichons vides après avoir soigneusement nettoyé et le bocal et le couvercle. Voici quelques suggestions simples pour des conserves d’aromates tout au long de l’année :

Ail haché

Au lieu de laisser sécher et moisir vos gousses d’ail dans un coin oublié de votre cuisine, préparez des petites conserves d’ail haché mariné dans de l’huile d’olive. Vous pouvez le relever de piments hachés, l’agrémenter de gingembre ou encore le mêler à d’autres épices – thym, marjolaine, sauge, romarin, sarriette, laurier, etc. – pour confectionner des mélanges aromatiques à votre goût.

Pesto

Si votre persil et/ou votre basilic pousse en abondance, vous pouvez le transformer dans un tour de main en un délicieux pesto, qui rehaussera vos pâtes minutes tout au long de l’année. Il suffit de mettre les feuilles de vos herbes fraîches dans un mixeur, d’y ajouter beaucoup d’huile d’olive – vous pouvez également utiliser de l’huile de noix, de noisette, de sésame blanc vierge, de lin, etc. –, du sel, d’un peu de poivre ainsi que des amandes, des pignons de pins, des noisettes et encore d’autres herbes et épices – de l’ail, des échalottes. Si vous avez des bouts séchés de parmesan, de comté ou d’autres fromages à pâte semi- à complètement dure, vous pouvez les ajouter également. Au frigo, votre pesto fait maison se garde jusqu’à 4 semaines. Si vous souhaitez le conserver plus longtemps, il est impératif de le stériliser.

Vinaigres

Une autre façon millénaire de conserver vos aromates est le vinaigre. Vous pouvez soit aromatiser vos vinaigres en y ajoutant quelques brins d’aromates – pour un goût plus intensif, passez-les d’abord au four à 200°C à chaleur tournante pour 2 à 5 minutes – soit les ajouter à des conserves de légumes en saumure. Ainsi l’ail et la sauge se marient-ils merveilleusement bien aux conserves de champignons sauvages et l’estragon rehausse-t-il les conserves de cornichons et de radis, et le romarin et le thym se présentent comme merveilleux alliés pour vos chutneys de coing, de poire et de pomme…

Graines

Une méthode facile de conservation de vos aromates est la récolte des graines. Pensez donc à récolter les graines de vos coriandres, nigelles et de vos anis pour parfumer vos plats et pour débuter un semis au printemps prochain !

Qu’importent l’espace, le temps libre et les moyens, il y a des aromates pour tout un chacun. Donc n’hésitez pas à relever votre quotidien d’un peu de saveur !

Publié le Laisser un commentaire

Culture des plantes aromatiques

Les plantes et leur utilisation sont un atout majeur aussi bien pour la cuisine, l’horticulture, la phytothérapie, l’aromathérapie, l’aromacologie et la cosmétiques.

Voici quelques astuces pour cultiver et profiter de vos plantes aromatiques selon votre rythme, votre mode de vie et vos besoins.

Vous trouverez dans un autre article une liste des plantes aromatiques les plus populaires pour leur vertus et leur bienfaits

Comment faire pousser vos plantes aromatiques ?

Comme pour toutes les plantes, les plantes aromatiques comportent des plantes annuelles, qui meurent avec l’hiver, et des plantes vivaces, qui reviennent au printemps suivant.

Parmi les premières, on compte surtout des plantes telles que le persil, la coriandre, l’aneth, le cerfeuil, la ciboulette, l’anis vert, la nigelle ou encore les plantes aromatiques fleuries telles que la bourrache et l’angélique.

Parmi les plantes aromatiques vivaces on peut compter notamment les différentes espèces de menthes, de sauges, de lavandes ainsi que d’autres herbes aromatiques méditerranéennes telles que le laurier-sauce, la sarriette, l’origan, le thym et le romarin.

Le basilic est une plante aromatique vivace mais très fragile. Si vous souhaitez lui faire passer l’hiver, il est conseillé de le rentrer ou de l’entourer de paillage – feuilles et branches mortes, écorces de pin, etc. – ainsi que de le couvrir avec un voile d’hivernage.

Graines ou godets ?

Selon le temps que vous souhaitez consacrer à la culture de vos plantes aromatiques, il est possible de les faire germer vous-mêmes à partir de graines ou de les acheter en godets chez votre fleuriste ou dans votre magasin de jardinage. En général, une culture à partir de semis donnera des résultats plus satisfaisants sur le long terme, car elle permet de surveiller et optimiser toutes les étapes de croissance des herbes.

Plantes aromatiques à partir de graines

Au début du printemps, munissez-vous de plusieurs contenants peu profonds – mini serres, coupelles, moules à tartes etc. – que vous remplissez avec un mélange de sable et d’humus. À défaut de terreau, vous pouvez également opter pour de l’ouate cosmétique achetée en supermarché.

Arrosez modérément, puis placez les graines sur le substrat ou enfoncez-les y selon les indications fournies sur l’emballage de votre semis.

Arrosez régulièrement jusqu’à ce que les graines aient fini de germer et de se développer dans des petits plants hauts de quelques centimètres.

our une germination et une première pousse optimales, il est conseillé de vaporiser de l’eau non calcaire à même le substrat, puis sur les jeunes pousses et d’éviter l’arrosage avec un arrosoir à jet unique, qui risque de plier et d’abîmer les jeunes pousses sans humidifier le substrat de façon égale – vous pouvez aussi munir votre arrosoir d’un pommeau.

Quand les jeunes pousses ont atteint une taille de plusieurs centimètres, vous pouvez les éclaircir, c’est-à-dire enlever les pousses malingres et ne garder que les plus vigoureuses.

À la fin du printemps, après la fin des gelées, vous pouvez enfin transplanter vos jeunes plants dans des contenants plus grands, en leur laissant suffisamment de place pour s’épanouir.

Pour partir avec une base très facile, des packs comme celui de Cultivea vous permettent de débuter avec l’ensemble des équipements et graines.

Plantes aromatiques en godet

Si vous optez pour les plantes en godet, il est important de les rempoter assez vite pour leur permettre de s’épanouir – la plupart des plantes en pot sont plantées dans un substrat de très mauvaise qualité, peu humifère, et sont destinées à être consommées puis jetées assez vite.

Lors de la transplantation de vos jeunes pousses ou de vos plantes achetées en godet, voici quelques astuces simples pour assurer un bel épanouissement et une durée de vie satisfaisante à vos herbes aromatiques :

Quel substrat ?

Le choix du substrat est très important pour faire pousser vos herbes aromatiques. Dans la plupart des cas, les plantes aromatiques nécessitent un substrat bien drainé mais humifère, c’est-à-dire riche en humus, qui assure une forte tenue en nutriments et contribue à une rétention d’eau optimale.

Pour obtenir un bon substrat, ajoutez d’abord une première couche de paillage minéral, qui assurera le drainage et évitera l’accumulation d’eau et la moisissure des racines. Prenez des billes d’argile ou encore du gravier, et remplissez entre un tiers et la moitié de votre contenant. Pour une plantation en pleine terre, il suffit de creuser un trou suffisamment profond et d’y ajouter quelques poignées de paillage minéral avant d’y poser la plante et de le remplir avec votre substrat.

Pour un substrat optimal, mélangez maintenant du terreau universel avec du sable et de l’humus dans des proportions 2/1/2. Vous pouvez également rajouter un peu de compost ou de fertilisant naturel tel que de la corne broyée, riche en azote, pour encourager une croissance abondante. Pour des plantes aromatiques méditerranéennes telles que les lavandes, le thym, la sarriette ou encore le romarin, il est conseillé d’incorporer également une poignée de gravier calcaire au terreau.

Une fois que vous maîtrisez ces basiques pour planter les herbes aromatiques, il n’y a pas de limites à votre créativité pour arranger vos propres carrés, plates-bandes, tourelles, spirales ou simplement de beaux pots et de belles jardinières touffus.

Où et comment planter vos plantes aromatiques ?

Que vous disposiez d’un jardin entier ou seulement d’un coin de balcon ou d’étagère, il existe des plantes aromatiques pour tous les volumes et pour tous les budgets !

Pleine terre

En pleine terre, vous pouvez à la fois créer des parties exclusivement réservées aux plantes aromatiques que vous pouvez alors arranger en carrés géométriques, en ronds points où se juxtaposent les senteurs et les couleurs tout au long de l’année, ou vous pouvez tout simplement intégrer quelque herbes aromatiques dans vos plates-bandes, vos jardins de pierres ou encore entre les plantes de votre potager pour éloigner les nuisibles – ainsi l’aneth et la coriandre éloignent-ils les pucerons, le basilic fait-il fuir moustiques et moucherons et les capucines, plantées au pied d’un rosier ou d’un arbre fruitier, attirent-elles les nuisibles qui se repaissent sur elles au lieu d’attaquer vos fleurs et vos fruits !

Potager surélevé

Si vous souffrez du dos et/ou peinez à vous pencher, il existe une variante de culture qui vous facilitera la vie : un potager surélevé. Si vous manquez de temps, il existe un grand nombre de potagers surélevés ou de jardinières surélevés que l’on peut acheter touts faits sur des sites à l’instar d’Amazon.

Si vous avez le temps et l’envie, il est pourtant très simple de vous confectionner un potager surélevé selon vos goûts et vos besoins. La variante classique consiste en la confection d’un carré en bois fabriqué à partir de planches ou de palettes, que l’on remplit ensuite de paillage minéral, de terreau et – si vous pouvez en avoir – d’une bonne dose de fumier. Vous pouvez également vous servir d’un caisson en filet métallique rempli de pierres et fixé sur les coins avec quatre poteaux en bois ou en métal. Mais les possibilités sont tout à fait infinies : si vous avez un grand jardin et une vieille camionnette ouverte du style «  pick up » qui encombre votre garage, vous pouvez en remplir le plateau de substrat et ainsi transformer une vieille carosserie rouillée en un îlot de verdure parfumé. En dehors de l’avantage pour votre dos, vos aromates vont adorer être plus près du soleil !

Spirale d’aromatiques

Une autre variante très populaire et efficace pour cultiver ses herbes aromatiques est la culture en spirale. En plus d’une optimisation parfaite de l’espace, elle permet de cultiver ensemble des plantes avec des besoins d’entretien différents tout en respectant leurs nécessités.

Selon votre temps et vos besoins, vous pouvez acheter des spirales toutes faites – il existe des structures en bois, en métal et en pierre qui se déclinent dans toutes les tailles. Vous pouvez également fabriquer votre propre spirale. Pour une spirale en bois, il suffit d’attacher des lanières en bois de taille décroissante sur des fils métalliques, fixer une bâche sur le revers, puis d’enrouler le triangle dans les dimensions souhaitées et de le fixer à l’aide de poteaux que vous enfoncerez dans le sol. Il est également possible de construire une spirale en pierres.

Deux variantes s’y prêtent particulièrement bien.

Tout d’abord, la spirale en muraille qui se prête aux terrains secs et rocailleux. Il suffit de ramasser les pierres que vous y trouvez naturellement et qui vous rendent si pénible d’aménager vos plates-bandes, potagers, etc. De même que pour la construction d’un parapet, il suffit d’empiler les pierres de tailles différentes en forme de spirale, puis de rajouter le substrat à l’intérieur, qui stabilisera ainsi toute votre structure en pierres.

Si vous n’avez que des cailloux et des pierres de petite taille, vous pouvez d’abord ériger une spirale en caisson avec un filet métallique que vous pouvez acheter au mètre dans les magasins de bricolage et de jardinage. Il suffit ensuite de remplir le caisson avec vos pierres, puis d’ajouter votre substrat et d’y mettre vos plantes.

En plus d’une optimisation de l’espace parfaite, la spirale aromatique a le grand avantage de permettre la culture d’aromates dans des endroits où le substrat les empêche de pousser naturellement – sol trop sec, caillouteux et pauvre ou au contraire trop lourd et glaiseux. Au sein de votre spirale, vous pouvez créer également des compartiments en insérant des planches dans l’interstice entre les plantes. Ceci permet de cultiver des plantes avec des besoins de terreau et/ ou d’arrosage différents ainsi que d’empêcher les plantes aux racines extrêmement vigoureuses et envahissantes d’empiéter sur le terrain des autres plantes et de les éliminer.

Balcon et terrasse

Sur un balcon ou en terrasse, vous pouvez regrouper vos herbes aromatiques dans des pots ou des jardinières. Optez par exemple pour une grande potée d’herbes méditerranéennes – différentes espèces de thym, de romarin, de sarriette et de lavande – pour obtenir une touffe odorante au feuillage persistant et résistant au froid, qui se pare de plus de jolies petites fleurs du printemps à l’automne ! De même que pour un jardin en pleine terre, vous pouvez combiner des aromates annuelles et vivaces pour assurer une petite récolte tout au long de l’année.

Il est même possible de créer votre spirale d’aromates, qui est un moyen extrêmement efficace pour optimiser l’espace réservé aux plantes à de niveaux de hauteur différents tout en gardant assez de lumière pour chacune de vos plantes. Que vous l’achetiez, ou que vous la construisiez – voir ci-dessus – selon les dimensions de votre balcon ou de votre terrasse, vous allez être conquis par cette nouvelle façon décorative et pratique d’optimiser votre espace !

Cuisine

Si votre cuisine dispose d’une source de lumière – fenêtre, porte sur le balcon, etc. – vous pouvez cultiver vos aromates en pot de la façon habituelle – voir ci-dessus. Si vous n’avez pas cette chance, il est tout à fait possible d’avoir une belle culture de plantes aromatiques dans des bacs intelligents avec réservoir d’eau et éclairage intégrés. Vous les trouverez sur des sites comme Amazon.

Publié le Laisser un commentaire

Plantes aromatiques : Vertus et bienfaits

Les plantes aromatiques sont un atout majeur pour tout cuisinier et tout horticulteur. Parfumées, goûteuses et souvent très bénéfiques pour la santé, elles donnent de la saveur à votre quotidien.

Voici une liste de plantes et de herbes aromatiques parmi les plus populaires pour leur usages et vos besoins en : aromathérapies, compléments alimentaires, cosmétiques et pour votre bien être .

Propriétés en plus de leurs gouts

Saveurs douces ou piquantes, fortes ou subtiles, fraiches ou musquées… Les plantes aromatiques constituent un véritable trésor d’arômes dans lequel piocher pour agrémenter vos plats, vos desserts et vos boissons. Certaines, comme la sauge ou le thym, font partie de nos cuisines depuis des millénaires, tandis d’autres nous parviennent du bout du monde comme le poivre, la vanille ou le piment. D’autres enfin, que l’on croit oubliées pour un temps, ressurgissent au rythme des modes culinaires : c’est le cas par exemple de l’armoise ou de la bourrache.

En plus de l’incroyable diversité de goûts et d’odeurs qu’elles apportent à notre quotidien, les herbes aromatiques possèdent très souvent des vertus intéressantes d’un point de vue médical : antiseptiques, antispasmodiques, antifongiques, riches en vitamines et minéraux… Elles sont d’ailleurs aussi utilisées sous forme d’huiles essentielles ou en ingrédients dans les produits d’hygiène et les cosmétiques.

Ail (Allium sativum)

Ail (Allium sativum)

L’ail est une plante herbacée aromatique utilisée par l’Homme depuis des millénaires. On en trouve des centaines de variétés différentes. C’est le plus souvent le bulbe que l’on utilise dans la cuisine, mais les jeunes pousses se consomment aussi. Les vertus de l’ail sont supposées multiples : antibactérien, protection contre les risques cardiovasculaires, antihypertenseur, il renferme aussi de nombreuses vitamines.

Ail des ours (Allium ursinum)

Ail des ours (Allium ursinum)

L’ail des ours, appelé aussi ail sauvage, est utilisé de longue date et a longtemps été considéré comme une plante magique et purifiante. Il pousse dans les sous-bois, au frais, où il peut former de vastes colonies. On utilise le bulbe et les feuilles sous de multiples formes. Ses propriétés sont similaires à celle de l’ail, mais de manière plus concentrée.

Ajowan (Trachyspermum ammi)

Ajowan (Trachyspermum ammi)

L’ajowan est la graine d’une plante originaire d’Inde et cultivée en Asie. Proche du cumin et de l’aneth, elle est abondamment utilisée dans la cuisine indienne. En plus de sa saveur, elle a de nombreuses vertus thérapeutiques : l’ajowan serait antispasmodique, antibactérien, antifongique, anti-inflammatoire et antalgique. Il s’utilise notamment en traitement des problèmes gastriques et en traitement des infections.

Aneth (Anethum graveolens)

Aneth (Anethum graveolens)

L’aneth est une plante aromatique au feuillage vert qui se cultive facilement et peut atteindre jusqu’à un mètre de haut. On utilise surtout ses feuilles dans la cuisine. Leur goût rappelle celui de l’anis. A la fin de l’été, l’aneth produit de petites fleurs jaunes dont les graines se consomment également telles quelles ou moulues. On lui attribue des propriétés digestives.

Angélique (Angelica archangelica)

Angélique (Angelica archangelica)

L’angélique est une plante potagère aromatique qui décore aussi joliment les jardins. Pouvant mesurer jusqu’à 2,5 mètres de haut, ses feuilles sont vertes et duveteuses et ses fleurs de couleur vert clair. Originaire de Scandinavie, elle se plaît dans les zones froides et humides. On utilise ses graines, feuilles et tiges dans la préparation de liqueurs mais aussi en confiserie et pâtisserie.

Anis vert (Pimpinella anisum)

Anis vert (Pimpinella anisum)

L’anis vert est une plante aromatique originaire du Proche Orient. De taille modeste, elle possède des feuilles vertes duveteuses, des tiges creuses et donne naissance à de petites fleurs blanches. Ce sont le plus souvent les graines que l’on consomme dans la cuisine. Leur goût rappelle celui de l’anis étoilé, en plus subtil. Les tiges et les feuilles sont également consommables.

Anis étoilé (Illicium verum)

Anis étoilé (Illicium verum)

L’anis étoilé, ou badiane, est le fruit du badianier, un arbre originaire de Chine. L’arbre se plaît dans les climats tempérés mais est rare en Europe. Il arbore un feuillage vert brillant et de grandes fleurs parfumées. Le fruit de la fleur est récolté, séché, et utilisé dans les plats et les boissons, auxquels il donne son goût anisé.

Armoise (Artemisia)

Armoise (Artemisia)

L’armoise est une plante basse au feuillage à la fois esthétique et aromatique. Originaires de zones à climat tempéré, elle résiste à la sécheresse et se cultive facilement. Il en existe des centaines d’espèces différentes. Les feuilles sont utilisées depuis l’Antiquité pour leurs vertus médicinales, et certaines espèces comme l’absinthe et le génépi servent à la préparation de boissons alcoolisées.

Ase fétide (Ferula assa foetida)

Ase fétide (Ferula assa foetida)

L’ase fétide est une plante vivace, assez proche du fenouil et de la carotte et qui peut atteindre jusque trois mètres. Elle doit son nom à son odeur soufrée. On récupère le suc de la tige et des racines. La résine ainsi obtenue possède une odeur semblable à celle de l’ail ou de l’oignon, et s’utilise comme aromate dans la cuisine orientale.

Aspérule odorante (Galium odoratum)

Aspérule odorante (Galium odoratum)

L’aspérule odorante est une petite plante européenne au feuillage vert qui pousse dans les sous-bois, les clairières et le pied des arbustes. A la floraison, elle se couvre de petites fleurs blanches. Si la plante fraiche n’est que peu odorante, elle révèle ses propriétés aromatiques une fois coupée et séchée, et prend une odeur de vanille. Elle se consomme par exemple en infusion.

Aurone (Artemisia abrotanum)

Aurone (Artemisia abrotanum)

L’aurone est une espèce d’armoise au feuillage vert très découpé et buissonnant. Pouvant atteindre jusqu’à un mètre de haut, elle complémente bien les massifs floraux. Ses feuilles dégagent un parfum citronné. Elle se consomme facilement comme aromate dans les salades, avec du poisson ou de la viande. C’est aussi la plante à partir de laquelle on fabrique la liqueur d’arquebuse.

Basilic (Ocimum basilicum)

Basilic (Ocimum basilicum)

Le basilic, ou pistou en Provence, est une petite herbacée qui dépasse rarement cinquante centimètres de haut. Il arbore de petites feuilles d’un vert lumineux et des petites fleurs blanches pendant l’été. Originaire d’Inde, il se plaît autour de la Méditerranée. Ses feuilles sont un excellent condiment, utilisé notamment dans la cuisine italienne. Placé à la fenêtre, il éloigne les moustiques.

Bigaradier (Citrus aurantium)

Bigaradier (Citrus aurantium)

Le bigaradier, aussi appelé oranger amer ou oranger de Séville, se distingue de l’orange douce. Il est principalement utilisé comme plante ornementale, et se plaît sous les climats subtropicaux. Ses fruits, amers quand ils sont crus, se dégustent en confitures ou en sirop. Quant à son arôme, on le retrouve souvent dans les parfums : c’est l’ingrédient de base de l’huile de Néroli.

Bourrache (Borago)

Bourrache (Borago)

La bourrache est une petite plante aux feuilles duveteuses, qui fait de très jolies petites fleurs bleues ou blanches. Elle pousse en Europe, au Proche Orient et en Sibérie. A la fois esthétique et prisée des insectes pollinisateurs, elle éloigne les limaces et se ressème toute seule, en faisant une bonne alliée du potager. Les fleurs, parfumées, se consomment en aromates ou en tisane.

Cannelle (Cinnamomum verum)

Cannelle (Cinnamomum verum)

La cannelle provient du cannelier, un arbre originaire des régions tropicales d’Asie au feuillage vert brillant et pouvant atteindre quinze mètres de haut. Il ne pousse pas en Europe. On prélève son écorce qu’on fait sécher pour obtenir les bâtons de cannelle, la cannelle de Ceylan étant la plus parfumée. La cannelle est abondamment utilisée en cuisine mais aussi dans les boissons.

Capucine (Tropaeolum)

Capucine (Tropaeolum)

La capucine est une herbacée originaire d’Amérique et qui pousse facilement sous les climats tempérés. Elle arbore des feuilles vertes arrondies et fait de jolies fleurs rouges, jaunes, roses ou orange. Grimpante, tapissante ou naine, elle se prête à toutes les dispositions, même en jardinière. Les fleurs et les feuilles ont un goût piquant et aromatique et peuvent se consommer crues ou cuites.

Cardamome (Elettaria cardamomum)

Cardamome (Elettaria cardamomum)

La cardamone est une épice et une plante originaire d’Asie du sud-est. Elle arbore un très beau feuillage vert sombre et constitue une bonne plante décorative. La graine des fleurs est récoltée pour l’utiliser comme épice. Son parfum à la fois poivré et citronné en fait l’une des épices les plus utilisées dans le monde, à la fois dans les plats et les boissons.

Carvi (Carum carvi)

Carvi (Carum carvi)

Le carvi est une plante des climats chauds et tempérés, d’aspect similaire à l’aneth, au fenouil et à l’anis. Ses graines sont utilisées comme épice, et réputées pour être antispasmodiques et soigner les maux intestinaux. Le carvi est aussi prisé pour son goût aromatique dans de nombreux plats et la fabrication de certains alcools. Les feuilles et la racine sont également consommables.

Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)

Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)

Le cerfeuil est une plante condimentaire originaire d’Asie Centrale qui se cultive facilement en potager. Ses petites feuilles vertes ont un arôme à la fois puissant et délicat très apprécié dans les salades, les soupes, les viandes, les poissons, les omelettes… Les feuilles se consomment de préférence fraîches et finement hachées, pour conserver toute leur saveur.

Cerfeuil musqué (Myrrhis odorata)

Cerfeuil musqué (Myrrhis odorata)

Le cerfeuil musqué possède un beau feuillage semblable à celui de la fougère et fait de petites fleurs blanches. Il constitue une belle plante d’ornement dans le jardin. Ses feuilles se consomment comme celles du cerfeuil. Leur goût est semblable, mais un peu plus anisé. Les graines du cerfeuil musqué conviennent bien aux desserts et boissons.

Ciboule (Allium fistulosum)

Ciboule (Allium fistulosum)

La ciboule est une plante aromatique vivace qui ressemble un peu à l’oignon ou à la ciboulette. Ses feuilles d’un vert bleuté sont cependant plus épaisses que celles de la ciboulette, et elle n’a pas de bulbe comme l’oignon. Toutes les parties de la ciboule sont comestibles, même ses fleurs blanches. Elle a un parfum proche de l’oignon, en plus délicat.

Ciboulette (Allium schoenoprasum)

Ciboulette (Allium schoenoprasum)

La ciboulette, aussi appelée civette, est une plante aromatique vivace qui se cultive facilement en pot ou en jardin. Ses feuilles sont beaucoup plus fines que celles de la ciboule et elle fait des fleurs violettes. Ses feuilles et ses fleurs sont délicieuses dans les salades, omelettes, soupes et crudités. Contrairement à la ciboule, le bulbe de la ciboulette n’est pas comestible.

Citronnelle (Cymbopogon citratus)

Citronnelle (Cymbopogon citratus)

La citronnelle est une plante originaire d’Asie qui se cultive sous les climats tropicaux mais aussi tempérés. Elle fait de longues feuilles vertes qui peuvent atteindre deux mètres de haut et poussent en bouquet. On utilise ses feuilles dans la cuisine, en infusion et pour obtenir de l’huile essentielle. Son goût frais et citronné se retrouve souvent dans les plats asiatiques.

Coriandre (Coriandrum sativum)

Coriandre (Coriandrum sativum)

La coriandre est une plante aromatique potagère originaire d’Asie et du Proche-Orient, qui se cultive facilement en pot ou potager. Ses petites feuilles délicates exhalent un parfum très caractéristique et incontournable dans la cuisine asiatique et indienne. On consomme ses feuilles fraiches et ses graines, mais aussi son huile essentielle.

Cresson alénois (Lepidium sativum)

Cresson alénois (Lepidium sativum)

Le cresson alénois est une petite plante comestible qui se cultive facilement en potager. Il pousse très vite et peut repousser plusieurs fois dans l’année. On consomme ses graines germées, ses jeunes pousses et ses feuilles crues, en salade ou en condiment. Son goût légèrement piquant réhausse les plats et active l’appétit. Il est également riche en vitamines et minéraux.

Cresson de fontaine (Nasturtium officinale)

Cresson de fontaine (Nasturtium officinale)

Le cresson de fontaine est une plante semi-aquatique comestible et cultivée depuis des siècles en Europe, Asie et Afrique du Nord. Il présente de petites feuilles vertes qui prennent un goût amer pendant la floraison. En cuisine, il s’apprécie en salade, en soupe, ou en accompagnement de viandes ou poissons. Ne consommez que du cresson cultivé : le cresson sauvage peut abriter un parasite.

Cumin (Cuminum cyminum)

Cumin (Cuminum cyminum)

Le cumin est une plante originaire du Proche-Orient qui se plaît sous les climats chauds et ensoleillés. De petite taille, ses feuilles sont vertes et filiformes et ses fleurs mauves. Ses graines ressemblent un peu à l’anis, mais leur arôme est plus poivré et âcre. Largement utilisé dans les cuisines du monde entier, il aide aussi à lutter contre les troubles digestifs.

Curcuma (Curcuma longa)

Curcuma (Curcuma longa)

L’épice curcuma est issue du rhizome d’une plante appelée curcuma longa. Il existe d’autres curcumas qui sont uniquement ornementaux. Originaire d’Asie tropicale, il apprécie la chaleur et se cultive bien en pot. Il possède de longues feuilles vertes et fait de très belles fleurs roses. L’épice se retrouve dans de nombreux plats orientaux et mélanges, dont le fameux curry. C’est un anti-oxydant et un anti-inflammatoire.

Câpre (Capparis spinosa)

Câpre (Capparis spinosa)

La câpre est le fruit produit par le câprier, un petit arbuste qui pousse à l’état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen. Il arbore des petites feuilles vertes et des épines, et fait de jolies fleurs parfumées. Le bouton de la fleur est prélevé pour être consommé comme condiment dans la cuisine méditerranéenne. On utilise aussi les feuilles en cataplasme contre les démangeaisons.

Cédrat (Citrus medica)

Cédrat (Citrus medica)

De la famille des agrumes, le cédrat est un arbuste originaire d’Asie et se cultive sur les côtes méditerranéennes. Il produit un gros fruit bosselé à l’écorce épaisse. Sa pulpe est peu abondante, peu juteuse et assez insipide. C’est donc surtout son écorce qui est recherchée. Confite, elle s’utilise dans les gâteaux, pâtisseries et en pâte de fruit.

Céleri (Apium graveolens)

Céleri (Apium graveolens)

Le céleri est une plante herbacée cultivée en potager qui se plaît sous les climats doux et humides. Ses différentes variétés actuelles ont pour origine l’ache des marais, déjà cultivée sous les Grecs. Tout se consomme dans le céleri : les racines autant que les feuilles, crues autant que cuites. Il est très riche en minéraux, peu calorique et c’est un bon diurétique.

Echalote (Allium ascalonicum)

Echalote (Allium ascalonicum)

L’échalote est de la famille de l’oignon, de l’ail, du poireau et de la ciboulette. Elle se plait dans les environnements ensoleillés et craint l’humidité. Grand classique de la gastronomie française, le bulbe de l’échalotte a un goût semblable à celui de l’oignon mais en plus subtil. Elle se mange autant crue que cuite, et sublime les sauces des plats et salades.

Estragon (Artemisia dracunculus)

Estragon (Artemisia dracunculus)

L’estragon est une variété d’armoise originaire d’Asie Centrale et qui se plaît sous le climat méditerranéen et dans des terrains légers, où il se cultive alors facilement. On récolte les jeunes pousses de l’estragon pour les utiliser comme aromate dans la cuisine, par exemple dans la sauce tartare ou la sauce béarnaise. Son goût étant puissant, il faut l’utiliser à petites doses.

Faux poivre (Schinus terebinthifolius)

Faux poivre (Schinus terebinthifolius)

Le faux poivre est aussi appelé poivre rose. Il s’agit de la baie du faux-poivrier, un arbre originaire d’Amérique du Sud et qui pousse sous les tropiques. La baie exhale une odeur poivrée. Elle est récoltée et utilisée à la manière du poivre, en épice dans les plats. L’huile essentielle de poivre rose est utilisée contre les douleurs articulaires.

Fenouil (Foeniculum vulgare)

Fenouil (Foeniculum vulgare)

Le fenouil est une plante potagère qui peut atteindre plus de deux mètres. Il aime la chaleur et se cultive facilement, mais à l’écart des autres légumes. On utilise en cuisine le bulbe, les tiges et les feuilles mais aussi les graines. Le fenouil se mange cru ou cuit, et son petit goût d’anis donne une saveur fraiche aux plats.

Fenugrec (Trigonella foenum graecum)

Fenugrec (Trigonella foenum graecum)

Le fenugrec est une plante buissonnante aux petites feuilles vertes et qui donne de petites fleurs jaunes. Il préfère les climats chauds. Les gousses du fenugrec contiennent de petites graines que l’on utilise à la fois pour leur arôme et pour leurs propriétés médicinales. C’est une épice que l’on retrouve souvent dans les plats indiens, notamment en accompagnement de poissons et en curry.

Genièvre (Juniperus communis)

Genièvre (Juniperus communis)

Le genièvre est une baie issue du genévrier, un petit conifère qui pousse en Europe, Amérique du Nord et Asie. Il se cultive facilement en jardin et produit des petites baies d’un noir bleuâtre. On les consomme comme condiment pour leur saveur légèrement conifère – par exemple dans la choucroute. C’est aussi un ingrédient de fabrication du Gin et de la Genièvre.

Gingembre (Zingiber officinale)

Gingembre (Zingiber officinale)

Le gingembre que l’on consomme est le rhizome d’une jolie plante tropicale originaire d’Inde. On peut facilement le faire pousser à partir d’une racine de gingembre achetée dans le commerce. La plante arbore de belles feuilles brillantes et une jolie fleur. Le gingembre quant à lui s’utilise dans de nombreux plats sucrés et salés ainsi qu’en décoctions et boissons, leur conférant un arôme chaud et piquant.

Girofle (Syzygium aromaticum)

Girofle (Syzygium aromaticum)

Le clou de girofle provient du giroflier, un arbre originaire d’Indonésie et qui pousse en zone tropicale humide. Il possède un feuillage permanent et donne des fleurs après plusieurs années. Ce sont les boutons des fleurs que l’on récolte pour les faire sécher obtenir les clous de girofle. Il est prisé autant pour son arôme intense que pour son action anti-inflammatoire et anesthésiante.

Houblon (Humulus lupulus)

Houblon (Humulus lupulus)

Le houblon est une plante vivace originaire d’Europe et d’Amérique du Nord. C’est une plante grimpante, dont les tiges peuvent atteindre 10 mètres de long. A la floraison, le houblon produit des cônes qui sont récoltés. On les utilise principalement dans la fabrication de la bière. Les jeunes pousses de houblon sont aussi utilisées en légumes et en tisane.

Hysope (Hyssopus officinalis)

Hysope (Hyssopus officinalis)

L’hysope est un arbrisseau originaire du pourtour méditerranéen. Elle se présente en bouquets d’environ cinquante centimètres de haut, et ses feuilles exhalent un agréable parfum, semblable à celui de la menthe sauvage. L’hysope fait de très jolies fleurs d’un bleu violet profond, constituant une bonne plante décorative tout autant qu’aromatique. On peut consommer les feuilles et les fleurs en condiment ou en infusion.

Laurier (Laurus nobilis)

Laurier (Laurus nobilis)

Le laurier ou laurier-sauce (laurus nobilis) est à ne pas confondre avec le laurier-rose, (nerium oleander) qui est très toxique. Au contraire, le laurier-sauce possède des feuilles comestibles et très aromatiques, que l’on utilise notamment dans les soupes et plats en sauce. Le laurier-sauce se présente comme un petit arbre aux feuilles vert mat. Il se plaît sous les climats tempérés.

Livèche (Levisticum officinale)

Livèche (Levisticum officinale)

La livèche est un plante aromatique originaire du Proche-Orient et présente dans les zones tempérées. Elle pousse en bouquet de tiges couvertes de petites feuilles vertes. On récolte ses feuilles et ses graines que l’on utilise en cuisine comme condiment, leur odeur rappelant un peu celle du céleri. Les feuilles sont parfaites pour les ragoûts, et les graines sont surtout utilisées en pâtisserie.

Marjolaine (Origanum majorana)

Marjolaine (Origanum majorana)

La marjolaine est une plante aromatique qui pousse en touffes d’une soixantaine de centimètres et donne des fleurs blanches ou mauves. Ses feuilles parfumées sont utilisées en cuisine, notamment dans les plats en sauce, sur les pizzas ou dans une marinade ou une soupe. Sa saveur est proche de l’origan, mais plus subtile, et rappelle également un peu l’arôme du thym.

Menthe (Mentha)

Menthe (Mentha)

La menthe est une plante aromatique incontournable des plats et boissons d’été. Elle pousse facilement en sol ou en pot et éloigne certains insectes. On utilise ses feuilles dans les sauces, salades, boissons et desserts, tandis que son arôme et son parfum se retrouve dans de nombreux produits d’hygiène et d’entretien. Il existe plusieurs variétés de menthe avec des arômes un peu différents.

Monarde (Monarda didyma)

Monarde (Monarda didyma)

La monarde est une plante vivace qui se pare de grosses fleurs colorées pendant la floraison en été. Originaire d’Amérique du Nord, elle se cultive facilement en zone tempérée et forme des bouquets pouvant atteindre un mètre de haut. Ses feuilles et ses fleurs se récoltent pendant la floraison et se consomment ensuite en tisane ou en aromate dans les salades.

Moutarde blanche (Sinapis alba)

Moutarde blanche (Sinapis alba)

La moutarde blanche est une plante aux tiges souples et velues, aux feuilles vertes et aux fleurs jaunes. Elle est prisée des jardiniers qui s’en servent comme couvre-sol contre les herbes indésirables et comme engrais naturel. Quant à ses graines, de couleur jaune clair, elles se consomment en condiment dans les plats ou pour fabriquer, bien sûr, la fameuse moutarde !

Moutarde brune (Brassica juncea)

Moutarde brune (Brassica juncea)

La moutarde brune ressemble à la moutarde blanche mais produit des graines plus petites et de couleur plus foncée que la moutarde blanche. Ses graines ont aussi un arôme à la fois plus rond et plus piquant, et servent à fabriquer la moutarde de Dijon. On la retrouve dans de nombreux plats indiens et végétariens.

Muscade (Myristica fragrans)

Muscade (Myristica fragrans)

La noix de muscade est le fruit du muscadier, un arbre originaire d’Indonésie et qui pousse en zones tropicales. La noix est prélevée au cœur du fruit du muscadier. Séchée, elle est utilisée râpée en cuisine pour son arôme puissant et musqué. La noix de muscade doit cependant être utilisée avec précaution car elle est toxique à haute dose.

Mélisse (Melissa officinalis)

Mélisse (Melissa officinalis)

La mélisse officinale est une plante aromatique originaire d’Europe et d’Asie Centrale. Elle pousse en bouquets de tiges pouvant atteindre un mètre de haut et couvertes de petites feuilles ovales et vertes. On récolte ses feuilles, que l’on utilise fraiches ou séchées avec crudités, salades, soupes, plats en sauce et marinades. Son goût rappelle le citron avec un accent un peu épicé.

Nigelle cultivée (Nigella sativa)

Nigelle cultivée (Nigella sativa)

La nigelle cultivée est une plante au beau feuillage et aux fleurs blanches élégantes. Elle constitue une bonne plante décorative. Les graines de la fleur sont parfois appelées ‘cumin noir’. On les prélève pour les utiliser ensuite en épice dans la cuisine (à petite dose, car sinon elles peuvent s’avérer toxiques) ou pour obtenir de l’huile utilisée en application externe.

Oignon (Allium cepa)

Oignon (Allium cepa)

L’oignon est un légume originaire d’Asie et qui est aujourd’hui un incontournable de la plupart des cuisines du monde. Il en existe des centaines d’espèces. La plante présente de grandes feuilles épaisses et fait de grosses fleurs rondes. C’est surtout le bulbe que l’on consomme pour sa saveur forte et sucrée. Les oignons blancs, jaunes, rouges et les petits oignons blancs sont les plus courants.

Olive (Olea europaea)

Olive (Olea europaea)

L’olive est le fruit de l’olivier, un arbre présent sur tout le pourtour méditerranéen. En terre ou en pot, il se plaît dans les environnements relativement secs et ensoleillés. Il est recherché autant pour son aspect ornemental que pour la culture de l’olive. L’olive est en effet un classique de la gastronomie méditerranéenne, qu’elle soit consommée entière en condiment (après traitement) ou en huile.

Origan (Origanum vulgare)

Origan (Origanum vulgare)

L’origan est une herbe aromatique originaire du pourtour méditerranéen et d’Asie occidentale. Il arbore des tiges rouges et de petites feuilles vertes, et fleurit en de petites fleurs roses. Les feuilles sont beaucoup utilisées dans les cuisines italienne et portugaise, notamment dans les sauces à base de tomate et sur les pizzas. On lui attribue des propriétés antiseptiques et antibactériennes.

Persil (Petroselinum crispum)

Persil (Petroselinum crispum)

Le persil est une herbe aromatique savoureuse. Originaire du bassin méditerranéen, il se cultive facilement en terre ou en pot. On en trouve de nombreuses espèces différentes. Ses feuilles servent à aromatiser les soupes, omelettes, viandes, légumes… C’est aussi l’ingrédient principal de certains plats comme le taboulé. Le persil est riche en vitamines et minéraux.

Piment de la Jamaïque (Pimenta dioica)

Piment de la Jamaïque (Pimenta dioica)

Le piment de la Jamaïque est un arbre originaire des régions tropicales d’Amérique. Pouvant atteindre dix mètres de haut, il produit de petits fruits sphériques. Un fois séché, ce fruit constitue ce qu’on appelle le quatre-épices, et développe tout à la fois des arômes de girofle, de cannelle, de muscade et de poivre coco. La feuille du piment de Jamaïque s’utilise à la manière des feuilles de laurier.

Piments (Capsicum)

Piments (Capsicum)

Le piment comporte plusieurs espèces regroupées dans le genre capsicum. Tous sont originaires d’Amérique. Les poivrons font partie des capsicum : ils sont issus de sélections successives destinées à trouver un piment doux. Les piments sont utilisés dans de nombreux plats pour leur donner du goût et du piquant. Il est possible d’en cultiver en terre ou en pot, et certains sont également décoratifs.

Pimprenelle (Sanguisorba minor)

Pimprenelle (Sanguisorba minor)

La pimprenelle est une herbe vivace aromatique aux tiges couvertes de petites feuilles vertes dentées et aux fleurs pourpres. Elle est facile à cultiver en jardin. Ce sont les feuilles que l’on utilise en cuisine, pour parfumer salades, viandes, poissons et sauces de leur saveur fraiche, rappelant celle du concombre. Les feuilles ont aussi des propriétés hémostatiques et apaisantes.

Poireau (Allium porrum)

Poireau (Allium porrum)

Le poireau est une plante potagère et un grand classique de la cuisine d’hiver en Europe. On trouve de nombreuses variétés différentes de poireaux, et il se récolte presque toute l’année. Le poireau se consomme surtout cru, en soupe, cuit à l’eau, à la vapeur ou braisé. Il est riche en vitamines et minéraux et peu calorique.

Poivre (Piper)

Poivre (Piper)

Le poivre est une épice provenant du poivrier, un petit arbre originaire des côtes d’Inde. Il existe plusieurs espèces de poivriers, et également des espèces appelées poivres sans qu’elles fassent partie de la même famille. Le poivre noir est celui que l’on trouve aujourd’hui partout. Son arôme parfumé et piquant réhausse les plats du monde entier et agit comme exhausteur de goût.

Raifort (Armoracia rusticana)

Raifort (Armoracia rusticana)

Le raifort est une plante potagère aux très grandes feuilles, originaire d’Europe centrale et d’Asie occidentale, et très rustique. C’est sa racine qui est consommée, une racine longue et épaisse à chair blanche. Elle a un goût piquant qui rappelle celui de la moutarde. C’est un ingrédient important de la cuisine d’Europe centrale et de l’est. On le consomme râpé, cuit ou mariné.

Romarin (Rosmarinus officinalis)

Romarin (Rosmarinus officinalis)

Le romarin est un petit arbuste originaire du bassin méditerranéen. Il présente de petites feuilles persistantes et donne des fleurs bleues ou violettes. Le romarin se cultive très bien en terrain peu humide. On utilise ses feuilles dans la cuisine méditerranéenne et notamment pour réhausser les plats en sauce et les grillades.

Roucou (Bixa orellana)

Roucou (Bixa orellana)

Le roucou est un arbre originaire des régions tropicales d’Amérique. Il donne des fleurs roses et des fruits rouges épineux remplis de graines. On utilise surtout l’huile extraite de ces graines, qui donne notamment un excellent colorant alimentaire (l’E160b). Son arôme est très léger et rappelle le poivre et la muscade. Cette huile est aussi utilisée dans les cosmétiques et les médicaments.

Rue (Ruta graveolens)

Rue (Ruta graveolens)

La rue est une plante aromatique autrefois très prisée et aujourd’hui peu utilisée. Elle fait de petites feuilles rondes couleur vert bleuté et de petites fleurs jaunes. Ses feuilles ont une odeur forte et un goût amer. Au potager, elles éloignent les pucerons et dans la maison, elles s’utilisent comme répulsif contre les insectes. On peut aussi la consommer comme aromate en cuisine, mais à très faible dose.

Safran (Crocus sativus)

Safran (Crocus sativus)

Le safran provient des stigmates du crocus sativus, une espèce qui existe uniquement à l’état cultivé et dans le but d’obtenir le safran. Il faut énormément de crocus et de travail humain pour en produire une certaine quantité. Le safran est ensuite utilisé dans la cuisine comme épice – pour son parfum subtil – et comme agent colorant – pour sa couleur jaune-or.

Sarriette (Satureja)

Sarriette (Satureja)

La sarriette est une plante originaire d’Europe du sud, aux tiges poilues et aux feuilles étroites et odorantes. On utilise ses feuilles comme condiment pour rehausser les salades, viandes, poissons et plats en sauce. Sa saveur piquante en faisait un condiment de choix à l’Antiquité car on ne connaissait pas encore le piment et le poivre en Europe !

Sassafras (Sassafras albidum)

Sassafras (Sassafras albidum)

Le sassafras est un arbre qui pousse en Amérique et en Asie, il est très répandu aux Etats-Unis notamment. Il possède un très beau feuillage qui prend des tons rouges à l’automne, et produit des fleurs jaunes. C’est son écorce et ses feuilles que l’on utilise pour leurs arômes puissants et épicés, que ce soit dans les soupes, les plats ou même la bière.

Sauge (Salvia divinorum)

Sauge (Salvia divinorum)

La sauge est une plante aromatique dont les feuilles et les fleurs peuvent prendre différentes couleurs. Les feuilles, un peu duveteuses, s’utilisent en cuisine pour aromatiser le poisson, les ragoûts, les soupes ou les légumes, mais aussi en tisane. Elle possède de nombreuses propriétés intéressantes : antiseptique, antisudorale, digestive… On la retrouve aussi comme ingrédients dans certains produits d’hygiène et cosmétiques.

Soja (Glycine max)

Soja (Glycine max)

Le soja est une plante qui se décline en de nombreuses variétés. Originaire d’Asie, il produit des gousses où se trouvent les graines que l’on récolte pour la consommation. Il peut se cultiver en potager. Le soja est très riche en protéines et souvent utilisé dans la cuisine asiatique et dans les régimes végétariens, mais aussi de manière massive dans l’alimentation du bétail.

Sumac des corroyeurs (Rhus coriaria)

Sumac des corroyeurs (Rhus coriaria)

Le sumac des corroyeurs est un arbrisseau qui pousse dans les zones sèches du bassin méditerranéen et d’Asie. Son suc est vénéneux, et on utilise son écorce et ses feuilles pour tanner le cuir. Seuls les fruits sont comestibles, avec un goût acidulé. Ils font partie des épices qui constituent le mélange d’épices ‘zahtar’. On peut aussi consommer les fruits à la manière des câpres.

