Publié par Laisser un commentaire

L’ortie

  • L’ortie est utilisée pour ses propriétés thérapeutiques,cela signifie qu’au moins une de ses parties (feuille, tige, racine etc.) peut être employée dans le but de se soigner.

Vertus médicinales de l’ortie

L’ortie possède trois qualités reconnues :

  • Elle est un très bon diurétique pour irriguer les organes comme le rein ou la vessie.
  • L’ortie en cataplasme associée à l’argile verte agit contre les douleur de l’arthrite et des rhumatismes.
  • La racine soulage la miction en cas d’inflammation bénigne de la prostate.

L’ortie pour les tracas quotidiens

  • Appliquée en lotion, l’ortie lutte contre l’acné .
  • En bain de bouche, la plante se révèle efficace contre les infection : aphtes , gingivite,angine.
  • une alliée de la femme enceinte , la plante favorisant la stimulation du lait maternel .
  • utilisée dans la composition de produits favorisant la repousse des cheveux, mais aucune étude scientifique ne vient étayer cette vertu hypothétique.

L’ortie a des vertus sanitaires

  • Remarque : une fois chauffées, les feuilles d’ortie perdent leur caractère urticant.
  • Peut-être l’avez-vous déjà croisé sur votre chemin et en avez souffert pendant quelques heures ou même quelques jours. Effectivement, les feuilles et les tiges sont recouvertes de petits poils extrêmement piquants. Lorsqu’ils entrent en contact avec la peau, ils libèrent leurs contenus et provoquent une sensation de brûlure, un moyen de défense naturel. Comme la nature est si merveilleusement bien faite, son jus est un de ses antidotes. On sait que l’acide formique fait partie des substances provoquant cette sensation désagréable.

Un peu d’histoire

Traditionnellement, on l’utilisait en flagellation contre les rhumatismes. Il s’agit de frotter les régions douloureuses avec les plants d’orties fraîches.

Encore aujourd’hui plusieurs personnes font usage de l’ortie de cette façon et jurent de son efficacité. Les résultats obtenus sont une augmentation de l’afflux de sang dans ces régions et par conséquent une réparation des tissus endommagés ainsi qu’une diminution de la douleur et de l’inflammation. Nos aïeux l’employaient aussi comme diurétique, contre les hémorragies et différents problèmes pulmonaires. De plus, tout comme le lin et le chanvre, on se servait de la fibre pour en faire des vêtements, des cordages ainsi que du papier.

La racine d’ortie, la science s’y intéresse

La racine d’ortie fait l’objet de plusieurs études dans le traitement de l’HBG (hyperplasie bénigne de la prostate) et de la prostatite. L’extrait d’ortie, souvent combiné avec du palmier nain, s’est avéré efficace pour soulager différents symptômes tels; la nycturie et le l’hyperplasie bénigne de la prostate. Elle contribue à augmenter le débit urinaire, diminuer le volume d’urine résiduel et diminuer le volume de la prostate. Elle aide à maintenir un taux élevé de testostérone libre en prévenant la conversion de la testostérone en œstrogène (œstradiol). Les résultats de ses études sont très prometteurs. Il en reste encore beaucoup à découvrir sur cette plante qui  a tant à nous offrir.

Raisons pour prendre de l’ortie

  • Les feuilles d’ortie sont particulièrement riches en plusieurs minéraux (20%), oligoéléments, vitamines et protéines: fer, potassium, calcium, magnésium, iode, silice, chrome cuivre, zinc, manganèse, phosphore, acide folique, vitamine A, K, B2, B5.
  • Elle active le métabolisme, tonifie tout le système et favorise l’assimilation de plusieurs nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Riche en chlorophylle, elle améliore l’oxygénation des tissus et contribue à la régénération de toutes les cellules du corps. Elle agit comme tonique général et augmente la vitalité.
  • Spécialiste du fer, elle très populaire auprès des personnes anémiques ou carencées en ce précieux minéral. L’ortie est l’un des végétaux les plus riches en fer, de plus, elle en favorise son absorption et contribue à la formation d’hémoglobine dans les globules rouges.  Elle est utile en cas de saignement excessif , en plus elle est responsable à diminuer la rétention d’eau, elle soutient toutes les fonctions du système urinaire .
  • L’ortie supporte les organes d’élimination et augmente l’excrétion des déchets métaboliques et acides indésirables. Elle est utilisée contre divers problèmes de santé tels; arthrite, rhumatisme, inflammation des articulations, goutte, acné, eczéma. Avec la prise d’ortie à long terme, on remarque une réduction de l’inflammation et de la douleur.
  • Vous pouvez faire appel à l’ortie dans tous les cas où l’énergie vitale est en baisse. Elle est non négligeable en période de convalescence, de fatigue ou d’épuisement chronique, de fibromyalgie ainsi qu’après une chimio ou radiothérapie. C’est une plante très versatile et peut être utilisée autant par les enfants que les personnes âgées de même que pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Après un accouchement, elle aide à faire le plein d’énergie, enrichir le lait et en améliore la production.
  • Les feuilles d’ortie ont un effet antihistaminique. Le jus, la teinture ou l’infusion sont utilisé à cet effet. Nous les utilisons surtout en cas d’allergies saisonnières, idéalement en prévention. Ici, le jus est particulièrement efficace à raison de 20 ml 2 fois par jour..

Mode d’utilisation

  • Cuisiner avec l’ortie
  • Congélation: les feuilles d’ortie peuvent se congeler. Plongez-les dans l’eau bouillante 1 minute, rincer à l’eau froide, bien égoutter et congeler.

un exemple d’un produit qui dérive de l’ortie:


 

Laisser un commentaire