Sésame (Sesamum indicum)

Sésame (Sesamum indicum)

Les graines de sésame proviennent de la plante du même nom, qui pousse principalement en Asie et en Afrique. Ses graines sont utilisées dans de nombreux plats sucrés comme salés : le houmous, le nougat chinois, le pain, les plats en sauce, les salades… On trouve du sésame en graines entières, torréfiées, en purée (le tahini) ou encore sous forme d’huile.

Tamarin (Tamarindus indica)

Tamarin (Tamarindus indica)

Le tamarin est un très bel arbre originaire des pays tropicaux. Ses fruits se présentent sous forme de gousses, à l’intérieur desquelles on trouve une pulpe qui est récoltée pour être consommée. Le tamarin a une saveur très acidulée et c’est aussi un laxatif efficace, il s’utilise donc par petites doses. On le retrouve dans la cuisine indienne ou encore dans la Worcestershire sauce.

Tanaisie (Tanacetum vulgare)

Tanaisie (Tanacetum vulgare)

La tanaisie est une plante originaire d’Europe et qui pousse facilement dans le jardin. A la floraison, elle produit de grosses grappes de fleurs jaunes très esthétiques. Son odeur puissante éloigne les insectes, c’est donc l’alliée du jardinier, qui pourra utiliser la plante pour produire un insecticide naturel. On peut aussi consommer ses graines en infusion, de façon très modérée.

Thym (Thymus vulgaris)

Thym (Thymus vulgaris)

Le thym est un petit buisson qui pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Très rustique, il pousse aussi bien à l’état sauvage qu’en pot ou en jardin, tant qu’il reste en terrain chaud et sec. Il existe des centaines d’espèces différentes. Le thym est utilisé comme plante aromatique, c’est un arôme incontournable de la cuisine provençale et française, et l’un des ingrédients du bouquet garni.

Vanille (Vanilla)

Vanille (Vanilla)

La vanille est la gousse d’une espèce d’orchidée originaire du Mexique. La production d’une gousse demande du temps et une intervention humaine importante, ce qui explique leur prix relativement élevé. L’arôme de la vanille, qu’il soit naturel ou artificiel, est utilisé massivement par l’industrie agro-alimentaire dans le monde entier. C’est un incontournable dans les desserts et les parfums.

Verveine odorante (Aloysia citrodora)

Verveine odorante (Aloysia citrodora)

La verveine odorante, aussi appelée verveine citronnelle, est une plante aromatique originaire d’Amérique du Sud. On peut la cultiver en terre (sous les climats doux) ou en pot. Elle a une odeur et un goût légèrement citronné, et se consomme très souvent en infusion. On peut aussi l’utiliser dans les limonades, salades de fruits ou dans les confitures.

Publié le Laisser un commentaire

Plante médicinale : Guide

Plante médicinale : le guide complet des plantes médicinales

Depuis des millénaires, toutes les civilisations du monde ont eu recours aux plantes médicinales pour prévenir et guérir les maladies. Encore de nos jours, elles entrent dans la composition de compléments alimentaires, de médicaments et de traitements les plus divers.

Si elles ne doivent aucunement se substituer aux médicaments prescrits par un médecin, il est cependant possible d’intégrer quelques plantes médicinales à votre quotidien pour prévenir et guérir les affections mineures et accroître votre bien-être.

Liste des principales plantes médicinales

Abricotier (Prunus armeniaca)

Abricotier (Prunus armeniaca)

L’abricotier est un arbre à feuillage caduc originaire de Chine et du Japon. Le fruit de l’abricotier contient des sucres, des vitamines et du fer. Ses graines contiennent jusqu’à 8 % d’amygdaline, glucoside cyanogénétique donnant l’acide cyanhydrique. L’écorce contient des tanins. L’abricotier est utilisé en médecine chinoise traditionnelle comme laxatif et comme purgatif dans les troubles de l’appareil gastrique.

Abricotier du japon (Prunus mume)

Abricotier du japon (Prunus mume)

Le wumei est un arbre à feuillage caduc originaire de Chine. Ses fruits contiennent des acides de fruit, des sucres, de la vitamine C ainsi que des stérols et sont employés pour leurs vertus astringentes et diurétiques dans les traitements de la diarrhée, de la dysenterie ainsi que pour accélérer la cicatrisation des plaies.

Acacia à cachou (Acacia catechu)

Acacia à cachou (Acacia catechu)

L’acacia à cachou est un arbre aux feuilles duveteuses. Cultivé surtout pour son bois, les feuilles, l’écorce et le cœur de bois de cette plante originaire d’Asie du Sud et d’Afrique sont utilisés pour leurs valeurs astringentes et antiseptiques.

Acajou à pommes (Anacardium occidentale)

Acajou à pommes (Anacardium occidentale)

L’anacardier est un arbre à feuillage persistant originaire d’Amérique, d’Inde et d’Afrique orientale. Il est généralement cultivé pour ses noix, les noix de cajou, qui sont particulièrement nourrissantes et contiennent 45% de lipides et 20% de protéines. La gomme de l’anacardier a des vertus antifongiques, vermifuges et antibactériennes et est employée dans le traitement des parasites.

Acanthe à feuilles molles (Acanthus mollis)

Acanthe à feuilles molles (Acanthus mollis)

Riches en mucilage et en tanin, les feuilles d’Acanthe sont employées pour soigner les traumatismes articulaires et les brûlures. La pâte d’Acanthe, appliquée sous forme de cataplasme à même les luxations musculaires, est un remède très prisé. Du fait de ses vertus médicinales, les feuilles d’Acanthe ont été un motif très populaire dans la décoration des colonnes, bas-reliefs et chapiteaux des temples de la Grèce antique jusqu’aux cathédrales européennes.

Achyranthes bidentata

Achyranthes bidentata

Cette plante vivace est originaire de Chine, où elle pousse en lisière de forêt. Très prisée pour ses bienfaits contre les douleurs menstruelles, les racines du huai niu xi sont également employées pour calmer les saignements et les rages de dents. Par contre, son usage est fortement déconseillé aux femmes enceintes !

Aconit (Aconitum napellus)

Aconit (Aconitum napellus)

Originaire d’Europe méridionale, cette plante vivace aux feuilles lobées vert foncé et aux longues tiges couronnées de grappes de fleurs bleues ou violettes a servi aux guerriers gaulois comme poison contre leurs ennemis. En homéopathie, les racines de l’aconit sont cependant utilisées pour leurs vertus analgésiques et sédatives.

Adhatoda vasica

Adhatoda vasica

Le noyer de Malabar est un arbre au feuillage persistant et aux fleurs pourpres et blanches. Originaire des zones tropicales d’Inde, cette plante aux vertus expectorantes est employée en médecine ayurvédique pour soigner des bronchites et autres affections respiratoires.

Agastache (Agastache rugosa)

Agastache (Agastache rugosa)

L’hysope géante est une plante aromatique vivace ou bisannuelle aux fleurs pourpres et aux feuilles triangulaires. Originaire d’Extrême-Orient, cette plante est riche en huile essentielle (méthylchavicol, anéthole, pinène, limonène) et est employée en médecine chinoise traditionnelle dans les premiers stades des maladies virales – notamment contre les nausées et les douleurs.

Agave americana

Agave americana

Originaire des étendues désertiques d’Amérique centrale, cette plante vivace aux feuilles charnues en forme de rosette est une plante médicinale très prisée dans les cultures inca et aztèques. La sève de l’agave contient des saponines stéroïdales (hécogénine), qui servent à la synthèse des hormones et des vitamines pro-A, B1, B2, C, D et K et est un remède efficace contre les troubles digestifs.

Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria)

Aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria)

L’aigremoine est une plante vivace légèrement aromatique originaire d’Europe. Depuis l’Antiquité romaine, les parties aériennes de l’aigremoine, riches en tanins, en flavonoïdes et en huile essentielle, sont employées pour faciliter la cicatrisation et la guérison d’écorchures et de blessures bénignes. L’aigremoine est une plante médicinale à l’action douce, qui convient parfaitement aux enfants.

Ail des ours (Allium ursinum)

Ail des ours (Allium ursinum)

L’ail des ours est une plante vivace à bulbe originaire d’Europe et d’Asie, où il pousse dans les zones ombragées des bois. Très riche en vitamine C, en sulfures d’alkyle ainsi qu’en huile essentielle, le bulbe et les parties aériennes sont employés pour soigner les maux digestifs, pour faciliter la circulation et pour prévenir l’artériosclérose.

Alchémille commune (Alchemilla vulgaris)

Alchémille commune (Alchemilla vulgaris)

L’alchémille « pied de lion » est une plante herbacée vivace originaire d’Europe. Riche en tanin et en acide salicylique, elle est employée dans le traitement des saignements, des troubles menstruels ainsi que des troubles digestifs.

Aletris farinosa

Aletris farinosa

L’alétris est une plante vivace aux feuilles minces et lancéolées qui est originaire de l’Est de l’Amérique du Nord. Le rhizome et les feuilles de la plante sont riches en saponosides stéroïdiques ainsi qu’en huile essentielle. Chez les tribus amérindiennes, ces parties de la plante étaient utilisées en infusion pour soigner les douleurs de l’estomac ainsi que les morsures de serpent. Dans la gynécologie actuelle, l’alétris est employée pour soigner les troubles liées à la ménopause.

Alkékenge (Physalis alkekengi)

Alkékenge (Physalis alkekengi)

Le coqueret est une plante vivace originaire des zones humides d’Europe et de Chine. Son fruit et sa racine, tous deux très toxiques, ont été employés depuis des millénaires en petites doses pour leurs bienfaits diurétiques qui en font un remède efficace contre les calculs biliaires et rénaux.

Ammi élevé (Ammi majus)

Ammi élevé (Ammi majus)

L’ammi est une plante annuelle aux tiges longues et élancées couronnées de panicules de petites fleurs blanches. Originaire du pourtour méditerranéen, elle est appréciée comme plante médicinale pour ses graines, riches en tanins et en furanocoumarines. L’ammi élevé est prescrit dans le traitement des troubles digestifs et dans le traitement des maladies de la peau telles que le psoriasis et le vitiligo.

Anacyclus pyrethrum

Anacyclus pyrethrum

Le pyrèthre d’Afrique est une plante annuelle à feuilles alternées et aux grandes fleurs blanches. Elle est originaire du pourtour méditerranéen et est surtout cultivée en Algérie. La racine et l’huile essentielle du pyrèthre sont très populaires en médecine orientale traditionnelle où elles sont employées pour traiter les rages de dents et les maux de gorge.

Ananas (Ananas comosus)

Ananas (Ananas comosus)

Originaire d’Amérique du Sud, l’ananas est une plante vivace aux feuilles lancéolées longues, épaisses et épineuses, qui enveloppent un grand fruit épineux couleur jaune. L’ananas est très riche en vitamines A et C et comporte également la bromélaïne, un enzyme qui favorise la digestion.

Anemarrhena asphodeloides

Anemarrhena asphodeloides

Cette plante vivace à grand rhizome est originaire du Nord de la Chine. Dans la médecine traditionnelle chinoise, le rhizome est très prisé pour le traitement de maladies dans le paradigme des « chaleurs excessives » – fièvres, rhumes, sueurs nocturnes etc. Avec son goût amer, le rhizome est également utilisé dans des concoctions pour soigner les aphtes et autres inflammations de la bouche.

Aneth (Anethum graveolens)

Aneth (Anethum graveolens)

L’aneth est une plante aromatique originaire d’Europe et d’Amérique du Nord. Les feuilles, les graines ainsi que l’huile essentielle de la plante ont un usage médical. D’un côté, l’aneth a toujours été utilisé pour faciliter la digestion, prévenir les flatulences et soulager les coliques. De l’autre, l’aneth a fait ses preuves comme ingrédient principal de sirops contre la toux et est employé dans les traitements des rhumes ainsi que de la grippe.

Angelica dahurica

Angelica dahurica

Cette plante vivace aromatique est originaire de Chine, du Japon, de Corée et de Russie. En médecine chinoise traditionnelle, elle est considérée comme une plante « réchauffante », c’est-à-dire fortifiante. Elle y est employée pour protéger la peau contre les agressions extérieures – climats rudes, sécheresse etc. – ainsi que pour soulager les rages de dents, les maux de tête ainsi que les abcès cutanés.

Angélique officinale (Angelica archangelica)

Angélique officinale (Angelica archangelica)

L’angélique est une plante aromatique vivace originaire des zones tempérées d’Europe ainsi que d’Asie. La racine de l’angélique contient de l’huile essentielle (composée principalement de bêtaphellandrène) ainsi que des furanocoumarines et se distingue par ses effets anti-inflammatoires.

Anis vert (Pimpinella anisum)

Anis vert (Pimpinella anisum)

L’anis vert est une plante aromatique annuelle originaire du pourtour méditerranéen et d’Afrique du Nord. Ses graines et ses huiles essentielles contiennent de l’anéthol, du méthylchavicol et d’autres terpènes ainsi que des flavonoïdes, des acides gras, des stérols et des protéines. Employé surtout dans le traitement des troubles mineurs de l’appareil digestif – flatulences, ballonnements etc. – l’anis vert sert également à traiter les affections de l’appareil respiratoire.

Ansérine (Potentilla anserina)

Ansérine (Potentilla anserina)

La potentille ansérine est une plante vivace fleurie répandue dans l’hémisphère Nord du globe. Ses parties aériennes et ses racines sont riches en tanins ellagiques, en flavonoïdes, en choline et en principes amers et sont appréciées pour leurs vertus astringentes et anti-inflammatoires. On les utilise avant tout dans des bains de bouche ou en gargarismes contre les maux de gorge.

Aralie à grappes (Aralia racemosa)

Aralie à grappes (Aralia racemosa)

Le nard indien est une plante aromatique vivace originaire d’Amérique du Nord. Ses racines sont riches en huile essentielle, en tanins et en acide diterpénique. Les peuples amérindiens se servaient de cette partie de la plante pour purifier le sang et décongestionner l’organisme. Encore de nos jours, le nard indien est employé pour favoriser la transpiration et l’élimination de toxines lors d’une maladie respiratoire.

Arbousier (Arbutus unedo)

Arbousier (Arbutus unedo)

L’arbousier commun est un arbuste aux feuilles persistantes dentées, à l’écorce rougeâtre et surtout aux fruits arrondis, verruqueux et rouges, qui lui ont valus son surnom « arbre à fraises ». Les fruits et les feuilles de l’arbousier contiennent de l’arbutine, de la méthylarbutme, d’autres hydroquinones, ainsi que des tanins. La confiture d’arbousier possède des vertus astringentes et antiseptiques. Elle est employée pour soigner les diarrhées, la dysenterie ainsi que les cystites et les urétrites.

Arbre à neige (Chionanthus virginicus)

Arbre à neige (Chionanthus virginicus)

L’arbre de neige est un arbre ou arbuste originaire des Etats-Unis. Ses racines et son écorce contiennent des saponines (chionanthine) et des glucosides (pyllirine). Ces parties sont employées pour fabriquer des remèdes contre la jaunisse, les calculs biliaires ainsi que les troubles hépatiques.

Arbre au mastic (Pistacia lentiscus)

Arbre au mastic (Pistacia lentiscus)

L’arbre de mastic est un arbrisseau originaire du pourtour méditerranéen. La résine contient des alpha et des bêtamasticorésines, une huile essentielle (principalement constituée d’alphapinène), des tanins, de la masticine ainsi que de l’acide masticique et est employée de nos jours pour soigner les affections des voies respiratoires. Les Egyptiens se servaient de la résine de l’arbre de mastic pour embaumer leurs morts.

Arbre du clergé (Clerodendrum trichotomum)

Arbre du clergé (Clerodendrum trichotomum)

Le clérodendron tricotomum est un buisson à feuillage caduc et aux petites fleurs blanches. Ses feuilles, riches en clérodendrine, en acacétme, en méso-mositol ainsi qu’en huile essentielle sont utilisées dans les traitements des douleurs articulaires aussi bien que de l’hypertension.

Argémone mexicaine (Argemone mexicana)

Argémone mexicaine (Argemone mexicana)

L’argémone du Mexique est une plante vivace issue des régions tropicales d’Amérique. Elle se distingue par ses feuilles épineuses veinées de blanc. Riches en alcaloïdes, les parties aériennes de la plante et notamment le latex de l’argémone sont utilisées pour leurs vertus sédatives et purgatives dans le traitement de cataractes, de l’asthme ainsi que des affections cutanées.

Arisaema consanguineum

Arisaema consanguineum

Originaire de l’Extrême-Orient et de Chine, cette plante vivace à feuilles en forme étoilée est cultivée pour son rhizome riche en saponines triterpénoïdes et en acide benzoïque qui sert à traiter les maladies pulmonaires ainsi que les affections des voies respiratoires telles que les bronchites.

Armoise capillaire (Artemisia capillaris)

Armoise capillaire (Artemisia capillaris)

L’armoise est une plante vivace originaire d’Asie. Ses parties aériennes contiennent une huile essentielle et des coumannes et sont employées dans la médecine chinoise traditionnelle pour traiter l’hépatite ainsi que la jaunisse et d’autres affections du foie, des reins et de la vésicule biliaire.

Arnica des montagnes (Arnica montana)

Arnica des montagnes (Arnica montana)

L’arnica est une plante vivace originaire d’Europe, d’Amérique et de Sibérie. Ses fleurs jaunes ainsi que son rhizome sont employés en traitement externe contre les douleurs musculaires, les courbatures hématomes etc. En traitement interne, on prescrit l’arnica contre les douleurs et les commotions.

Artichaut (Cynara scolymus)

Artichaut (Cynara scolymus)

L’artichaut est originaire du pourtour méditerranéen. Ses capitules, feuilles et racines sont riches en acides phénols, en acides alcools, en cynathine hépatoprotecteur, en flavonoïdes, en cynaropicrine (amer), en inuline ainsi qu’en sels de potassium et de magnésium. Apprécié pour ses valeurs diurétiques, l’artichaut est employé pour soigner les affections biliaires, purifier l’organisme, notamment les reins et le foie, et pour traiter les indigestions et les ballonnements.

Asclépiade tubéreuse (Asclepias tuberosa)

Asclépiade tubéreuse (Asclepias tuberosa)

L’asclépiade tubéreuse est une plante vivace originaire des Etats-Unis. Sa racine contient des cardénolides et des flavonoïdes qui aident à combattre les affections du système respiratoire aussi bien que du système digestif et de l’intestin. Elle est même employée dans le traitement de la dysenterie.

Asperge (Asparagus officinalis)

Asperge (Asparagus officinalis)

Originaire d’Asie et du bassin méditerranéen, l’asperge est cultivée pour ses jeunes pousses riches en glucides (fructosanes), en saponoside, en asparginme et en flavonoïdes. La plante est réputée pour ses valeurs diurétiques, qui en font le traitement de choix dans les affections du système urinaire ou encore contre les cystites.

Attier (Annona squamosa)

Attier (Annona squamosa)

L’annone est un arbre aux feuilles ovales à lancéolées originaire d’Amérique tropicale et des Antilles. On utilise à la fois ses feuilles, son écorce, ses graines et ses fruits comestibles qui contiennent tous un alcaloïde cardiotonique. L’annone est utilisée dans le traitement des rhumes et de la dysenterie. Ses graines servent à la fabrication d’insecticides.

Aubergine (Solanum melongena)

Aubergine (Solanum melongena)

L’aubergine est une plante herbacée vivace à fleurs violettes et à grands fruits violets. Originaire d’Asie, elle est également cultivée en Europe où elle est appréciée pour son apport en protéines, en pigments anthocyaniques ainsi qu’en vitamines A, B1, B2 et C qui en font un excellent remède contre le cholestérol. L’aubergine est également utilisée pour traiter l’hypertension et sert à guérir les affections cutanées en traitement externe, sous forme de cataplasme.

Aurone (Artemisia abrotanum)

Aurone (Artemisia abrotanum)

L’aurone mâle est une plante herbacée aromatique issue du pourtour méditerranéen. Ses parties aériennes, riches en huile essentielle, en abrotine ainsi qu’en coumanne sont employées comme fortifiant stimulant à la fois l’appareil digestif et la circulation. On l’utilise également dans la fabrication de vermifuges.

Ballote (Ballota nigra)

Ballote (Ballota nigra)

La ballotte noire est une plante herbacée vivace à feuilles ovoïdes dentées qui pousse en Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique du Nord. Ses parties aériennes, riches en diterpénoïdes, en flavonoïdes, en tanins, en saponines ainsi qu’en huile essentielle ont des vertus antispasmodiques et servent à traiter les nausées, notamment celles dues aux dérèglements de l’oreille interne.

Banisteriopsis caapi

Banisteriopsis caapi

L’ayahuasca est originaire des jungles indiennes. C’est une plante ligneuse avec une écorce lisse contenant des alcaloïdes indoliques (dont l’harmine, principal alcaloïde, l’harmaline et la tétrahydrohannine), très hallucinogènes. Auprès des tribus indigènes, elle est employée comme hallucinogène dans le cadre de fêtes rituelles. En même temps, elle est employée comme purgatif.

Baptisia tinctoria

Baptisia tinctoria

L’indigotier sauvage est une plante herbacée vivace originaire d’Amérique du Nord. Sa racine et ses feuilles contiennent des isoflavones, des flavonoïdes et des polysaccharides. Les isoflavones favorisent l’ovulation, alors que les polysaccharides sont immunostimulant. Antiseptique puissant, l’indigotier est utilisé dans le traitement des infections pulmonaires, gastro-intestinales ainsi que cutanées.

Basilic (Ocimum basilicum)

Basilic (Ocimum basilicum)

Le basilic commun est une plante aromatique annuelle cultivée dans le monde entier. Ses feuilles, ses sommités fleuries et son huile essentielle sont utilisées pour traiter les affections intestinales telles que les coliques ou les flatulences. Il est également préconisé pour soigner les nausées et les vomissements et sert en outre pour calmer les troubles liés au stress et à l’anxiété.

Bergamotier (Citrus bergamia)

Bergamotier (Citrus bergamia)

Le bergamotier est un arbre au feuillage persistant et aux fruits jaunes ressemblant à des citrons. Originaire des zones tropicales d’Asie, il est surtout cultivé autour du pourtour méditerranéen, en Italie, Espagne et en Afrique du Nord. En dehors de son usage comme ingrédient principal du thé Earl Grey, ses différentes parties servent à préparer des remèdes aux affections intestinales.

Bident à feuilles tripartites (Bidens tripartita)

Bident à feuilles tripartites (Bidens tripartita)

Le bidens est une plante annuelle fleurie originaire d’Europe. Ses parties aériennes contiennent des flavonoïdes et des tanins et sont utilisées pour leurs vertus astringentes et diurétiques. Elles sont notamment employées dans le traitement des affections de l’appareil vésicaux-biliaire.

Bigaradier (Citrus aurantium)

Bigaradier (Citrus aurantium)

L’oranger amer est un arbre au feuillage persistant et aux fruits orange comestibles. Toutes les parties de cet arbre issu des zones tropicales sont riches en huiles essentielles et en flavonoïdes aux pouvoirs anti-inflammatoires, antibactériens et fongicides. L’essence de néroli, obtenue à partir des fleurs de l’oranger amer, est très prisée en parfumerie tandis que les autres parties servent surtout à préparer des traitements contre les flatulences et l’arthrite.

Bistorte (Polygonum bistorta)

Bistorte (Polygonum bistorta)

La bistorte est une plante vivace répandue dans les zones humides de l’hémisphère nord. Ses racines et ses feuilles, riches en polyphénols (acide ellagique), en tanins (15-20%), en phlobaphènes ainsi qu’en flavonoïdes sont employées dans le traitement des plaies et irritations cutanées. Par voie interne, la bistorte sert également à soulager les troubles digestifs.

Bleuet (Centaurea cyanus)

Bleuet (Centaurea cyanus)

Le bleuet est une plante fleurie annuelle ou bisannuelle qui se distingue par sa fleur bleu profond. Elle est originaire du Proche-Orient. Ses feuilles, fleurs et graines sont riches en flavonoïdes, en chicine, un amer, ainsi qu’en anthocyanosides et en composés acétyléniques. Le bleuet est utilisé comme fortifiant aussi bien que dans les traitements contre les rhumatismes et les maladies oculaires.

Bois de panama (Quillaja saponaria)

Bois de panama (Quillaja saponaria)

Le panama est un arbre à feuillage persistant originaire du Chili et du Pérou que l’on trouve de nos jours aussi en Inde et en Californie. L’écorce intérieure du panama contient jusqu’à 10% de saponosides triterpéniques, de l’oxalate de calcium ainsi que des tanins et est utilisée dans le traitement des affections des voies respiratoires telles que les bronchites et les toux grasses. On utilise également l’écorce du panama dans la fabrication de produits antipelliculaires pour les cheveux.

Bois-joli (Daphne mezereum)

Bois-joli (Daphne mezereum)

Le bois gentil est un arbre à feuillage caduc originaire des bois d’Europe, d’Afrique du Nord et de l’Est de l’Asie. La racine et l’écorce de cette plante très toxique sont riches en diterpènes (notamment de la daphnétine et de la mézéréine), en mucilage, en coumarine ainsi qu’en tanins. Ils sont employés en traitement externe pour fabriquer des onguents pour les plaies cutanées.

Boldo (Peumus boldus)

Boldo (Peumus boldus)

Le boldo est un arbre aromatique originaire des cordillères des Andes et répandu sur la côte ouest de l’Amérique du Nord. Ses feuilles, riches en alcaloïdes isoquinoleïques (dont la boldine), en huile essentielle ainsi qu’en flavonoïdes sont employées dans le traitement des calculs rénaux et biliaires ainsi que comme tonique et fortifiant pour le foie.

Bourdaine (Rhamnus frangula)

Bourdaine (Rhamnus frangula)

La bourdaine est un arbre ou arbuste à feuillage caduc originaire d’Europe et répandu également sur le continent américain. L’écorce de la tige contient des dérivés anthracéniques (franguline), des tanins, des flavonoïdes ainsi que des alcaloïdes et est appréciée pour son action stimulante et tonifiante sur le système digestif.

Bourrache officinale (Borago officinalis)

Bourrache officinale (Borago officinalis)

La bourrache est une plante herbacée vivace aux tiges et aux feuilles velues et aux jolies fleurs bleues. Originaire du Maroc et d’Espagne, on la trouve maintenant partout en Europe. Les fleurs de la bourrache sont sudorifiques et ses feuilles ont des vertus diurétiques. L’huile de bourrache, extrêmement riche en omégas 3, est utilisée en phytothérapie pour améliorer la qualité de la peau et des cheveux.

Brunelle commune (Prunella vulgaris)

Brunelle commune (Prunella vulgaris)

La prunelle est une plante vivace grimpante originaire d’Europe et d’Asie et répandue dans les zones tempérées du monde entier. Ses parties aériennes contiennent des tripterpènes entacycliques, des tanins, des acides caféiques et rosmariniques ainsi que les vitamines B1, C et K. Depuis l’antiquité, la prunelle est employée dans le traitement des hémorragies.

Bryone dioïque (Bryonia dioica)

Bryone dioïque (Bryonia dioica)

La bryone dioïque est une plante grimpante vivace originaire d’Europe continentale et du sud de l’Angleterre. La racine, riche en cucurbitacines, glucosides, huile essentielle et tanins, est appréciée pour ses bienfaits purgatifs et antiseptiques. Utilisée autrefois dans les traitements conter la lèpre, on la trouve encore dans les traitements contre les rhumatismes, les bronchites et les pleurésies.

Bugrane épineuse (Ononis spinosa)

Bugrane épineuse (Ononis spinosa)

L’arrête-bœuf est une plante vivace épineuse originaire des prairies sèches d’Europe. Sa racine contient des hétérosides flavoniques, des saponines ainsi que de l’huile essentielle et est utilisée pour ses qualités diurétiques dans le traitement des troubles biliaires et rénaux.

Busserole (Arctostaphylos uva-ursi)

Busserole (Arctostaphylos uva-ursi)

Originaire d’Europe, la busserole est un buisson au feuillage vert et persistant et arbore des fleurs blanches, puis des baies rouges. Ce sont ces baies et ses feuilles riches en hydroquinones ainsi qu’en tanins, qui ont des vertus antiseptiques et sont pour cela employées dans le traitement des affections urinaires ainsi que des maladies rénales.

Butea monosperma

Butea monosperma

Le palas est un arbre à feuilles caduques trilobées originaire de l’Inde et de Malaisie. L’écorce, les feuilles, les fleurs et la gomme sont riches en tanin. Les graines contiennent en plus des flavones. Apprécié pour ses vertus astringentes, le palas est utilisé dans des traitements contre la diarrhée, la dysenterie, les infections vaginales ainsi que contre les affections cutanées.

Caille-lait jaune (Galium verum)

Caille-lait jaune (Galium verum)

Le caille-lait est une plante vivace fleurie rampante que l’on trouve en Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique du Nord. Ses parties aériennes contiennent des iridoïdes (notamment de l’aspéruloside), des flavonoïdes, des anthraquinones ainsi que des alcanes et de la rennine. Diurétiques, elles sont utilisées dans les traitements contre les affections des reins, de la vessie et de la vésicule biliaire aussi bien que comme remède contre les affections cutanées.

Callune (Calluna vulgaris)

Callune (Calluna vulgaris)

La bruyère est un arbrisseau à petites feuilles persistantes et aux petites grappes de fleurs roses à violettes. Originaire de l’hémisphère Nord de notre planète, elle est appréciée pour ses puissants effets désinfectants. La bruyère est utilisée dans les traitements des cystites et des gênes urinaires aussi bien que des rhumatismes et des engelures.

Camomille romaine (Chamaemelum nobile)

Camomille romaine (Chamaemelum nobile)

La camomille romaine est une plante aromatique herbacée originaire d’Europe occidentale. Les fleurs et l’huile essentielle des camomilles romaines sont riches en huile essentielle, en lactones sesquiterpéniques (nobiline), en flavonoïdes, en coumarines et en polyphénols. On les utilise comme remède contre les nausées, les migraines ainsi que les irritations cutanées.

Canneberge à gros fruits (Vaccinium macrocarpon)

Canneberge à gros fruits (Vaccinium macrocarpon)

La canneberge est un buisson aux feuilles persistantes et aux baies rouges. Originaire du nord de l’Asie et d’Amérique du Nord, il est cultivé pour ses baies riches en tanins, flavonoïdes et vitamine C qui entrent dans le traitement et la prévention des affections de l’appareil urinaire telles que les cystites ou encore les urétrites.

Cannelier de ceylan (Cinnamomum verum)

Cannelier de ceylan (Cinnamomum verum)

La cannelle est une plante médicinale et aromatique originaire du Sri Lanka et cultivée partout dans les zones tropicales. Très appréciée en cuisine – notamment en cuisine ayurvédique – la cannelle est également utilisée pour les propriétés antifongiques et antibactériennes de son écorce, qui est utilisée pour prévenir les maladies infectieuses et favoriser les guérisons.

Câprier (Capparis spinosa)

Câprier (Capparis spinosa)

Le câprier est un arbrisseau originaire du pourtour méditerranéen. Si ses bourgeons sont très appréciés comme condiment, les autres parties de la plante sont employées pour leurs vertus médicinales dans des sédatifs, des traitements contre les maux de gorge ainsi que dans les traitements des troubles de la digestion.

Capselle bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris)

Capselle bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris)

La bourse-à-pasteur est une plante herbacée originaire d’Europe et d’Asie. Ses parties aériennes contiennent des flavonoïdes, de la choline, de l’acétylcholine, de l’histamine ainsi que de la tyramine. Appréciée pour ses propriétés astringentes, la bourse-à-pasteur est également employée pour traiter et même stopper les hémorragies, notamment au niveau utérin.

Capucine (Tropaeolum majus)

Capucine (Tropaeolum majus)

La capucine est une plante annuelle grimpante aux grandes inflorescences jaunes, oranges ou rouge brique. Les fleurs, feuilles et graines des capucines contiennent des flavonoïdes, du glucosinolate (glucotropéoline), de la myrosine (enzyme), de l’acide oxalique ainsi que de la vitamine C. Toutes les parties de la plantes sont préconisées en traitement externe et interne pour renforcer la résistance aux infections.

Cardère sauvage (Dipsacus fullonum)

Cardère sauvage (Dipsacus fullonum)

Le chardon à foulon est une plante herbacée originaire d’Europe et d’Asie occidentale. Sa racine, qui contient de l’inuline, des substances amères ainsi que du scabiosine, est utilisée pour traiter les fistules et les verrues. Le chardon à foulon a également des effets bénéfiques sur l’appareil digestif et l’intestin.

Carotte (Daucus carota)

Carotte (Daucus carota)

La carotte est une plante originaire d’Europe. Les graines contiennent des flavonoïdes et une huile essentielle composée d’asarone ainsi que du carotol. Sa racine renferme des sucres, de la pectine, des carotènes, des vitamines, des minéraux ainsi que de l’asparagme. La carotte est employée pour soigner les troubles digestifs ainsi que pour combattre la formation de calculs et les infections urinaires.

Caroubier (Ceratonia siliqua)

Caroubier (Ceratonia siliqua)

Le caroubier est un arbre à feuillage persistant originaire du Sud de l’Europe, d’Asie ainsi que d’Afrique du Nord. Ses fruits et son écorce contiennent des sucres (jusqu’à 70%), des tanins, des graisses, de l’amidon ainsi que des protéines. Dotés d’un pouvoir astringent et laxatif, ils sont employés pour traiter les diarrhées et les irritations du colon.

Carthame des teinturiers (Carthamus tinctorius)

Carthame des teinturiers (Carthamus tinctorius)

Le safran bâtard est une plante annuelle à longues feuilles épineuses. Riche en lignanes, en polysaccharides, en carthamine et en huile essentielle, ses différentes parties sont employées dans les traitements contre les règles irrégulières et douloureuses aussi bien que pour traiter la rougeole et prévenir l’artériosclérose.

Carvi (Carum carvi)

Carvi (Carum carvi)

Le carvi est une plante aromatique annuelle ou bisannuelle originaire de l’hémisphère Nord. Ses graines, très appréciées en cuisine, sont riches en huile essentielle à haute teneur en carvone, en flavonoïdes, ainsi qu’en protéines et furanocoumarines. On l’utilise dans le traitement des ballonnements, des flatulences et des indigestions aussi bien que comme remède contre les bronchites et la toux.

Cassissier (Ribes nigrum)

Cassissier (Ribes nigrum)

Le cassis est un arbuste originaire des régions tempérées d’Europe, d’Asie Mineure et de l’Himalaya. Ses feuilles sont appréciées pour leurs vertus diurétiques et sont employées dans le traitement des maladies artérielles aussi bien que des maladies nerveuses liées au stress. Ses baies, très riches en vitamine C, sont préconisées pour stimuler le système immunitaire en saison de grippe. Le jus de cassis et un excellent remède contre la diarrhée et l’indigestion.

Ceanothus americanus

Ceanothus americanus

Le céanothe ou « thé du New Jersey » est un arbuste aux feuilles ovoïdes vertes qui est originaire du Nord des États-Unis. Il est cultivé pour ses feuilles, ses racines et ses souches, toutes riches en tanins, alcaloïdes, résine et principes coagulants. Grâce à ses vertus expectorantes, antispasmodiques et astringentes, il sert de traitement aux maux de gorges, aux bronchites aussi bien qu’aux fièvres et à la dysenterie.

Céleri (Apium graveolens)

Céleri (Apium graveolens)

Le céleri est un légume originaire d’Europe apprécié pour ses bienfaits sur la digestion. Riche en huile essentielle, en phtalides, en bêta-sehnène, en coumannes, furanocoumannes (bergaptène) ainsi qu’en flavonoïdes (apune), il est employé comme diurétique dans la prévention et la guérison des maladies des reins, du foie et des voies urinaires.

Cerfeuil commun (Anthriscus cerefolium)

Cerfeuil commun (Anthriscus cerefolium)

Le cerfeuil est une plante aromatique annuelle originaire d’Europe, d’Asie Mineure, d’Iran et du Caucase que l’on cultive également en Australie et en Nouvelle Zélande. Ses parties aériennes contiennent de l’huile essentielle, des coumarines et des flavonoïdes (apioside) qui aident à soulager les troubles de la digestion et qui favorisent une bonne circulation sanguine. Comme on peut le voir sur les fresques de sa tombe, déjà le pharaon Toutankhamon consommait du cerfeuil pour améliorer son bien-être !

Cerisier noir (Prunus serotina)

Cerisier noir (Prunus serotina)

Le prunier de Virginie est un arbre à feuillage caduc originaire du nord des Etats-Unis. Il est apprécié pour les qualités astringentes de son écorce intérieure qui en font un traitement efficace contre les toux, l’asthme ainsi que les troubles du système nerveux.

Chamaelirium (Chamaelirium luteum)

Chamaelirium (Chamaelirium luteum)

L’alétris est une plante médicinale originaire d’Amérique du Nord. En médecine amérindienne traditionnelle, elle est prescrite dans le traitement des maladies utérines et ovariennes. On l’utilise encore de nos jours contre les règles irrégulières.

Chanvre cultivé (Cannabis sativa)

Chanvre cultivé (Cannabis sativa)

Le chanvre indien est une plante herbacée annuelle aux feuilles dentées et aux fleurs hermaphrodites. Les feuilles, les capitules de fleurs femelles ainsi que les graines du cannabis sont riches en THC (tétrahydrocannabinol), un des plus puissants psychotropes. Le chanvre est utilisé dans le traitement de presque toutes les maladies graves pour ses propriétés analgésiques, anti-anxiolytiques et relaxantes.

Chardon béni (Cnicus benedictus)

Chardon béni (Cnicus benedictus)

Le chardon béni est une plante annuelle à tige rouge originaire du pourtour méditerranéen. Ses feuilles et ses capitules contiennent des ignanes, des lactones sesquiterpéniques, un principe amer (la cnicine), une huile essentielle, des polyacétylènes, des flavonoïdes, des triterpènes, des phytostérols ainsi que des tanins et sont utilisées pour traiter la fièvre ainsi que les blessures cutanées.

Chataire (Nepeta cataria)

Chataire (Nepeta cataria)

L’herbe-au-chat est une plante aromatique vivace issue des régions montagneuses d’Europe et d’Amérique du Nord. Ses parties aériennes contiennent des iridoïdes, des tanins ainsi que de l’huile essentielle et sont employées dans le traitement des maladies fiévreuses chez l’enfant. Pour l’adulte, l’herbe-au-chat est utilisée dans le traitement de maladies digestives telles que les coliques ou l’indigestion.

Chelone glabra

Chelone glabra

La chelone glabre est une plante herbacée fleurie issue de l’Amérique du Nord. Les résines et principes amers contenus dans ses parties aériennes en font un remède excellent contre les calculs biliaires aussi bien que contre les nausées et les coliques intestinales.

Chimaphile en ombelle (Chimaphila umbellata)

Chimaphile en ombelle (Chimaphila umbellata)

La pyrole en ombelle est une plante herbacée au feuillage persistant. Les feuilles de cette plante originaire d’Amérique, d’Europe et d’Asie contiennent des arbutosides (dont l’arbutine), des flavonoïdes, des triterpènes, de la chimaphiline ainsi que du tanin et sont employées dans le traitement contre le typhus, les rhumatismes ainsi que les affections biliaires et urinaires.

Chou commun (Brassica oleracea)

Chou commun (Brassica oleracea)

Le chou vert est une plante vivace originaire de la Méditerranée et de la Manche. Ses feuilles, riches en vitamine A, B1, B2 et C sont utilisées pour leurs vertus dépuratives comme traitement contre les troubles de l’estomac et du tube digestif. Le taux élevé en vitamine C en fait également un traitement efficace contre le scorbut.

Ciguë tachetée (Conium maculatum)

Ciguë tachetée (Conium maculatum)

La grande ciguë est une plante bisannuelle répandue en Europe aussi bien que dans les zones tempérées d’Asie et d’Amérique du Nord. Ses graines et ses feuilles comportent des alcaloïdes et sont employées pour leurs qualités sédatives et analgésiques.

Citronnelle (Cymbopogon citratus)

Citronnelle (Cymbopogon citratus)

La verveine des Indes et une plante parfumée endémique au sous-continent indien et à l’île de Sri Lanka. Ses feuilles contiennent de l’huile essentielle principalement composée de citral (à 70 %) et de citronellal, qui sont tous deux des sédatifs puissants. Elles sont utilisées pour traiter les flatulences et les spasmes intestinaux.

Citrouille (Cucurbita pepo)

Citrouille (Cucurbita pepo)

La citrouille est une plante annuelle aux grandes feuilles palmées, aux fleurs également grandes jaune orangé et aux très grands fruits ronds orange. Les graines, riches en cucurbitacines, en vitamines ainsi qu’en sels minéraux, notamment en zinc, sont appréciées pour leurs vertus diurétiques et sont employées pour prévenir les affections de la prostate.

Clématite des haies (Clematis vitalba)

Clématite des haies (Clematis vitalba)

La clématite est une plante grimpante aux grandes fleurs bleues, violettes ou rouges. Les feuilles de cette plante répandue en Europe, en Amérique du Nord et en Asie contiennent de la lactone, du protoanémonine ainsi que des saponines et sont employées dans le traitement des ulcères et des infections urinaires.

Cnidium monnieri

Cnidium monnieri

Le she chuang zi est une plante originaire de Chine dont l’huile essentielle contient du pinène, du camphène, du bornyï, ainsi que de l’isovalérate et de l’isobornéol. Elle est employée dans le traitement des affections cutanées telles que la teigne et la gale.

Cochléaire officinale (Cochlearia officinalis)

Cochléaire officinale (Cochlearia officinalis)

La cochléaire officinale est une plante vivace issue des zones tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Ses parties aériennes, riches en hothiocynate de butyle, en huile essentielle, en principe amer, en tanin, en vitamine C ainsi qu’en sels minéraux ont des propriétés antiseptiques et sont employées dans le traitement des petites plaies de la bouche ainsi que des aphtes.

Coffea arabica

Coffea arabica

Le caféier est un arbuste originaire d’Afrique orientale. Il est cultivé pour ses graines qui contiennent de la caféine, un peu de theophylhne, des phénols, des stérols ainsi que des tanins. On les utilise pour renforcer le système nerveux et stimuler le cœur.

Cognassier (Cydonia oblonga)

Cognassier (Cydonia oblonga)

Le cognassier est un arbre à feuillage caduc originaire d’Asie et d’Europe – notamment en Méditerranée. Ses fruits, riches en tanins, en pectine et en acides organiques, ainsi que ses graines contenant du mucilage et des glucosides cyanogéniques (amygdaline), sont appréciés pour leurs vertus astringentes et diurétiques.

Colatier (Cola acuminata)

Colatier (Cola acuminata)

Le kolatier est un arbre à feuilles vert foncé, aux petites fleurs blanches à jaunes et aux larges gousses remplies de graines. Les graines de cet arbre originaire d’Afrique sont riches en caféine (jusqu’à 2,5%), en theobromme ainsi qu’en tanins et sont utilisées comme tonique ainsi que dans le traitement de la dysenterie et des coliques.

Colchique d’automne (Colchicum autumnale)

Colchique d

Le colchique est une plante vivace aux feuilles lancéolées originaire d’Europe et d’Afrique du Nord. Ses bulbes et ses graines contiennent des alcaloïdes ainsi que des flavonoïdes et sont employés comme anti-inflammatoires ainsi que dans les traitements contre la goutte.

Collinsonia canadensis

Collinsonia canadensis

Le « guérit-tout » est une herbe vivace originaire d’Amérique du Nord. Ses racines et ses feuilles contiennent des saponines, de l’huile essentielle ainsi que du tanin. Du fait de ses qualités fortifiantes et diurétiques, la collinsonie est utilisée dans le traitement des calculs rénaux ainsi que de la rétention d’eau.

Coptide du groenland (Coptis trifolia)

Coptide du groenland (Coptis trifolia)

La coptide à trois feuilles est une plante vivace à petites inflorescences blanches qui est originaire d’Amérique du Nord. Son rhizome contient des alcaloïdes isoquinoléiques (notamment la berbérine et la coptine) qui sont efficaces pour traiter les maux d’estomac ainsi que les ulcères gastriques.

Coquelicot (Papaver rhoeas)

Coquelicot (Papaver rhoeas)

Le coquelicot est une plante fleurie annuelle répandue en Europe, en Afrique du Nord, dans les zones tempérées d’Asie et en Amérique du Nord. Riches en alcaloïdes (papavérine, rhéadine, isorhéadine, etc.), anthocyanosides (couleur rouge), en mucilage et en tanins, ses fleurs sont utilisées pour soigner les maladies respiratoires et intestinales.

Coriandre (Coriandrum sativum)

Coriandre (Coriandrum sativum)

La coriandre est une plante aromatique annuelle originaire d’Europe et d’Asie. Ses graines et ses feuilles sont riches en flavonoïdes et comportent également une huile essentielle composée de linalol, de coriandrol, de pinène et de terpinènes. La coriandre est employée pour soigner les maux intestinaux ainsi que les flatulences et les ballonnements.

Cornouiller officinal (Cornus officinalis)

Cornouiller officinal (Cornus officinalis)

Le cornouiller est un arbre à feuillage caduc originaire de Chine, du Japon et de la Corée. Son fruit est riche en glucoside iridoïde, en saponines et en tanins. Il est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise comme tonique fortifiant et comme diurétique.

Corydalis ambigua

Corydalis ambigua

Originaire de Sibérie, le corydalle est une plante très prisée dans la médecine traditionnelle chinoise. C’est avant tout la poudre obtenue à partir de son rhizome qui est appréciée pour ses vertus analgésiques et en fait un bon traitement contre les douleurs abdominales ainsi que les contusions.

Courge cireuse (Benincasa hispida)

Courge cireuse (Benincasa hispida)

Le melon d’hiver est une plante annuelle grimpante à l’aspect velu. Elle est originaire des zones tropicales d’Asie et d’Amérique. Cultivée pour ses fruits et graines, riches en saponines, en guaridine ainsi qu’en vitamines C et B, le melon d’hiver est utilisé dans le traitement des troubles intestinaux ainsi que des affections pulmonaires.

Cresson de fontaine (Nasturtium officinale)

Cresson de fontaine (Nasturtium officinale)

Le cresson de fontaine est une plante vivace grimpante répandue dans toutes les zones tempérées. Réputée pour son efficacité antibiotique, cette plante est avant tout appréciée pour ses parties aériennes riches en vitamines A, B1, B2, C et E, en sels minéraux (iode, fer et phosphore), en hétérosides sulfurés ainsi qu’en isothiocyanate, qui sont utilisées pour favoriser la guérison de maladies chroniques et servent également à traiter des bronchites ainsi que des affections digestives.

Criste marine (Crithmum maritimum)

Criste marine (Crithmum maritimum)

Le fenouil marin est une plante marine poussant sur le littoral de l’Océan Atlantique ainsi que de la Méditerranée et de la mer Noire. Riches en huile essentielle, en pectine, en vitamines (notamment de la vitamine C) ainsi qu’en sels minéraux, ses parties aériennes ont des vertus diurétiques et sont employées dans le traitement des affections intestinales.

Cumin (Cuminum cyminum)

Cumin (Cuminum cyminum)

Le cumin est une plante aromatique annuelle originaire d’Egypte que l’on cultive partout en Europe et en Asie. Les graines, riches en huile essentielle (composée d’aldéhyde cuminique, de pinène et d’alpha-terpinol) ainsi qu’en flavonoïdes servent à prévenir et à guérir les troubles intestinaux.

Cumin noir (Nigella sativa)

Cumin noir (Nigella sativa)

La nigelle, ou cumin noir, est une plante aromatique issue du bassin méditerranéen où elle est surtout cultivée pour ses graines. Ces graines, qui contiennent 40% d’huile grasse, une saponine et jusqu’à 1,4% d’huile essentielle, sont utilisées pour guérir indigestions et troubles de la digestion tels que les flatulences, les ballonnements ou les coliques.

Curcuma amada

Curcuma amada

Le mango-gingembre est une plante aromatique originaire d’Inde. Son rhizome contient des huiles essentielles ainsi que des principes amers et est employé pour traiter les affections gastriques et intestinales aussi bien que des maladies respiratoires telles que la bronchite ou la toux.

Cuscute du thym (Cuscuta epithymum)

Cuscute du thym (Cuscuta epithymum)

La cuscute est une plante parasite originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Ses parties aériennes contiennent des flavonoïdes (notamment du kaempférol et de la quercétine), de l’acide hydroxycinnamique ainsi que de la résine et servent de traitement aux troubles intestinaux et vésicaux-biliaires.

Cyprès commun (Cupressus sempervirens)

Cyprès commun (Cupressus sempervirens)

Le cyprès est un arbre à feuillage persistant originaire du pourtour méditerranéen. Ses cônes et ses branches contiennent de l’huile essentielle (pinènes, camphène et cédrol) ainsi que des tanins et sont employés comme fortifiants en traitement externe aussi bien qu’interne.

Desmodium adscendens

Desmodium adscendens

Le desmodium est une plante vivace issue de l’Afrique de l’Ouest. Les feuilles et les tiges de la plante contiennent des alcaloïdes isoquinoléiques et ont été employées comme remèdes contre la jaunisse et l’asthme dans la médecine africaine traditionnelle. En France, le desmodium est surtout utilisé dans le traitement contre l’hépatite du type A et B.

Digitale jaune (Digitalis lutea)

Digitale jaune (Digitalis lutea)

La digitale jaune est une plante vivace fleurie originaire des zones boisées et montagneuses d’Europe centrale et d’Europe de l’Ouest. Ses feuilles contiennent des glucosides cardiotoniques (notamment des cardénolides alphaacétyldigitoxine et acétyldigitoxine ainsi que des lanatosides) qui sont des puissant stimulateurs cardiaques. Cette plante est utilisée dans le traitement des maladies cardiaques.

Digitale pourpre (Digitalis purpurea)

Digitale pourpre (Digitalis purpurea)

La digitale pourpre est originaire d’Europe occidentale. Riches en glucosides cardiotoniques (digoxine, digitoxine [digitaline], lanatosides), en anthraquinones, en flavonoïdes ainsi qu’en saponines, ses feuilles sont employées comme cardiotonique ainsi que pour régulariser la circulation sanguine.

Dorema ammoniacum

Dorema ammoniacum

L’ammoniaque est une plante vivace à fleurs blanches originaire d’Asie centrale. Sa gomme laiteuse contient de la résine (de 60 à 70%), de la gomme, de l’acide salicylique libre, de la coumarine ainsi qu’une huile essentielle composée de férulène et d’acétate de linalyne. Elle est employée comme expectorant lors des affections des voies respiratoires et des bronches et sert également d’antispasmodique.

Douce-amère (Solanum dulcamara)

Douce-amère (Solanum dulcamara)

La morelle est une plante grimpante ligneuse originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie septentrionale. On la trouve également en Amérique du Nord. Appréciée depuis l’Antiquité pour ses vertus stimulantes, diurétiques et purifiantes, elle est employée pour traiter les affections des voies respiratoires et sert également à traiter les affections cutanées telles que le psoriasis ou les verrues.

Droséra (Drosera rotundifolia)

Droséra (Drosera rotundifolia)

L’attrape-mouche est une plante vivace insectivore répandue en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Ses parties aériennes contiennent des naphtoquinones, des enzymes, des flavonoïdes ainsi qu’une huile essentielle et sont utilisées pour leurs propriétés antibactériennes et antispasmodiques dans les traitements contre la coqueluche et la bronchite.

Éclipte blanche (Eclipta prostrata)

Éclipte blanche (Eclipta prostrata)

L’éclipte grimpante est une plante annuelle originaire d’Asie, d’Afrique et d’Australie. Ses parties aériennes contiennent des saponines triterpéniques (dont l’écliptine, l’alpha-terthiénylméthanol, ainsi que les isoflavonoïdes et phytostérols) et sont très appréciées en médecine ayurvédique aussi bien qu’en médecine traditionnelle chinoise pour la concoction de fortifiants et de toniques, notamment dans le cadre de traitements aux effets « anti-âge ».

Endive (Cichorium intybus)

Endive (Cichorium intybus)

La chicorée sauvage est une plante herbacée originaire d’Europe, du nord de l’Afrique et d’Asie. Sa racine, ses feuilles et sa fleur sont riches en inulase, en coumannes, en flavonoïdes, en huile essentielle (lactones sesquiterpéniques), en vitamine C ainsi qu’en minéraux. La chicorée est avant tout employée pour faciliter la digestion et purifier le foie.

Épine-vinette (Berberis vulgaris)

Épine-vinette (Berberis vulgaris)

L’épine-vinette est un arbuste aux petites baies rouges originaire d’Europe et également répandu en Amérique. L’écorce de la tige, la souche et les baies sont riches en alcaloïdes isoquinoléiques, dont la berbérine et la berbamine, et ont des vertus antibactériennes, astringentes et diurétiques. L’épine-vinette est utilisée dans le traitement des troubles du système digestif.

Eriodictyon californicum

Eriodictyon californicum

L’herbe sainte est un buisson ligneux originaire des altitudes montagneuses du continent nord- et sud-américain. Riches en huile essentielle, en flavonoïdes (notamment en énodictyol) ainsi qu’en résine, ses feuilles sont employées pour soigner les rhumes, l’asthme et la fièvre. En traitement externe, elle contribue à la cicatrisation de plaies.

Erythronium americanum

Erythronium americanum

La langue de serpent est une plante vivace originaire d’Amérique du Nord. Ses feuilles sont employées en traitement interne et externe pour soigner les plaies cutanées ainsi que les ulcères et les tumeurs. Elle sert également à la fabrication de traitements contre l’hypertrophie des ganglions.

Estragon (Artemisia dracunculus)

Estragon (Artemisia dracunculus)

L’estragon est une plante aromatique vivace originaire d’Asie, qui est cultivée désormais partout dans le monde. En dehors de son emploi en cuisine, elle est cultivée pour ses parties aériennes et ses racines riches en tanins, coumarines et flavonoïdes qui contribuent à stimuler la digestion et à rafraîchir l’haleine.

Eucommia ulmoides

Eucommia ulmoides

L’arbre à gutta, appelé aussi « du zhong », est un arbre au feuillage persistant originaire des zones tempérées de la Chine. En médecine chinoise traditionnelle, son écorce, riche en alcaloïdes, en flavonoïdes, en iridoïdes, en lignanes et en comannes est appréciée comme tonique pour le foie et les reins. Il est également utilisé pour traiter des douleurs dorsales.

Euonymus atropurpureus

Euonymus atropurpureus

Le fusain noir pourpré est un arbre à feuilles caduques issu de l’Amérique du Nord. L’écorce de la tige et l’écorce de la racine contiennent des alcaloïdes et hétérosides cardiotoniques similaires à la digitoxine, de l’asparagine, des stérols ainsi que des tanins. Elles sont utilisées pour leurs vertus diurétiques et laxatives dans le traitement des troubles du foie et de la vésicule biliaire aussi bien que contre des problèmes cutanés tels que l’eczéma.

Eupatoire à feuilles de chanvre (Eupatorium cannabinum)

Eupatoire à feuilles de chanvre (Eupatorium cannabinum)

L’eupatoire à feuilles de chanvre est une plante vivace à tiges rouges originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie Mineure. Ses parties aériennes et sa racine, qui contiennent de l’huile essentielle, des lactones sesquiterpéniques (notamment de l’eupatoriopicrine), des flavonoïdes, des alcaloïdes pyrrolizidiniques ainsi que des polysaccharides sont préconisées en cas de fièvre, de grippe et d’autres maladies virales pour stimuler les défenses immunitaires.

Eupatoire perfoliée (Eupatorium perfoliatum)

Eupatoire perfoliée (Eupatorium perfoliatum)

L’herbe parfaite est une plante vivace aux feuilles lancéolées qui est originaire d’Amérique du Nord. Ses parties aériennes contenant des diterpènes, des stérols, des lactones sesquiterpéniques (notamment de l’eupafoline), des polysaccharides, des flavonoïdes et de l’huile essentielle sont utilisées dans le traitement des rhumes ainsi que des affections des bronches et des poumons. L’herbe parfaite stimule les défenses immunitaires et aide à éliminer les toxines.

Eupatoire pourpre (Eupatorium purpureum)

Eupatoire pourpre (Eupatorium purpureum)

L’herbe à la gravelle est une plante vivace originaire d’Amérique du Nord. Sa racine, qui contient de l’huile essentielle, des flavonoïdes et de la résine, est employée dans le traitement des affections biliaires, rénales et urinaires.

Euphorbia pekinensis

Euphorbia pekinensis

L’euphorbe chinoise est une plante annuelle ou vivace originaire de Chine. La racine de cette plante toxique contient de l’euphorbone et est utilisée dans le traitement de maladies graves telles que les néphrites.

Fenouil commun (Foeniculum vulgare)

Fenouil commun (Foeniculum vulgare)

Le fenouil est une plante aromatique vivace poussant dans les zones tempérées sur tous les continents. Ses graines contiennent de l’huile essentielle, notamment de l’anéthole, de la fenchone et du méthylchavicol, des flavonoïdes, des coumarines (dont du bergaptène) et des stérols. Elles sont utilisées dans les traitements contre les flatulences et les ballonnements ainsi que pour stimuler l’appétit. L’infusion de feuilles est également utilisée pour guérir les maux de gorge et les bronchites.

Férule gommeuse (Ferula gummosa)

Férule gommeuse (Ferula gummosa)

Le galbanum est une plante vivace à tiges creuses originaire d’Asie. Sa gomme, une oléorésine, contient de l’huile essentielle, de la résine, de la gomme et de la coumarine (ombelliférone). Elle est utilisée pour ses vertus antispasmodiques et stimulantes dans le traitement d’affections digestives telles que les flatulences ou les coliques. En traitement externe, on l’utilise également pour traiter des plaies cutanées.

Ficaire (Ranunculus ficaria)

Ficaire (Ranunculus ficaria)

La ficaire est une plante vivace originaire d’Europe, du nord de l’Afrique et d’Asie Mineure. Employée depuis l’Antiquité comme remède contre les hémorroïdes et les ulcères, elle est encore appréciée de nos jours en suppositoire ou onguent contre ces mêmes maladies.

Figuier (Ficus carica)

Figuier (Ficus carica)

Le figuier blanc est un arbre à feuillage caduc originaire des régions subtropicales et tropicales d’Asie. Il contient du sucre (glucose), des enzymes, des flavonoïdes et le latex des furanocoumarines. Ses fruits et son latex sont employés comme laxatifs et en tant que remède à la constipation. Ils servent également pour traiter les aphtes et les inflammations des gencives.

Figuier de barbarie (Opuntia ficus-indica)

Figuier de barbarie (Opuntia ficus-indica)

Le figuier de Barbarie est un cactus vivace originaire du Mexique. Son fruit, qui se consomme pelé et cru, contient du mucilage, des sucres et de la vitamine C et est employé pour la préparation de boissons alcoolisées au Mexique. Ses fleurs, riches en flavonoïdes, sont appréciées pour leur qualité astringente et sont prescrites dans le traitement des troubles intestinaux et urinaires.

Forsythia pleureur (Forsythia suspensa)

Forsythia pleureur (Forsythia suspensa)

Le forsythia est un arbuste à feuillage caduc originaire de Chine. Son fruit, qui contient de l’acide caféique, des flavonoïdes, des lignanes ainsi que de la forsythine a des propriétés antiseptiques et anti-infectieuses. Il est employé pour guérir les furoncles, les pustules et les oreillons ainsi que les rhumes. On l’utilise également dans les traitements de la fièvre et des infections de la peau.

Fougère mâle (Dryopteris filix-mas)

Fougère mâle (Dryopteris filix-mas)

La fougère mâle est une plante vivace issue des zones tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Son rhizome contient de l’oléorésine, des triterpènes, de l’huile essentielle ainsi que des résines et est employé pour ses qualités vermifuges dans le traitement de parasites à l’instar du ténia.

Fragon faux houx (Ruscus aculeatus)

Fragon faux houx (Ruscus aculeatus)

Le petit houx est une plante vivace que l’on trouve en Europe, en Asie Mineure et en Afrique du Nord. Ses parties aériennes et son rhizome sont appréciés pour leurs vertus diurétiques. On les utilise dans le traitement des troubles veineux aussi bien que dans le traitement des hémorroïdes et des jambes variqueuses.

Fraisier des bois (Fragaria vesca)

Fraisier des bois (Fragaria vesca)

Le fraisier des bois est une plante vivace aux fruits rouges comestibles poussant dans les bois en Europe ainsi que dans les zones tempérées d’Asie. La feuille et le fruit, qui contiennent des huiles essentielles ainsi que des flavonoïdes et des tanins, ont des propriétés diurétiques et astringentes. Autrefois, la plante était prescrite contre la dysenterie ainsi que contre les rhumes et les maux de gorge.

Frêne élevé (Fraxinus excelsior)

Frêne élevé (Fraxinus excelsior)

Le frêne est un arbre à feuilles caduques originaire d’Europe. Ses feuilles et son écorce contiennent des flavonoïdes, des tanins, du mucilage, des triterpènes ainsi que des iridoïdes et sont utilisées pour leurs propriétés fortifiantes, astringentes et anti-inflammatoires dans le cadre de traitements du rhumatisme et des inflammations de l’appareil digestif.

Fumeterre officinale (Fumaria officinalis)

Fumeterre officinale (Fumaria officinalis)

La fumeterre est une plante annuelle grimpante répandue sur tous les continents. Ses parties aériennes fleuries contiennent des alcaloïdes (protopine) ainsi que des flavonoïdes et sont employées pour purifier le foie et stimuler la vésicule biliaire. On les trouve dans des traitements contre l’indigestion, la constipation ainsi que contre les migraines d’origine hépatique.

Galé odorant (Myrica gale)

Galé odorant (Myrica gale)

Le piment royal est un arbuste odorant poussant dans les zones humides et marécageuses de l’hémisphère nord. Ses feuilles, branches et chatons contiennent de l’huile essentielle, de la résine ainsi que des flavonoïdes et sont employés comme vermifuge ainsi que dans les lotions qui permettent de se garantir des piqures d’insectes.

Galéga officinal (Galega officinalis)

Galéga officinal (Galega officinalis)

Ce buisson vivace et fleuri est originaire d’Asie et d’Europe continentale. Ses parties aériennes contiennent des alcaloïdes (notamment de la galégine), des lectines, des flavonoïdes ainsi que des tanins. Prisée pour ses vertus diurétiques, la galega est avant tout employée dans les traitements du diabète grâce à sa propriété de faire baisser le taux de sucre dans le sang.

Garance des teinturiers (Rubia tinctorum)

Garance des teinturiers (Rubia tinctorum)

La garance est une plante vivace fleurie originaire d’Europe du Sud, d’Asie Mineure ainsi que d’Afrique du Nord. La racine de garance, riche en dérivés d’anthraqumone (dont acide ruberythnque, alizanne), en purpurine (colorant), en indoide (aspéruloside) ainsi qu’en résine et calcium servit jadis de teinture aux étoffes et aux peaux. De nos jours, la garance est encore prescrite occasionnellement dans le cas de calculs rénaux et biliaires.

Genévrier commun (Juniperus communis)

Genévrier commun (Juniperus communis)

Le genévrier est un arbuste conifère originaire des landes septentrionales d’Europe et d’Amérique du Nord ainsi que d’Asie. Ses fruits contiennent des huiles essentielles dont le myrcène, le sabinène, les alphapinènes et bêtapinènes, du cinéol, des tanins, des diterpènes, ainsi qu’un agent amer, la junipérine. Employées comme traitement efficace contre les cystites, les baies de genièvre sont également utilisées dans le traitement des affections digestives ou encore en cas d’insuffisance rénale.

Germandrée petit-chêne (Teucrium chamaedrys)

Germandrée petit-chêne (Teucrium chamaedrys)

La germandrée est une plante vivace originaire des zones pierreuses d’Afrique du Nord, d’Asie et d’Europe. Ses parties aériennes contiennent de l’huile volatile (64% caryophyllène), des flavonoïdes (scutélarine), des acides phénols ainsi que des tanins et sont prescrites en infusion pour guérir de maladies comme la goutte, les rhumatismes ainsi que les troubles gastriques.

Grand plantain (Plantago major)

Grand plantain (Plantago major)

Le grand plantain est une herbe vivace originaire d’Europe et d’Asie. Ses feuilles contiennent des indoïdes (comme l’aucubine, présente également dans les espèces Euphrasia), des flavonoïdes (dont l’apigénine), ainsi que des tanins et du mucilage qui en font un remède efficace contre les toux et bronchites ainsi que tout autre sorte de maladie des voies respiratoires.

Grande bardane (Arctium lappa)

Grande bardane (Arctium lappa)

La bardane est une plante originaire des zones tempérées de l’hémisphère Nord. Très appréciée pour ses valeurs dépuratives, elle est l’ingrédient principal de traitements contre l’angine, la toux et les bronchites. On l’emploie également comme antifongique. Des recherches récentes se sont penchées sur ses bienfaits anti-tumoraux.

Grande chélidoine (Chelidonium majus)

Grande chélidoine (Chelidonium majus)

La chélidoine est une plante herbacée originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Riches en alcaloïdes, ses parties aériennes, son latex et ses racines ont été considérés comme des remèdes universels. Grâce à ses qualités antispasmodiques, analgésiques et légèrement sédatives, la chélidoine sert de traitement aux bronchites aussi bien qu’aux crampes d’estomac et de l’intestin.

Grande pimprenelle (Sanguisorba officinalis)

Grande pimprenelle (Sanguisorba officinalis)

La grande pimprenelle est une plante vivace fleurie d’Europe, d’Afrique du Nord et des régions tempérées d’Asie. Ses parties aériennes et ses racines sont très riches en tanins, en acide sanguisorbique, en acide phénolique, en amidon, en oxalate de calcium ainsi qu’en huile essentielle. Grâce à ces composantes, la grande pimprenelle est un remède efficace contre les hémorragies et sert également de traitement contre les troubles de l’appareil digestif tels que la diarrhée ou la dysenterie.

Grassette commune (Pinguicula vulgaris)

Grassette commune (Pinguicula vulgaris)

La grassette est une plante vivace insectivore originaire des régions montagneuses du nord et de l’est de l’Europe. Ses feuilles, riches en mucilage, en tanins, en acide benzoïque ainsi qu’en acide cinnamique sont employées pour traiter la toux et les bronchites.

Grenadier (Punica granatum)

Grenadier (Punica granatum)

Le grenadier est un arbre à feuillage caduc originaire d’Asie réputé pour ses larges fruits rouge écarlate remplis de graines juteuses grenade profond. Utilisé comme vermifuge durant l’Antiquité gréco-romaine, on l’emploie encore de nos jours dans le cadre des traitements contre les parasites ainsi que les maladies intestinales.

Grindelia camporum

Grindelia camporum

Le grindelia est une plante vivace fleurie originaire du Sud des Etats-Unis ainsi que du Mexique. Les feuilles et les pointes contiennent des diterpènes (notamment de l’acide grindélique), des résines ainsi que des flavonoïdes. Antispasmodique, le grindelia est préconisé dans le traitement de l’asthme, de la coqueluche et d’autres affections respiratoires. On l’utilise également en traitement externe pour les irritations cutanées et les brûlures.

Gui (Viscum album)

Gui (Viscum album)

Le gui est un joli arbuste parasite poussant à même les arbres et se pare de belles petites baies blanches presque transparentes. Les feuilles, branches et baies de cette plante originaire d’Europe et du nord de l’Asie sont récoltées en automne. Elles sont prescrites pour stabiliser le rythme cardiaque et pour faire baisser la tension artérielle.

Guimauve officinale (Althaea officinalis)

Guimauve officinale (Althaea officinalis)

La guimauve est une plante vivace à fleurs roses et à la racine blanche. Originaire d’Europe, elle est également répandue en Amérique. Le philosophe grec Théophraste, auteur des Caractères, préconisait déjà la guimauve mêlée à un vin sucré pour soigner la toux. Autrefois, les confiseries éponymes étaient également préparées avec de la guimauve comme ingrédient principal. De nos jours, la guimauve est encore employée pour soigner les toux sèches, les troubles intestinaux ainsi que les gênes urinaires.

Haricot (Phaseolus vulgaris)

Haricot (Phaseolus vulgaris)

Le haricot est une plante annuelle grimpante originaire d’Afrique du Nord et cultivée dans le monde entier. Ses gousses et ses graines contiennent des lectines, des saponines, des flavonoïdes, de l’allantoïne, des acides aminés ainsi que des sucres et constituent un moyen efficace pour purger le corps des toxines et pour favoriser l’élimination urinaire.

Harmal (Peganum harmala)

Harmal (Peganum harmala)

L’harmel est une plante vivace originaire du pourtour méditerranéen que l’on trouve également en Australie. Employée comme poison dès l’Antiquité, cette plante permet également de soigner les troubles nerveux, les rhumatismes ainsi que d’atténuer les tremblements liés à la maladie de Parkinson.

Hellébore noir (Helleborus niger)

Hellébore noir (Helleborus niger)

La rose de Noël est une plante vivace fleurie originaire du sud et du centre de l’Europe ainsi que de Turquie. Le rhizome, les racines et les feuilles contiennent des glucosides cardiotoniques, des saponosides et des alcaloïdes (protoanémonine). Utilisée comme traitement contre les maladies mentales par les médecins de la Rome antique, l’hellébore noire est encore employée de nos jours pour ses propriétés purgatives et vermifuges.

Herbe du tigre (Centella asiatica)

Herbe du tigre (Centella asiatica)

L’hydrocotyle asiatique est une plante médicinale ayurvédique originaire de l’Inde où elle pousse à l’état sauvage. On la récolte pour ses parties aériennes qui sont utilisées dans le traitement de l’eczéma sous forme de cataplasme. On l’utilise également en traitement externe pour favoriser la guérison des plaies cutanées. En traitement interne, l’hydrocotyle est appréciée pour ses bienfaits tonifiants.

Hortensia de virginie (Hydrangea arborescens)

Hortensia de virginie (Hydrangea arborescens)

L’hortensia sauvage est un arbuste fleuri à feuillage caduc originaire de la côte est des Etats-Unis. Ses racines contiennent des flavonoïdes, un glucoside cyanogénétique (hydrangème), des saponmes ainsi que de l’huile essentielle et sont utilisées dans le traitement et la prévention des calculs rénaux et biliaires ainsi que contre les affections de l’appareil génito-urinaire, comme la cystite, l’urétrite ou l’hypertrophie de la prostate.

Hysope (Hyssopus officinalis)

Hysope (Hyssopus officinalis)

L’hysope est une plante vivace touffue à fleurs bleues issue de l’Europe et des Balkans. Ses sommités fleuries contiennent de la marrubine, un principe amer, des flavonoïdes, de l’huile essentielle (pinocamphone et thuyone) ainsi que des tanins. Grâce à ses propriétés à la fois sédatives et toniques, l’hysope est utilisée dans le traitement des bronchites, de l’asthme et d’autres affections respiratoires.

Hysope d’eau (Bacopa monnieri)

Hysope d’eau (Bacopa monnieri)

L’hysope d’eau est une plante grasse vivace et rampante qui nous vient des latitudes tropicales, notamment d’Asie. Ses parties aériennes contiennent des saponmes triterpénoïdes (bacosides) ainsi que des alcaloïdes (brahmine). Elles sont utilisées dans le traitement contre les indigestions, la constipation ainsi que l’asthme et la bronchite. En Chine, l’hysope est également employée dans les traitements contre l’impuissance.

Ibéris amer (Iberis amara)

Ibéris amer (Iberis amara)

L’ibéris est une plante annuelle fleurie originaire du pourtour méditerranéen européen et africain. Ses sommités fleuries et ses graines contiennent des hétérosides sulfurés ainsi que de la vitamine C et sont employées à la fois dans les traitements des problèmes digestifs aussi bien que dans le traitement de maladies articulaires telles que la goutte, les rhumatismes et l’arthrite.

If commun (Taxus baccata)

If commun (Taxus baccata)

L’if d’Europe est un arbuste à feuillage persistant et aux petits fruits rouges qui est originaire des régions tempérées septentrionales modérément humides. Ses pousses, riches en alcaloïdes (taxanes), en diterpènes (taxol), en lignanes, en tanins ainsi qu’en résine sont prescrites dans le traitement des affections rhumatismales et urinaires.

Ilang-ilang (Cananga odorata)

Ilang-ilang (Cananga odorata)

L’ylang-ylang est un arbre au feuillage vert persistant parsemé de petites fleurs blanches odorantes. La fleur et l’huile essentielle de l’ylang-ylang sont à la fois utilisées pour la fabrication de parfums et comme ingrédients dans des traitements médicaux. On l’utilise principalement pour ses propriétés anti oxydantes ainsi que pour traiter une tension artérielle élevée.

Iris versicolore (Iris versicolor)

Iris versicolore (Iris versicolor)

L’iris est une plante fleurie vivace à rhizome originaire d’Amérique du Nord. Son rhizome, qui contient des triterpènes, des acides salicyliques et isophtaliques, de l’huile essentielle, de l’oléorésine ainsi que des tanins est utilisé pour ses vertus diurétiques et laxatives dans le traitement des affections hépatiques et gastriques.

Joubarbe des toits (Sempervivum tectorum)

Joubarbe des toits (Sempervivum tectorum)

La joubarbe des toits est une plante vivace succulente originaire des régions sablonneuses du pourtour méditerranéen. Ses feuilles et le jus des feuilles contiennent des tanins, du mucilage ainsi que des acides malique et formique et sont utilisés pour leurs effets rafraîchissants et astringents dans les traitements des affections cutanées et des blessures de la peau.

Jujubier (Ziziphus jujuba)

Jujubier (Ziziphus jujuba)

Le jujubier est un arbre à feuillage caduc originaire de Chine, du Japon et de toute l’Asie du sud. On le trouve également en Méditerranée. Son fruit contient des saponines, des flavonoïdes, de l’huile essentielle, du mucilage, les vitamines A, B2 et C, du calcium ainsi que du phosphore et du fer. Il est utilisé pour fabriquer des concoctions aux effets tonifiants et stimulants pour tout l’organisme.

Jusquiame noire (Hyoscyamus niger)

Jusquiame noire (Hyoscyamus niger)

La jusquiame est une plante annuelle originaire d’Asie Mineure et du Sud de l’Europe. Les feuilles et la fleur contiennent des alcaloïdes à noyau tropane, en particulier l’hyoscyamine et la scopolamme. Prisée pour ses qualités sédatives et relaxantes, la jusquiame est employée pour apaiser les douleurs de l’appareil urinaire lors de calculs ou d’une cystite. En même temps, elle est employée dans le traitement de la maladie de Parkinson ainsi que des névralgies.

Kaloupilé (Murraya koenigii)

Kaloupilé (Murraya koenigii)

Le curry patta est un arbuste aromatique au feuillage caduc issu des zones forestières du sud de l’Asie. Contenant à la fois du glucoside (koenigme), 20 alcaloïdes ainsi que de huile essentielle et des tanins, il est un aromate apprécié dans la cuisine indienne mais sert également à traiter les affections digestives et à soigner les morsures d’insectes.

Khella (Ammi visnaga)

Khella (Ammi visnaga)

Le khella est une plante aromatique amère aux vertus culinaires aussi bien que thérapeutiques. Originaire d’Afrique du Nord, du bassin méditerranéen et du Moyen Orient, cette plante est appréciée pour ses effets antispasmodiques, antiasthmatiques, vasodilatateurs ainsi que ses vertus relaxantes qui en font un bon traitement contre l’asthme ainsi que d’autres affections des voies respiratoires.

Laitue sauvage (Lactuca virosa)

Laitue sauvage (Lactuca virosa)

La laitue vireuse est une plante bisannuelle à la tige creuse qui est originaire d’Europe. Les feuilles et le latex de la plante sont employés pour leurs propriétés sédatives et antalgiques, notamment dans le traitement de l’insomnie et des irritations de l’appareil respiratoire à l’instar de la toux sèche.

Lamier blanc (Lamium album)

Lamier blanc (Lamium album)

L’ortie blanche est une plante vivace originaire d’Europe. Ses sommets fleuris contiennent de la saponine, du mucilage, des tanins ainsi que des flavonoïdes et sont appréciés pour leurs qualités astringentes et émollientes. L’ortie blanche est utilisée dans le traitement des affections de l’utérus, notamment pour régulariser les saignements, ainsi que dans le traitement des diarrhées, des varices et des hémorroïdes.

Larrea tridentata

Larrea tridentata

Le chaparral est un arbuste épineux issu des régions désertiques du sud des Etats-Unis et du Mexique. Autrefois, ses parties aériennes étaient utilisées pour soigner les maladies vénériennes, urinaires ainsi que tout genre d’affection rhumatismale et même les maladies de la peau. Interdit à la vente depuis 1900, le chaparral a même été reconnu comme cause principale dans plusieurs cas d’hépatites aigues !

Laurier (Laurus nobilis)

Laurier (Laurus nobilis)

Le laurier commun est un arbre ou arbuste aromatique originaire du pourtour méditerranéen. Riches en huile essentielle (dont 30 à 50 % de cinéol), en linalol, en alphapinène, en mucilage, en tanin aussi bien qu’en huile fixe, les feuilles de laurier sont employées comme condiments en cuisine et aident à la digestion des plats, notamment des plats copieux de viande.

Lavande vraie (Lavandula angustifolia)

Lavande vraie (Lavandula angustifolia)

La lavande est une plante aromatique vivace originaire de France et du pourtour méditerranéen. Très appréciée pour ses vertus apaisantes et antibactériennes, on l’utilise pour traiter l’indigestion, l’asthme ainsi que les affections du système nerveux.

Luzerne cultivée (Medicago sativa)

Luzerne cultivée (Medicago sativa)

La luzerne est une plante herbacée vivace originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie. Ses parties aériennes contiennent des isoflavones, des sels minéraux ainsi que les vitamines A (carotène), B, C, D et K et sont utilisées dans le traitement des personnes convalescentes ainsi que pour les femmes ménopausées.

Marjolaine (Origanum majorana)

Marjolaine (Origanum majorana)

La marjolaine est une plante aromatique vivace originaire du pourtour méditerranéen. Ses parties aériennes ainsi que son huile essentielle sont appréciées pour leurs vertus antispasmodiques et fortifiantes. Elles sont utilisées dans le traitement des affections intestinales telles que les coliques, dans le traitement des infections des voies respiratoires et aussi dans le traitement des troubles nerveux tels que l’insomnie ou l’anxiété.

Marrube blanc (Marrubium vulgare)

Marrube blanc (Marrubium vulgare)

Le marrube blanc est une plante vivace originaire d’Europe. Ses feuilles contiennent des lactones diterpéniques (de la marrubine), du mucilage, de la pectine, des flavonoïdes, des alcaloïdes, ainsi que des sels minéraux et de l’huile essentielle. Du fait de ses propriétés expectorantes, le marrube blanc est prescrit dans le traitement des maladies respiratoire telles que les bronchites. L’agent amer qu’il contient en fait également un bon remède contre les maux d’estomac.

Massette à feuilles étroites (Typha angustifolia)

Massette à feuilles étroites (Typha angustifolia)

Le pu huang est une plante vigoureuse issue des régions marécageuses des zones tropicales et subtropicales. En médecine chinoise traditionnelle, le pollen du pu huang est utilisé en traitement externe pour soigner les brûlures, plaies et hémorragies. Il est également consommé en concoction pour guérir les hémorragies internes. De nos jours, il entre avant tout dans les traitements des angines de poitrine.

Mélèze commun (Larix decidua)

Mélèze commun (Larix decidua)

Originaire des Alpes et des Carpates, le mélèze est un conifère réputé pour son écorce et sa sève riches en résines et en huiles essentielles (alphapinènes, bêtapinènes et limonène). Doté de propriétés astringentes, diurétiques et antiseptiques, le mélèze est utilisé dans les traitements des infections des voies urinaires et biliaires telles que les cystites et les urétrites, ainsi que contre les affections respiratoires à l’instar des bronchites.

Mélilot jaune (Melilotus officinalis)

Mélilot jaune (Melilotus officinalis)

Le mélilot est une plante herbacée bisannuelle originaire d’Europe, d’Afrique du Nord, d’Asie et d’Amérique du Nord. Ses parties aériennes, riches en flavonoïdes ainsi qu’en acide coumarinique sont utilisées dans le traitement de varices et d’hémorroïdes. Le mélilot est également prescrit pour prévenir les phlébites et les thromboses.

Menthe pouliot (Mentha pulegium)

Menthe pouliot (Mentha pulegium)

La menthe pouliot est une plante vivace aromatique originaire d’Europe, d’Afrique du Nord ainsi que du nord de l’Amérique. Riches en huiles essentielles – notamment de la pugélone, de l’isopugélone, du menthol et d’autres composés terpéniques —, ainsi qu’en principe amers et tanins, ses parties aériennes sont utilisées dans le traitement des troubles gastriques et intestinaux.

Ményanthe trifolié (Menyanthes trifoliata)

Ményanthe trifolié (Menyanthes trifoliata)

Le trèfle d’eau est une plante aquatique vivace originaire d’Asie, d’Europe et d’Amérique. Ses feuilles contiennent des glucosides sécoiridoïdes, des hétérosides, des coumarines, des acides phénoliques, des triterpènes, du tanin ainsi que des alcaloïdes pyrrolizidiniques et sont employées dans le traitement des rhumatismes.

Merisier (Prunus avium)

Merisier (Prunus avium)

Le merisier est un arbre à feuillage caduc originaire du Moyen Orient et répandu en Europe. Ses tiges et son fruit sont employés comme laxatifs ainsi que comme ingrédients dans les traitements des cystites, néphrites ainsi que des arthrites.

Micocoulier de provence (Celtis australis)

Micocoulier de provence (Celtis australis)

Le micocoulier est un arbre en forme de dôme et au feuillage lancéolé caduc. Il est originaire du bassin méditerranéen. Ses feuilles et ses fruits contiennent du tanin et du mucilage et sont employés dans le traitement des ulcères d’estomac, de la dysenterie ainsi que des diarrhées.

Mitchella repens

Mitchella repens

La liane à squaw est une plante vivace tapissante au feuillage persistant qui est originaire du centre et de l’Ouest des Etats-Unis. Utilisée par les amérindiens pour faciliter l’accouchement, cette plante riche en tanins, glucosides et saponines est toujours utilisée pour son influence astringente et tonifiante sur l’utérus.

Molène thapsus (Verbascum thapsus)

Molène thapsus (Verbascum thapsus)

Le bouillon-blanc est une plante bisannuelle originaire d’Europe et d’Asie occidentale. Ses fleurs et ses feuilles ont des bienfaits expectorants dans la mesure où elles contiennent du mucilage, des flavonoïdes, des saponosides triterpéniques, de l’huile essentielle ainsi que des pigments jaunes qui en font un allié de choix pour combattre les bronchites et autres infections de l’appareil respiratoire.

Monarde ponctuée (Monarda punctata)

Monarde ponctuée (Monarda punctata)

La monarde ponctuée est une plante vivace originaire des Etats-Unis. Riches en thymol, les parties aériennes de cette plante sont employées dans le traitement des troubles des systèmes digestif et respiratoire. On l’utilise également comme purgatif et dans le traitement de la fièvre.

Mouron des champs (Anagallis arvensis)

Mouron des champs (Anagallis arvensis)

Le mouron rouge est une plante herbacée annuelle à feuilles lancéolées et aux fleurs rouges. Le mouron rouge pousse en Europe et dans les régions tempérées d’Asie, d’Afrique du Nord, d’Amérique du Nord ainsi qu’en Australie. Dans l’Antiquité gréco-romaine, il était considéré comme traitement de choix pour les afflictions de l’humeur telles que la mélancolie et la dépression. De nos jours, le mouron rouge est employé pour ses vertus diurétiques dans la mesure où il stimule la transpiration, favorise l’évacuation des mucosités bronchiques et guérit rhumes et grippes.

Muguet (Convallaria majalis)

Muguet (Convallaria majalis)

Le muguet est une plante vivace fleurie à bulbes, aux feuilles elliptiques et aux grappes de petites inflorescences blanches en forme de cloche. Ses feuilles et ses fleurs contiennent des glucosides cardiotoniques (notamment les cardénolides et la convallatoxine) ainsi que des hétérosides flavoniques. Elles sont employées dans le traitement des troubles cardiaques ainsi que des affectations du système urinaire.

Mûrier blanc (Morus alba)

Mûrier blanc (Morus alba)

Le mûrier blanc est un arbre à feuillage caduc originaire de Chine où il sert traditionnellement de pâture aux vers à soie. Ses feuilles, ses rameaux, ses fruits ainsi que l’écorce de sa racine contiennent des flavonoïdes, des anthocyanmes, de l’artocapine, ainsi que les vitamines A, B1, B2 et C. Ces parties sont utilisées dans le traitement des toux grasses et autres maladies des voies respiratoires. L’écorce des racines sert également à la préparation de traitements externes contre les affections buccales.

Myrte (Myrtus communis)

Myrte (Myrtus communis)

Le myrte est un arbrisseau à feuillage persistant issu du pourtour méditerranéen. Cultivé pour ses feuilles et son huile essentielle, le myrte est utilisé à la fois pour la fabrication de parfums et en traitement interne contre les affections digestives et urinaires.

Nénuphar blanc (Nymphaea alba)

Nénuphar blanc (Nymphaea alba)

Le nénuphar blanc est une plante aquatique vivace et fleurie originaire d’Europe. Son rhizome et ses fleurs, riches en alcaloïdes (nymphéine et nupharine), en résine, en glucosides et en tanins sont prescrits dans le traitement des troubles digestifs et des irritations intestinales chroniques. Grâce à ses effets apaisants sur le système nerveux, le nénuphar blanc est également conseillé dans le traitement du stress et des troubles de l’anxiété.

Œillet superbe (Dianthus superbus)

Œillet superbe (Dianthus superbus)

L’œillet superbe est une plante vivace fleurie originaire de Chine et du Japon, qui fut introduite en Europe au 19e siècle. Les parties aériennes de la plante contiennent de l’huile essentielle composée d’eugenol, de benzoate de benzyle ainsi que de sahcylate de méthyle et sont employées dans le traitement des affections urinaires ainsi que des affections douloureuses des reins – calculs etc.

Oignon (Allium cepa)

Oignon (Allium cepa)

L’oignon est une plante vivace à bulbe originaire de l’hémisphère nord. Contenant des flavonoïdes, des dérivés polyphénoliques, des stérols ainsi qu’une huile essentielle, l’oignon a été employé dès l’Antiquité pour ses vertus expectorantes, diurétiques, anti-inflammatoires et antibiotiques. Encore de nos jours, il est employé contre les rhumes, les toux ainsi qu’en cas de grippe.

Olivier (Olea europaea)

Olivier (Olea europaea)

L’olivier est un arbre à feuillage persistant originaire du pourtour méditerranéen. Cultivé surtout pour ses fruits, ses feuilles sont également utilisées pour désinfecter des plaies, améliorer la circulation et guérir les cystites.

Onagre bisannuelle (Oenothera biennis)

Onagre bisannuelle (Oenothera biennis)

L’onagre bisannuelle est une plante bisannuelle originaire d’Amérique du Nord et répandu dans toutes les zones tempérées. Les feuilles, les fleurs et l’écorce sont appréciées pour leurs qualités astringentes et calmantes. Elles sont utilisées dans le traitement de la coqueluche, de l’asthme ainsi que des maladies du système digestif.

Orge commune (Hordeum vulgare)

Orge commune (Hordeum vulgare)

L’orge est une plante annuelle cultivée dans les zones tempérées de notre planète. Les graines d’orge contiennent des polysacchandes, des protéines, des sucres, des graisses ainsi que les vitamines B et E. Les jeunes pousses contiennent en plus des aminés (tyramme et gramme). Grâce à ses propriétés émollientes, l’orge est la nourriture parfaite pour les convalescents – notamment sous forme de bouillie ou de tisane. Elle est également conseillée contre les diarrhées et pour les bébés qui ont du mal à digérer.

Origan (Origanum vulgare)

Origan (Origanum vulgare)

L’origan est une plante vivace aromatique originaire d’Europe et du Moyen Orient. Ses parties aériennes ainsi que son huile essentielle sont préconisées dans le traitement des affections du système digestif ainsi que des voies respiratoires. En application extérieure, l’huile d’origan soulage les maux des dents ainsi que les douleurs articulaires.

Oseille crépue (Rumex crispus)

Oseille crépue (Rumex crispus)

La patience sauvage est une plante vivace fleurie appréciée pour ses racines aux vertus stimulantes et dépuratives. Grâce à leur taux élevé en anthraquinones (env. 2,5%), en tanins (3 à 6%), en flavonoïdes ainsi qu’en oxalates, les racines de patience sauvage sont un remède excellent contre les indigestions et constipations et assurent un bon fonctionnement de la vésicule biliaire.

Panicaut maritime (Eryngium maritimum)

Panicaut maritime (Eryngium maritimum)

Le panicaut maritime est une plante vivace que l’on trouve sur les littoraux des mers européennes où elle pousse à même le sable. Pleine de saponines, de coumarines, de flavonoïdes ainsi que d’acides, sa racine est utilisée pour ses vertus diurétiques dans le traitement et la prévention des affections rénales et biliaires.

Papayer (Carica papaya)

Papayer (Carica papaya)

Originaire des régions tropicales, le papayer est un arbrisseau produisant des fruits comestibles colorés de grande taille. Les feuilles et les fruits du papayer sont utilisés pour leurs valeurs digestives tandis que le latex sert à guérir des blessures et des ulcères. Les graines ont un effet purgatif.

Pariétaire officinale (Parietaria officinalis)

Pariétaire officinale (Parietaria officinalis)

La pariétaire est une plante annuelle originaire d’Europe appréciée pour ses parties aériennes contenant des flavonoïdes ainsi que des tanins. Elle est employée pour prévenir les calculs rénaux ainsi que les cystites et autres affections du système urinaire.

Pensée sauvage (Viola tricolor)

Pensée sauvage (Viola tricolor)

La pensée sauvage est une plante herbacée annuelle fleurie originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et des régions tempérées d’Asie. Ses parties aériennes qui contiennent des flavonoïdes, du salicylate de méthyle, du mucilage, des gommes, de la résine ainsi que de la saponine sont utilisées pour fabriquer des traitements contre les rhumatismes et les cystites.

Persil (Petroselinum crispum)

Persil (Petroselinum crispum)

Le persil est une plante aromatique annuelle originaire d’Europe et du bassin méditerranéen. Ses feuilles ainsi que ses graines et ses racines contiennent de l’huile essentielle, des flavonoïdes, des phtalides, des coumannes (dont le bergaptène), les vitamines A, C et E ainsi qu’une quantité élevée de fer et peut être considéré comme véritable « superfood ». Il sert également à apaiser de troubles physiques mineurs tels que les flatulences ou les rhumatismes.

Pervenche de madagascar (Catharanthus roseus)

Pervenche de madagascar (Catharanthus roseus)

La pervenche de Madagascar est une plante vivace originaire de Madagascar et répandue dans presque toutes les zone tropicales et sous-tropicales. Ses parties aériennes et sa racine contiennent des alcaloïdes indoliques (vinblastine, vincristine, alstonine, ajmalicine, leurocristine et réserpine, etc.) et sont très appréciées dans le traitement du diabète ainsi que de nombreux types de cancer.

Petite pervenche (Vinca minor)

Petite pervenche (Vinca minor)

La petite pervenche est une plante vivace fleurie originaire d’Europe. Ses feuilles sont utilisées pour leurs vertus astringentes et hémostatiques qui en font un ingrédient de choix dans les traitements des hémorragies internes et des irrégularités de la circulation sanguine.

Peuplier tremble (Populus tremula)

Peuplier tremble (Populus tremula)

Le tremble est un arbre à feuillage caduc originaire d’Amérique du Nord. Son écorce, riche en glucosides phénoliques (dont salicine et populine) ainsi qu’en tanins est appréciée pour ses qualités astringentes, antiseptiques et anti-inflammatoires. Il est utilisé dans les traitements des diarrhées, des inflammations de l’appareil urinaire ainsi que des rhumatismes et arthrites.

Phellodendron amurense

Phellodendron amurense

L’arbre liège de Chine est un arbre au feuillage caduc originaire de Chine, de Corée et du Japon. Son écorce, qui contient des alcaloïdes isoquinoléiques (dont de la berbérine), des lactones sesquiterpéniques ainsi que des stérols, est employée dans le traitement des diarrhées aigues ainsi que des infections vaginales.

Pin sylvestre (Pinus sylvestris)

Pin sylvestre (Pinus sylvestris)

Le pin sylvestre est un conifère répandu dans tout l’hémisphère Nord. L’huile du pin est employée pour la fabrication de désinfectants et sa résine est utilisée pour fabriquer de la térébenthine. L’huile essentielle des feuilles sert à traiter les affections de l’appareil respiratoire et à soulager les troubles de la digestion.

Podophylle pelté (Podophyllum peltatum)

Podophylle pelté (Podophyllum peltatum)

Le podophylle est une plante vivace originaire d’Amérique du Nord. Son rhizome contient des lignanes (podophyllotoxine), des flavonoïdes, de la résine ainsi que des gommes et est appliqué sous forme de cataplasme pour soigner les verrues.

Polygala commun (Polygala vulgaris)

Polygala commun (Polygala vulgaris)

L’herbe à lait est une plante herbacée vivace originaire des landes et des prairies du nord et de l’est de l’Europe. Ses parties aériennes ainsi que sa racine contiennent dessaponines triterpéniques, de l’huile essentielle, de la gaulthérine ainsi que du mucilage et sont employées pour soigner les bronchites et les affections pulmonaires telles que la pleurésie.

Polymnia uvedalia

Polymnia uvedalia

La polymnia est une plante vivace originaire des Etats-Unis. Utilisée comme laxatif par les Amérindiens, la racine de la polymnia est employée aujourd’hui dans la fabrication de fortifiants pour les cheveux et sert également à traiter les troubles mineurs de l’intestin.

Polypode commun (Polypodium vulgare)

Polypode commun (Polypodium vulgare)

Le polypode commun est une fougère vivace issue des zones forestières humides de l’hémisphère Nord. Son rhizome contient des saponines (polypodosapogénine), des phloroglucines, de l’huile essentielle, de l’huile fixe ainsi que des tanins et est appréciée pour ses qualités diurétiques et expectorantes dans le traitement des troubles de la digestion, du foie et des reins ainsi que des affections des voies respiratoires et des bronchites.

Pomme de terre (Solanum tuberosum)

Pomme de terre (Solanum tuberosum)

La pomme de terre est originaire d’Amérique du Sud. Introduite par les Espagnols sur le continent européen au XVIe siècle, elle est désormais cultivée dans le monde entier. Ses fruits, qui contiennent de l’amidon, des vitamines A et B1, B2, C et K ainsi que des sels minéraux (potassium) sont non seulement un nutriment excellent, mais servent également à calmer les irritations et inflammations en traitement externe et interne.

Pomme épineuse (Datura stramonium)

Pomme épineuse (Datura stramonium)

La stramoine est une plante annuelle robuste répandue en Europe, en Afrique du Nord, en Asie ainsi qu’en Amérique du Nord. Les feuilles, les capitules et les graines de cette plante hallucinogène comportent des alcaloïdes tropanes (en particulier de la hyoscyamine et de la hyoscine), des flavonoïdes, des withanolides ainsi que des coumarines et des tanins. Elles sont utilisées pour leurs vertus diurétiques et antispasmodiques dans le traitement de l’asthme et des névralgies.

Potentille dressée (Potentilla erecta)

Potentille dressée (Potentilla erecta)

La tormentille est une plante vivace rampante originaire de zones tempérée d’Europe et d’Asie. Ses parties aériennes et sa racine contiennent des tanins et sont appréciées pour leur qualité astringente, notamment dans le traitement des inflammations des gencives et des hémorroïdes.

Pourpier (Portulaca oleracea)

Pourpier (Portulaca oleracea)

Le pourpier est une plante annuelle fleurie originaire d’Europe et d’Asie répandue désormais dans le monde entier. Ses parties aériennes contiennent du mucilage, des acides, des sucres, les vitamines A, B1 et C, du calcium ainsi que du magnésium et sont utilisées dans les traitements des affections de l’appareil urinaire.

Prêle des champs (Equisetum arvense)

Prêle des champs (Equisetum arvense)

La prêle des champs est une plante vivace que l’on trouve en Europe, en Asie, ainsi qu’en Afrique et en Amérique du Nord. Ses parties aériennes renferment de l’acide silicique, des silicates, des flavonoïdes, des saponosides (équisatonine) ainsi que des alcaloïdes (nicotine). Elle est utilisée dans le traitement des rhumatismes et autres affections des tissus conjonctifs aussi bien que pour les traitements de fractures, entorses et irritations cutanées.

Primevère officinale (Primula veris)

Primevère officinale (Primula veris)

La primevère officinale est une plante vivace fleurie poussant dans les prairies d’Europe et d’Asie Mineure. Sa fleur, ses feuilles et ses racines sont riches en saponines triterpéniques, en flavonoïdes, en glucosides phénoliques ainsi qu’en tanins et sont employées dans le traitement des toux grasses, des bronchites chroniques ainsi que l’asthme et des allergies.

Pulmonaire officinale (Pulmonaria officinalis)

Pulmonaire officinale (Pulmonaria officinalis)

La pulmonaire est une plante vivace originaire d’Europe et du Caucase. On l’apprécie pour ses feuilles, que l’on récolte au printemps, qui sont très riches en flavonoïdes, en tanins, en mucilage, en saponine, en vitamine C ainsi qu’en acide silicique et en sels minéraux. Comme l’indique son nom, la pulmonaire est préconisée dans le traitement des affections des poumons et des voies respiratoires telles que la toux, la bronchite ou encore l’asthme.

Radis cultivé (Raphanus sativus)

Radis cultivé (Raphanus sativus)

Le radis noir est une plante annuelle originaire du sud de l’Asie. La racine et les graines, riches en huile essentielle sulfurée, en vitamine C, en raphanine – un antibactérien –, ainsi qu’en hétéroside soufré en fait la plante idéale pour prévenir et guérir les affections mineures de l’estomac et de l’intestin et pour favoriser l’élimination des toxines.

Raifort (Armoracia rusticana)

Raifort (Armoracia rusticana)

Le raifort est une plante vivace à racine profonde qui est originaire d’Europe et d’Asie mineure. Très prisée en cuisine, la racine du raifort contient des hétérosides sulfurés (la sinigrine, qui se transforme en isothiocyanate d’allyle, un antiseptique), de la résine, des flavonoïdes antioxydants et de la vitamine C. Le raifort est également employé comme plante médicinale aux vertus diurétiques.

Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare)

Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare)

La renouée des oiseaux est une plante grimpante annuelle répandue dans les zones tempérées partout sur le globe. Ses parties aériennes contiennent des tanins, des flavonoïdes, des polyphénols, de l’acide silicique (environ 1 %) ainsi que du mucilage et sont appréciés pour leurs vertus astringentes et diurétiques, notamment dans le traitement de la diarrhée et de la dysenterie.

Rhubarbe chinoise (Rheum palmatum)

Rhubarbe chinoise (Rheum palmatum)

La rhubarbe de Chine est une plante médicinale originaire de Chine et du Tibet. Appréciée pour ses bienfaits tonifiants, anti-inflammatoires et astringents, elle a été employée depuis presque 2000 ans pour soigner les hémorragies et traiter les infections bactériennes de la bouche causées par le staphylocoque doré.

Ricin commun (Ricinus communis)

Ricin commun (Ricinus communis)

Le ricin est un arbre à feuillage persistant originaire de l’Afrique de l’Est. L’huile obtenue à partir de ses graines est un remède séculaire qui a été et est toujours utilisé comme laxatif et comme purifiant de l’organisme en cas d’empoisonnement. Appliquée en cataplasme, l’huile de ricin soigne les articulations enflammées.

Ronce commune (Rubus fruticosus)

Ronce commune (Rubus fruticosus)

Le mûrier sauvage est un arbuste originaire des régions tempérées d’Europe. Ses feuilles sont employées depuis l’Antiquité pour leurs vertus astringentes dans le traitement d’infections cutanées, d’aphtes et d’inflammations des gencives. Les fruits, riches en vitamine C, en pectines et en acides, représentent un bon apport nutritionnel et sont employés dans la fabrication de gargarismes contre les maux de gorge.

Rosier de france (Rosa gallica)

Rosier de france (Rosa gallica)

Le rosier de Provins est un arbuste fleuri au feuillage caduc issu du Moyen Orient, où il est cultivé depuis plus de 300 ans. Ses fleurs contiennent de l’huile essentielle (géraniol, nérol, citronellol, acide géranique et autres composants) ainsi que des tanins. Elles sont utilisées comme sédatif léger ainsi que comme anti-inflammatoire.

Rosier des chiens (Rosa canina)

Rosier des chiens (Rosa canina)

L’églantier est une plante vivace grimpante originaire d’Europe et des régions tempérées d’Asie ainsi que d’Afrique du Nord. Très riches en Vitamines C (jusqu’à 1,25 %), A, B1, B2, P et K, en flavonoïdes, en tanins (2 à 3%), en acides maligne et citrique, en caroténoïdes, en huile essentielle ainsi qu’en D-sorbitol, ses fruits rouge vif sont appréciés comme « superfood » en raison de leurs apports nutritionnels importants.

Roucou (Bixa orellana)

Roucou (Bixa orellana)

Le rocouyer est un arbre à feuillage persistant originaire d’Amérique et des Antilles. Ses graines, feuilles et racines contiennent des caroténoides (bixine) ainsi que de l’huile essentielle et sont appréciées pour leurs bienfaits astringents. Le rocouyer est utilisé pour traiter les fièvres et les intoxications.

Rue des jardins (Ruta graveolens)

Rue des jardins (Ruta graveolens)

La rue est une plante aromatique vivace répandue tout autour du bassin méditerranéen. Appréciées pour leurs bienfaits stimulants, ses parties aériennes sont utilisées dans le traitement des parasites intestinaux, en cas d’empoisonnement aussi bien que comme remède pour les yeux.

Safran (Crocus sativus)

Safran (Crocus sativus)

Le crocus à safran est une plante vivace fleurie à bulbe répandue en Europe et au Moyen-Orient. Les styles et les stigmates contiennent de l’huile essentielle (terpènes, alcools et esters terpéniques), des glucosides amers (notamment de la crocine), des caroténoïdes (crocine et picrocrocine) ainsi que les vitamines B1 et B2. Ils sont employés dans le traitement des coliques et des douleurs intestinales.

Sanguinaire (Sanguinaria canadensis)

Sanguinaire (Sanguinaria canadensis)

Originaire des forêts d’Amérique du Nord, la sanguinaire est une plante vivace à latex rouge. Son rhizome, qui contient des alcaloïdes isoqumoléiques dont 50% de sangumanne, et d’autres comme la chélibonne, est apprécié pour ses bienfaits expectorants qui en font un bon remède contre les affections des voies respiratoires et des bronches.

Sanicle (Sanicula europaea)

Sanicle (Sanicula europaea)

La sanicle est une plante vivace originaire d’Europe et d’Asie Mineure. Ses parties aériennes, riches en sapomnes, en allantome, en huile essentielle, en tanins, en acide chlorogénique et rosmanmque, en mucilage ainsi qu’en vitamine C sont utilisées pour traiter les hémorragies internes. Elles servent également à la fabrication de remèdes aux affections de l’appareil digestifs et des bronches.

Saponaire officinale (Saponaria officinalis)

Saponaire officinale (Saponaria officinalis)

La saponaire est une plante vivace originaire d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Sa racine et ses parties aériennes contiennent des saponines (environ 5 %), de la résine et une petite quantité d’huile essentielle. Elles sont appréciées pour leurs vertus expectorantes dans le traitement des affections des voies respiratoires et des bronchites. On les utilise également pour soigner les rhumatismes et les arthrites.

Sarrasin (Fagopyrum esculentum)

Sarrasin (Fagopyrum esculentum)

Le sarrasin est une plante annuelle originaire d’Asie. Ses feuilles et sa fleur contiennent des flavonoïdes, en particulier le rutoside, un antioxydant puissant. Le sarrasin est employé pour soigner les troubles de la circulation aussi bien que les engelures. En Chine, il est également prescrit comme stimulant pour le système immunitaire.

Sarriette de montagne (Satureja montana)

Sarriette de montagne (Satureja montana)

La sarriette des montagnes est une plante aromatique vivace originaire du sud de l’Europe. Ses fleurs et son huile essentielle sont un remède millénaire contre les affections mineures du système digestif telles que les flatulences et les coliques.

Sauge sclarée (Salvia sclarea)

Sauge sclarée (Salvia sclarea)

La sauge sclarée est une plante bisannuelle originaire d’Europe. L’huile essentielle obtenue à partir de ses parties aériennes est très appréciée pour ses vertus stimulantes et fortifiantes, notamment en tant que traitement contre les flatulences, l’indigestion, les règles douloureuses ou encore les troubles liés à la ménopause.

Sceau de salomon multiflore (Polygonatum multiflorum)

Sceau de salomon multiflore (Polygonatum multiflorum)

Le sceau-de-salomon est une plante vivace originaire des zones tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Son rhizome, riche en saponines stéroïdales (de type diosgénine), en flavonoïdes, en vitamine A, en allantoïne ainsi qu’en mucilage, est employé sous forme de cataplasme pour soigner coupures et brûlures et accélérer le processus de cicatrisation.

Scrofulaire noueuse (Scrophularia nodosa)

Scrofulaire noueuse (Scrophularia nodosa)

La scrofulaire noueuse est une plante vivace originaire des zones humides d’Europe, d’Asie centrale et d’Amérique du Nord. Ses parties aériennes, qui contiennent des iridoïdes (dont aucubine, harpagoside et harpagide), des flavonoïdes, des glucosides cardiotoniques ainsi que des acides phénoliques sont utilisées dans le traitement des affections cutanées telles que la scrofule, l’eczéma ou le psoriasis.

Semen contra (Artemisia cina)

Semen contra (Artemisia cina)

La santonine est une plante herbacée originaire d’Asie centrale. Elle est cultivée pour ses capitules riches en santonine, en artemisme et en huile essentielle (avec 80% de cinéol au maximum). Dans la Grèce antique, la santonine était employée comme vermifuge. De nos jours, on l’emploie encore pour faciliter la digestion et améliorer l’appétit.

Serpolet (Thymus serpyllum)

Serpolet (Thymus serpyllum)

Le serpolet ou thym sauvage est une plante vivace aromatique originaire des landes et bruyère d’Europe. Ses sommités fleuries sont appréciées pour leurs bienfaits antifongiques et antiseptiques puissants. Le serpolet est prescrit en traitement externe et interne contre les grippes, les toux grasses et d’autres affections de voies respiratoires. On l’utilise également comme vermifuge.

Sésame (Sesamum indicum)

Sésame (Sesamum indicum)

Le sésame est une plante annuelle originaire d’Afrique du Nord et cultivée pour ses graines dans les zones tropicales et subtropicales de notre globe. Ses graines, son huile et ses racines sont utilisées avant tout comme aromates mais servent également à la fabrication de traitements contre les troubles digestifs mineurs.

Soja (Glycine max)

Soja (Glycine max)

Le soja cultivé est une plante annuelle originaire d’Indochine. Ses fèves et ses germes contiennent des protéines (env. 30%), de l’huile fixe, de la lécithine, de l’acide linoléique, de l’acide alpha-linoléique, des isoflavones, du coumestrol, des stérols, des saponines, des vitamines ainsi que des minéraux. Outre son action bénéfique sur notre bien-être digestif, le soja nous apporte du bon cholestérol et contribue à régulariser le taux d’œstrogènes.

Solidago virgaurea

Solidago virgaurea

La solidage verge d’or est une plante vivace aux fleurs jaune doré. Elle est originaire d’Europe et d’Asie mais on la rencontre également en Amérique du Nord. Les parties aériennes de la solidage verge d’or contiennent de l’huile essentielle, des flavonoïdes (de 1 à 2%), des saponosides (virgaureasaponine), des acides phénoliques (vigauréoside et leiocarposide), des diterpènes ainsi que des tanins et sont appréciées pour leurs qualités anti-oxydantes, anti-inflammatoires et astringentes qui en font un bon remède contre les troubles de l’appareil urinaire.

Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia)

Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia)

Le sorbier des oiseaux est un petit arbre à feuilles caduques originaire des régions forestières de l’hémisphère Nord. Riches en tanins, sorbitol, acides organiques (sorbique et malique), sucres, vitamine C et acide parasorbique, les fruits du sorbier sont appréciés pour leurs vertus astringentes et servent à fabriquer des traitements contre les diarrhées et les hémorroïdes. Le sorbitol contenu dans le fruit sert également d’adoucissant aux boissons et conserves dans l’industrie alimentaire.

Souchet comestible (Cyperus esculentus)

Souchet comestible (Cyperus esculentus)

Le gland de terre est une plante à tubercules originaire du bassin méditerranéen. Les tubercules, qui contiennent de l’huile fixe, sont employés pour soigner les maux intestinaux tels que les flatulences, les troubles du système urinaire ainsi que les aphtes buccaux.

Spigelia marilandica

Spigelia marilandica

Bien qu’irritant l’estomac, la spigélie est une plante vivace originaire des zones orientales des Etats Unis. Elle est principalement utilisée pour ses racines qui éliminent les vers intestinaux comme le tenia. Ses bienfaits étaient notamment utilisés par les indiens, et devint l’un des principaux vermifuges du XVIII siècle en Amérique du Nord et en Europe.

Sumac à bois glabre (Rhus glabra)

Sumac à bois glabre (Rhus glabra)

Le sumac blanc est un arbre à feuilles caduques originaire d’Amérique du Nord. L’écorce de ses racines ainsi que ses baies comportent des tanins ainsi que des composés phénoliques (uruskiols) ce qui en fait le remède naturel idéal contre les diarrhées et la dysenterie. En gargarisme, le sumac blanc soulage également les infections et autres maladies de la bouche.

Symplocarpus foetidus

Symplocarpus foetidus

Le chou sconse est une plante vivace à l’odeur fétide qui est originaire du continent nord-américain. Sa racine et son rhizome sont récoltés pour leurs bienfaits expectorants et antispasmodiques et servent à traiter les affections des voies respiratoires ainsi que les rhumatismes et les hémorragies.

Synadenium (Euphorbia hirta)

Synadenium (Euphorbia hirta)

L’euphorbe indienne est une plante annuelle ou vivace répandue sur le sous-continent indien et en Australie. Les parties aériennes de la plante contiennent des flavonoïdes, des terpénoïdes, des alcanes, des acides phénoliques, de l’acide shikimique ainsi que de la choline et sont utilisées pour soigner l’asthme et d’autres troubles respiratoires telles que les bronchites.

Tabac (Nicotiana tabacum)

Tabac (Nicotiana tabacum)

Le tabac commun est une plante annuelle ou bisannuelle originaire d’Amérique tropicale mais désormais cultivée dans le monde entier. Riches en alcaloïdes (nicotine) et en huile essentielle, ses feuilles sont employées pour produire du tabac à fumer mais également pour la production d’un insecticide naturel.

Tanaisie commune (Tanacetum vulgare)

Tanaisie commune (Tanacetum vulgare)

La tanaisie commune est une plante aromatique vivace originaire des régions tempérées de l’hémisphère Nord. Ses sommités fleuries sont riches en huiles essentielles, en flavonoïdes ainsi qu’en agents amers. Utilisé autrefois en traitement interne, la tanaisie ne sert de nos jours qu’à produire des remèdes par voie externe qui ont pour effet de prévenir et d’éliminer les infestations par des parasites.

Thé des jésuites (Ilex paraguariensis)

Thé des jésuites (Ilex paraguariensis)

Le maté est un arbre ou arbuste à larges feuilles persistantes qui est originaire d’Amérique du Sud mais qui est également cultivé en Espagne et au Portugal. Ses feuilles contiennent des dérivés xanthiques, dont de la caféine, de la théobromine, de la théophylline et aussi des tanins. Les feuilles de maté sont appréciées pour leurs propriétés stimulantes et légèrement diurétiques.

Théier (Camellia sinensis)

Théier (Camellia sinensis)

Le thé est un arbuste à feuilles vertes ovoïdes à lancéolées persistantes. Originaire d’Inde, de Ceylan et de Chine, il est cultivé pour ses feuilles et ses bourgeons riches en xanthomes, en caféine, en théobromme, en tanins, en polyphénols, en flavonoïde ainsi qu’en vitamine C. Du fait de ses vertus astringentes, le thé vert est utilisé dans le traitement des troubles digestifs.

Trèfle commun (Trifolium pratense)

Trèfle commun (Trifolium pratense)

Le trèfle rouge est une plante vivace originaire d’Europe et d’Asie. Riches en huile essentielle comprenant de l’alcool benzolique et du salicylate de méthyle, en isoflavones, en coumarines et en glucosides cyanogéniques, les capitules du trèfle rouge sont appréciés pour leurs vertus expectorantes et antispasmodiques. On les utilise notamment dans le traitement de bronchites et d’autres affections de l’appareil respiratoire.

Trille rouge (Trillium erectum)

Trille rouge (Trillium erectum)

La bêta est une plante vivace originaire des sous-bois d’Amérique du Nord. Son rhizome qui contient des saponines stéroïdiques (comme la trilline), du tanin, de la résine, ainsi que de l’huile fixe et de l’huile essentielle est utilisé dans la fabrication de remèdes contre les hémorragies utérines ainsi que les fibromes utérins.

Tsuga canadensis

Tsuga canadensis

Le sapin du Canada est un arbre à feuillage persistant originaire du continent nord-américain. Son écorce, riche en huile essentielle (alphapinène, acétate de bornyle et cadinène), ainsi qu’en tanins et résine est appréciée pour ses bienfaits astringents et apaisants. Elle est utilisée dans les traitements des infections de l’appareil urinaire telles que les cystites et sert également à soigner les affections gynécologiques à l’instar des candidoses et du prolapsus de l’utérus.

Turquette (Herniaria glabra)

Turquette (Herniaria glabra)

La turquette est une plante vivace ou annuelle originaire d’Europe ainsi que d’Asie Mineure. Ses parties aériennes contiennent des coumarines (dont de l’hemiarine et de la scopolétine), des flavonoïdes, des acides phénoliques ainsi que des saponines et sont appréciées pour leurs vertus diurétiques. L’herniaire est utilisée dans les traitements des affections urinaires comme les cystites ou les irritations de la vessie. Elle est également employée en traitement externe, sous forme de cataplasme, pour soigner les ulcères cutanés.

Tussilage (Tussilago farfara)

Tussilage (Tussilago farfara)

Le pas-d’âne est une plante herbacée vivace répandue en Europe, en Asie septentrionale ainsi qu’en Amérique du Nord. Il est récolté pour ses fleurs et feuilles, riches en flavonoïdes, en mucilage, en tanins, en alcaloïdes pyrrolizidiniques, ainsi qu’en vitamine C et zinc qui lui confèrent des vertus expectorantes et calmantes. Le pas-d’âne est employé dans le traitement de l’asthme et d’autres infections des voies respiratoires. Il sert également à renforcer le système immunitaire.

Vérâtre vert (Veratrum viride)

Vérâtre vert (Veratrum viride)

L’hellébore vert d’Amérique est une plante vivace fleurie originaire de la région montagneuse des Rocheuses aux Etats-Unis. Il est apprécié pour sa souche qui contient des alcaloïdes stéroïdiques (germine, protovératrine) ainsi que de l’acide chélidonique. Très toxique, il est surtout utilisé en traitement externe pour éloigner et éliminer les parasites.

Véronique officinale (Veronica officinalis)

Véronique officinale (Veronica officinalis)

La véronique est une plante rampante vivace originaire d’Europe et d’Amérique du Nord. Les parties aériennes de cette plante sauvage sont récoltées pour leur forte tenue en aucubine, en flavonoïdes (apigénine et scutellarme) et en principes amers qui leur confèrent des vertus diurétiques et expectorantes. La véronique est avant tout utilisée dans la fabrication de traitements contre les rhumes, les toux et les affections cutanées chroniques.

Vigne (Vitis vinifera)

Vigne (Vitis vinifera)

La vigne rouge est un arbuste aux feuilles palmatilobées originaire d’Europe méridionale ainsi que d’Asie qui est cultivé dans toutes les zones tempérées du globe. Ses feuilles sont appréciées pour leurs vertus astringentes et anti-inflammatoires et sont utilisées pour soigner diarrhées, hémorragies utérines et hémorroïdes.

Violette odorante (Viola odorata)

Violette odorante (Viola odorata)

La violette odorante est une plante herbacée vivace grimpante et fleurie. Les feuilles, les fleurs et la racine de la violette odorante sont récoltées pour leur taux de glucosides phénoliques (dont de la gaulthérine), de saponines (myrosine et violine), d’alcaloïde (odoratine) ainsi que de mucilage qui entrent dans la fabrication de remèdes contre la toux et les mucosités bronchiques.

Viorne à feuilles de prunier (Viburnum prunifolium)

Viorne à feuilles de prunier (Viburnum prunifolium)

Le viorne est un arbuste à feuillage caduc issu des zones boisées du centre et du sud de l’Amérique du Nord. Son écorce ainsi que l’écorce de ses racines sont appréciées pour leurs bienfaits astringents et antispasmodiques qui en font un bon remède contre les règles douloureuses et des affections utérines plus sévères.

Vipérine commune (Echium vulgare)

Vipérine commune (Echium vulgare)

La vipérine est une plante herbacée fleurie originaire d’Europe. Ses capitules sont riches en alcaloïdes pyrrolizidiniques (allantoïne et aïkannines) ainsi qu’en mucilage. Autrefois employée pour soigner les morsures des vipères, la vipérine sert encore dans les traitements internes des affections respiratoires ainsi qu’en traitement externe, sous forme de cataplasme, contre les brûlures et furoncles.

Zédoaire (Curcuma zedoaria)

Zédoaire (Curcuma zedoaria)

La zédoaire est une plante aromatique originaire d’Inde et de l’Est de l’Asie. Son rhizome contient de l’huile essentielle, de la curdione, des sesquiterpènes, de la curcumine ainsi que du curcumol et est employé dans le traitement des affections de l’appareil digestif.

Publié le Laisser un commentaire

Bien dormir – Alimentation

Les nutriments bons pour le sommeil

Le sommeil est un mécanisme complexe, qui se déroule en plusieurs phases. Il est une nécessité vitale pour l’organisme. En effet, il exerce une action réparatrice sur nos fonctions physiques et psychiques.

Quelques rappels physiologiques

Le sommeil suit un cycle circadien. Ce rythme biologique dure généralement 24 h. Il est régi par l’hypothalamus (glande endocrine située au niveau du cerveau) et constitué de deux phases distinctes : la phase d’éveil au cours de la journée, la phase de sommeil au cours de la nuit.

Lorsque la nuit tombe, la lumière est moins présente. Ce signal est un stimulus qui va entraîner la sécrétion de mélatonine, une hormone dérivée de la sérotonine, qui favorise l’endormissement.

Lorsque la phase de sommeil est enclenchée, ce dernier est entrecoupé selon différentes phases : le sommeil lent (qui comprend plusieurs phases de sommeil profond) et le sommeil paradoxal.

insomnie

Malgré les précautions prises, le stress, une situation professionnelle compliquée, un deuil, des troubles émotionnels, une digestion difficile peuvent parfois provoquer des troubles du sommeil.

S’ils sont généralement aigus, ils peuvent devenir chroniques et transformer nos nuits en véritable enfer. Il existe des traitements médicamenteux pour venir à bout de ces troubles. Toutefois, pour les adeptes des méthodes naturelles, sachez qu’ajouter quelques aliments au menu peut vous aider à retrouver le sommeil.

Le tryptophane : l’allié du sommeil

Cet acide aminé intervient dans la synthèse de la sérotonine, une hormone qui favorise le bien-être. En effet, les acides aminés sont essentiels à la fabrication de protéine. Comme nous l’avons évoqué, la sérotonine est une hormone précurseur de la mélatonine, « l’hormone du sommeil ».

somnifère naturel

Le tryptophane est un composant des protéines de lait. Il est essentiellement apporté par l’alimentation. Pour bien dormir, il est donc intéressant d’ajouter des aliments riches en tryptophane au repas du soir ou avant le coucher.

Les bienfaits du magnésium

Des carences en magnésium peuvent être à l’origine de troubles du sommeil. En effet, le magnésium est un élément indispensable à l’individu. Ce minéral exerce un effet relaxant sur les muscles de l’organisme. L’organisme se relâche et accède plus facilement au sommeil.

Un point important : le magnésium intervient également dans la synthèse de la sérotonine, l’hormone essentielle à la fabrication de mélatonine.

Autre information intéressante : le magnésium est un élément essentiel pour lutter contre le stress. Or, il est avéré que le stress peut être à l’origine de troubles du sommeil. On comprend donc pourquoi il est primordial d’éviter le manque de magnésium, pour bien dormir.

L’importance des oméga-3

Les oméga-3 sont des acides gras que l’on consomme souvent de manière moins importante que d’autres nutriments. Pourtant, ils ont un effet positif sur le sommeil. Certaines études ont d’ailleurs démontré que des troubles du sommeil apparaissent en cas de carence en oméga-3. Encore un élément à ajouter à son alimentation pour mieux dormir !

oméga-3

Des vitamines contre l’insomnie !

Les vitamines B6 et B12 sont importantes pour le sommeil. En effet, la vitamine B6 intervient dans le cadre de la synthèse de sérotonine, tandis que la vitamine B12 stimule la sécrétion de mélatonine, dont nous avons évoqué le rôle précédemment.

Préserver le sommeil naturel

Pour privilégier les rythmes de sommeilnaturel, il est préférable d’éviter d’utiliser des « écrans » (téléphones, ordinateurs, tablettes) une heure avant de se coucher. Ces appareils émettent une lumière bleutée qui inhibe la sécrétion de mélatonine. Ce qui entraîne des troubles de l’endormissement. On peut toutefois regarder un film sur une télévision située à plusieurs mètres de soi (2 à 3 mètres)

Eviter les excitants comme le café, le thé, l’alcool ou le tabac le soir, peut aider à retrouver le sommeil.

Acheter de la mélatonine naturelle : ma sélection

Je vous conseille la mélatonine naturelle du laboratoire Nutri&Co. Elle est associée à des extraits de mélisse et de valériane bio pour réduire le temps d’endormissement et améliorer la qualité du sommeil.

La mélatonine est extraite à l’eau à partir de chlorelle et de luzerne.

J’aime beaucoup Nutri&Co : c’est une marque française de compléments vraiment experte (voir leur blog notamment) centrée sur l’efficacité des actifs.

Comme nous sommes partenaires, vous profiterez de 10% de réduction sur tous leurs produits en utilisant notre code promo “DARWIN10” .

❤ J’aime : L’excellent rapport qualité/prix, l’origine végétale et le mélange mélisse & valériane
★ Avis clients : 4,8/5
☞ Quantité : 90 gélules
✔ Code réduction -10% : FEDIBIO-SYNERGIE

8 aliments à consommer pour avoir un sommeil réparateur

Pour bien dormir, il est important de bien manger et de choisir ses aliments avec soin. Voici une liste d’aliments qui vous aideront à vous endormir facilement et en toute sérénité, chaque soir.

Manger des noix

régime sommeil

Les noix sont une source de mélatonine. Les noix de cajou, en particulier, sont riches en tryptophane, précurseur de la sérotonine, et donc, de la mélatonine.

On peut les ajouter au repas du soir, en les écrasant et en intégrant des morceaux dans une salade mélangée ou une salade de mâche. En assaisonnant légèrement, on obtient un repas du soir qui permet de limiter les troubles du sommeil !

Les bienfaits des légumineuses

troubles du sommeil

Dans les légumineuses, on retrouve les lentilles, les haricots blancs ou rouges. Enrichies en tryptophane, elles contiennent également des vitamines B.

On peut les ajouter au dîner, en portion modérée, accompagnées de légumes et d’une viande maigre, pour éviter les repas trop gras et ainsi, améliorer son sommeil.

Privilégier les bananes

aliment soir

La banane peut aisément constituer une collation avant le coucher. Elle est riche en tryptophane. Elle contient également de la vitamine B6.

Il est préférable d’opter pour les bananes « bio », à consommer nature. On évitera de se composer un dessert riche en sucres, avec glace et chantilly, par exemple, pour bien dormir.

Ne pas omettre les graines

mieux dormir

Et oui ! Les graines de sésame, de courge ou de tournesol sont riches en tryptophane, tandis que les graines de citrouille regorgent de magnésium. Elles forment donc un cocktail d’aliments bénéfiques pour le sommeil.

Comment mieux dormir grâce aux graines ? Tout comme les noix, les graines peuvent être consommées, ajoutées aux salades, qu’elles complètent parfaitement.

Les poissons riches en oméga-3

oméga-3 sommeil

Bons pour le cerveau, les aliments contenant des oméga-3 sont également bénéfiques pour le sommeil. On retrouve ces acides gras dans les poissons tels que le saumon, les sardines, le maquereau ou la truite.

On remplace la portion de viande par une portion de poisson grillé, deux à trois fois par semaine, pour bénéficier des bienfaits des oméga 3, en matière de sommeil.

Les produits laitiers contre l’insomnie

contre insomnies

Comme nous l’avons précisé en début d’article, le tryptophane (que le corps ne peut fabriquer) est contenu dans les protéines de lait. Les produits laitiers contiennent cet acide aminé de manière conséquente. Il faut également savoir que le corps met environ une heure à assimiler cet élément.

Consommer un bon verre de lait chaud, une heure avant le coucher est donc un excellent moyen de trouver le sommeil, chaque jour. Toutefois, consommer des aliments contenant du tryptophane, tout au long de la journée, ne peut qu’être bénéfique pour l’organisme et facilite l’endormissement, le soir.

Consommer des glucides lents

régime soir

Idéaux pour le repas du soir, les aliments riches en glucides lents favorisent l’endormissement. En effet, l’apport de glucose va stimuler la production de sérotonine et ainsi stimuler la sécrétion de mélatonine. Manger des pommes de terre, du riz, du pain, des pâtes ou des céréales n’est donc pas contre-indiqué, le soir.

Pour privilégier des repas équilibrés, on favorisera les aliments à index glycémique bas, tels que du pain complet, des pâtes ou des céréales complètes.

mélatonine

Préférer une entrée légère (soupe ou crudités), avec une viande maigre, un poisson grillé, auquel on ajoute une portion de féculents et une portion de légumes. Les pommes de terre sont idéales, car elles permettent de composer des salades, des gratins, des purées… des plats variés pour le repas du soir. On peut si l’on veut terminer le dîner avec un dessert peu sucré pour profiter d’un sommeil réparateur.

Les cerises, alliées du sommeil

insomnies

Les cerises, et plus particulièrement, les cerises de Montmorency, contiennent naturellement de la mélatonine, autrement dénommée, « l’hormone du sommeil ». On peut donc ajouter ce fruit au repas du soir, sans inquiétude.

Consommer les cerises fraîches, lavées et équeutées, sans sucre ajouté, en dessert, après le dîner, pour profiter d’une bonne nuit de sommeil, sans insomnies.

Le pouvoir des plantes pour dormir

camomille dormir

Certaines plantes ont des effets bénéfiques sur le sommeil. La phytothérapie, ou « l’art de se soigner avec les plantes » a le vent en poupe actuellement. En effets, la valériane, le tilleul, la passiflore, la camomille ou la mélisse ont des vertus apaisantes et calmantes.

Elles permettent de diminuer le stress, de favoriser le relâchement et la relaxation, afin de favoriser le sommeil. Voilà pourquoi, boire une tisane, à base de ces plantes, le soir, avant le coucher, peut aider à trouver le sommeil plus facilement.

L’intérêt de la phytothérapie est qu’elle ne provoque, ni effets secondaires, ni accoutumance. Ce qui est une alternative avantageuse, par rapport à la mise en place d’un traitement médicamenteux.

Si les tisanes ne sont pas suffisantes, pourquoi ne pas faire appel à l’aromathérapie ? Les huiles essentielles de camomille, de lavande, de marjolaine et de basilic, ont des propriétés apaisantes, calmantes. Elles permettent de traiter les symptômes d’insomnie.

Elles peuvent être utilisées par voie de diffusion, en massage ou diluées dans le bain. Toutefois, elles doivent être manipulées avec précaution et il est préférable de demander conseil à votre pharmacien, avant de les utiliser.

Si les troubles persistent après quelques jours, consultez votre médecin, afin d’éviter l’aggravation des symptômes et l’installation d’une insomnie chronique. Le thérapeute vous dirigera vers un centre du sommeil pour un examen du sommeil, si besoin.

Publié le Laisser un commentaire

Le resvératrol

Obésité, cancer, troubles de la mémoire… Seul ou associé à d’autres composés, le resvératrol présente de nombreuses vertus.

Le resvératrol est un polyphénol naturellement présent dans les aliments tels que les raisins rouges, les framboises, le chocolat noir, le vin rouge, les œufs fermiers,…. Par exemple, le vin rouge contient entre 0,02 et 0,58 mg de resvératrol pour 100 mL, selon la variété de raisins; le chocolat 0,035 à 0,185 mg pour 100 g; les cacahuètes rôties en renferment (0,03 à 0,147 mg/kg) et le beurre de cacahuète (avec épluchures) peut en contenir jusqu’à 3 mg/100 g (l’un des aliments les plus riches en resvératrol). Le resvératrol existe aussi sous forme de compléments alimentaires.

Qu’est-ce qui rend le resvératrol si spécial ?

Étudié depuis plusieurs dizaines d’années, le resvératrol n’en finit pas de révéler de nouvelles propriétés thérapeutiques… Et bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires afin de confirmer ces propriétés, les résultats préliminaires sont déjà prometteurs. Faisons un tour d’horizon des effets possibles du resvératrol :

  • Puissant antioxydant : différentes études ont montré que le resvératrol contribue à atténuer les conséquences des radicaux libres et du stress oxydatif, entre autres sur le vieillissement cutané.
  • Action anti-inflammatoire : le resvératrol permettait également de limiter la sécrétion de substances pro-inflammatoires pour atténuer, voire éviter, certaines réactions inflammatoires.
  • Abaissement du cholestérol : le resvératrol pourrait permettre de réduire naturellement les taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL) et de triglycérides.
  • Prévention des caillots sanguins : des études ont également montré que le resvératrol agit comme un agent antiplaquettaire naturel et qu’il pourrait ainsi éviter les complications cardiovasculaires.
  • Action antidiabétique : le resvératrol pourrait enfin augmenter la sensibilité à l’insuline, et ainsi améliorer la régulation du taux de glucose chez des patients diabétiques de type 2.
  • Puissant cosmétique « Anti-age »: De très nombreux avantages contre les rides lorsqu’il est utilisé dans des crèmes cosmétiques, des lotions et bains.
  • Nos sélections pour un maximum d’efficacités: Vinaigre rouge resvératrol

Le resvératrol et le coronavirus

Une partie non négligeable des personnes affectées par le coronavirus qui se retrouvent en soins intensifs, sont en surpoids. Une équipe du Centre médical universitaire de Groningue (UMCG) mène actuellement des recherches sur la relation entre le surpoids et le coronavirus. L’hypothèse est que des taux sanguins élevés de leptine peuvent aggraver les symptômes du coronavirus.

Qu’est-ce que la leptine ? Le nom leptine vient du mot grec pour mince (leptos). La leptine est également connue comme l’hormone de satiété et elle régule les réserves de graisses dans l’organisme et l’appétit en contrôlant la sensation de satiété. Les personnes en surpoids produisent plus de leptine, et des recherches ont montré que des taux élevés de leptine peuvent causer une augmentation des symptômes inflammatoires, ce qui peut, à son tour, aggraver les inflammations des poumons causées par le coronavirus.

Ces inflammations sont causées par un déséquilibre entre certaines protéines à l’extérieur de nos poumons. Le resvératrol pourrait aider à rétablir l’équilibre entre ces protéines. En plus, il joue un rôle d’antioxydant, ce qui pourrait aider à neutraliser les radicaux oxygénés libérés à cause de ce déséquilibre.

Associé à un composé de l’orange, le resvératrol améliore la santé des personnes obèses

Les oranges et le raisin rouge contiennent des composés capables de lutter contre les maladies liées à l’obésité, notamment le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. Deux molécules présentes respectivement dans l’orange et le raisin – l’hespérétine (métabolite de l’hespéridine) et le trans-resvératrol- lorsqu’elles sont associées ont en effet une action bénéfique sur la glycémie, l’action de l’insuline et la santé des artères.

Les personnes en surpoids ou obèses ont un risque accru de résistance à l’insuline, de problèmes de contrôle de la glycémie et de maladies cardiovasculaires.

Les personnes souffrant d’obésité ou atteintes de diabète de type 2 présentent des concentrations élevées de méthylglyoxal, un puissant agent de glycation dérivé du sucre. Le méthylglyoxal modifie les protéines par glycation et a des effets néfastes sur la santé métabolique – notamment sur la résistance à l’insuline- et vasculaire.

Dans cette étude les chercheurs ont émis l’hypothèse qu’en augmentant l’expression d’une enzyme, la glyoxalase 1 (Glo1) -dont le rôle est de neutraliser les effets néfastes du méthylglyoxal-, ils pourraient améliorer la santé métabolique et vasculaire chez des patients obèses. En effet, lorsqu’ils sont associés, le trans-resvératrol et l’hespérétine agissent en synergie pour augmenter les niveaux de glyoxalase.

Les chercheurs ont donné à 32 personnes en surpoids ou obèses (IMC supérieur à 25) soit une association des deux molécules – hespérétine 120 mg et trans-resvératrol 90 mg-  quotidiennement pendant 8 semaines soit un placebo. Les participants ont gardé la même alimentation et la même activité physique qu’avant le début de l’étude. Les chercheurs ont ensuite analysé leur taux de sucre et leur santé artérielle.

Les résultats montrent que chez les participants ayant un IMC supérieur à 27,5, les deux molécules associées -hespérétine et trans-resvératrol- augmentent de 27% l’expression et l’activité de l’enzyme Glo1 et diminuent de 37% la concentration plasmatique en méthylglyoxal. De plus, chez les participants ayant reçu les 2 molécules, les chercheurs ont remarqué une diminution du taux de glucose, une amélioration de la sensibilité à l’insuline et de la fonction artérielle ainsi qu’une diminution de l’inflammation vasculaire.

Les auteurs soulignent cependant que même si ces résultats sont encourageants, il n’est pas possible d’atteindre des doses thérapeutiques d’hespérétine et de trans-resvératrol par l’alimentation.

Une étude précédente avait déjà montré que le resvératrol pouvait améliorer la santé osseuse de personnes obèses qui souffraient d’un syndrome métabolique.

Le resvératrol contre le déclin cognitif

Des chercheurs ont étudié les effets du resvératrol sur les performances de mémorisation et le métabolisme du glucose chez des séniors en bonne santé. Ils se sont aussi intéressés à son impact sur le fonctionnement d’une région du cerveau impliquée dans la mémoire : l’hippocampe.

46 hommes et femmes âgés de 50 à 76 ans ont été répartis au hasard en deux groupes équivalents : les uns ont reçu 200 mg par jour de resvératrol et les autres un placebo pendant 26 semaines. Avant et après cette période de 26 semaines, les participants ont subi des tests de mémoire consistant à retenir des mots sur 30 min. Les chercheurs ont aussi eu recours à l’imagerie cérébrale.

Les compléments de resvératrol étaient associés à des améliorations significatives dans les tests de mémoire par rapport au groupe placebo. Les compléments étaient aussi associés à une augmentation des liens qu’entretiennent certaines zones particulières de l’hippocampe avec une zone du cerveau activées par les processus de mémorisation, dans le cortex cérébral.

Dans une autre études, des chercheurs ont choisi d’étudier l’effet du resvératrol sur la progression de la maladie d’Alzheimer. 119 participants souffrant d’une forme légère à modérée de la maladie d’Alzheimer ont soit pris un placebo, soit des doses croissantes de resvératrol. Les patients qui ont été traités avec du resvératrol pendant 12 mois présentaient peu ou pas de changement dans les niveaux de béta-amyloïde 40 (Abeta40) dans le sang ou dans le liquide céphalorachidien. En revanche, les chercheurs ont constaté des diminutions des niveaux de béta-amyloïde 40 chez ceux qui avaient pris le placebo entre le début et la fin de l’étude.

« Une diminution du niveau d’Abeta40 est considérée comme une aggravation de la démence et une progression de la maladie d’Alzheimer ; pourtant nous ne pouvons pas encore conclure de cette étude que les effets du traitement du resvératrol sont bénéfiques » explique l’auteur de l’étude.

Les chercheurs ont trouvé que le resvératrol et ses principaux métabolites traversent la barrière hémato-encéphalique et agissent sur le système nerveux central.

Le resvératrol aide à lutter contre le cancer

Selon une étude, le resvératrol a la capacité d’inhiber les cellules cancéreuses du pancréas.

Pour le démontrer, les chercheurs de l’université de Rochester ont étudié le comportement de deux groupes de cellules cancéreuses lorsqu’on les soumet à des rayonnements : l’un sans resvératrol et l’autre avec 50 mg/mL de resvératrol. Les résultats montrent que les cellules traitées au resvératrol sont plus sensibles à la chimiothérapie.

L’effet anticancéreux du resvératrol est associé à la détérioration de la fonction mitochondriale. En effet les mitochondries représentent une source d’énergie pour les cellules que le resvératrol va inhiber, ce qui induit la mort des cellules cancéreuses.

De, plus une étude récente montre que le resvératrol conserve ses propriétés anti-cancéreuses même une fois digéré.

Sources

Xue M. Improved glycemic control and vascular function in overweight and obese subjects by glyoxalase 1 inducer formulation. Diabetes. 2016 May 11. pii: db160153. [Epub ahead of print]

Witte AV, Kerti L, Margulies DS, Flöel A. Effects of resveratrol on memory performance, hippocampal functional connectivity, and glucose metabolism in healthy older adults. J Neurosci. 2014 Jun 4;34(23):7862-70. doi: 10.1523/JNEUROSCI.0385-14.2014.

R. S. Turner, R. G. Thomas, S. Craft, C. H. van Dyck, J. Mintzer, B. A. Reynolds, J. B. Brewer, R. A. Rissman, R. Raman, P. S. Aisen. A randomized, double-blind, placebo-controlled trial of resveratrol for Alzheimer disease. Neurology, 2015; DOI: 10.1212/WNL.0000000000002035

Paul Okunieff, Weimin Sun, Wei Wang, Jung Kim, Shanmin Yang, « Anti-cancer effect of resveratrol is associated with induction of apoptosis via a mitochondrial pathway alignment », Advances in Experimental Medicine and Biology, 2008

http://www.wikiphyto.org/wiki/Resvératrol

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01037913/document