Publié par Laisser un commentaire

Cosmétique et Acides gras

l y a entre 40 et 50 acides gras communs et plus de 500 acides gras rares seulement présents dans certaines huiles.

Voici quelques acides gras communs et leurs propriétés:

1: Polyinsaturés

Acide Linoléique (Oméga 6)

Son rôle est de maintenir la fonction barrière de la peau et assurer le passage de nutriments dans la peau. Les huiles avec un taux élevé d’Omégas 6 s’absorbent rapidement et profondément dans les couches de la peau.

Acide Alpha-linolénique (Oméga 3)

Anti-inflammatoire et protecteur du système circulatoire. Aide à soulager les irritations et les rougeurs. Les huiles riches en Omégas 3 sont protectrices, nourrissantes et légères. Elles s’absorbent également rapidement dans la peau.

Acide Gamma-Linolénique (Oméga 6)

Les huiles riches en acide Gamma Linolénique sont anti inflammatoires, réparatrices et diminuent l’apparence des cicatrices. Elles aident à soigner les problèmes de peau comme le psoriasis et l’eczéma. Elles sont très efficaces prises oralement et en application sur la peau.

Elles aident à maintenir l’hydratation de la peau en gardant l’eau dans les cellules et améliore la fonction barrière de la peau. Ces huiles s’absorbent bien sans laisser de résidus gras

2: Monoinsaturés

Acide Oléique (Oméga 9)

30% du sébum est composé d’Oméga 9, ils aident à maintenir l’élasticité de la peau et la souplesse. Ces acides gras sont très compatibles avec le sébum, ces huiles sont sémi-fluide et pénètre dans les couches profondes de la peau. Ils maintiennent l’hydratation de la peau en créant un film lipidique protecteur sur la peau. Ces huiles sont anti-inflammatoires et régénératrices.

“A savoir: Si il y a une insuffisance en acide linoléique (Oméga 6) l’acide Oléique peut empirer les problèmes de peau en augmentant la production de sébum”

Acide Palmitoléique (Oméga 7)

20% du sébum est composé de cet acide gras, il protège des infections par son activité anti-microbienne. La production d’Oméga 7 diminue avec l’âge donc ces huiles riches en Oméga 7 sont idéales pour les peaux matures. Elles stimulent également le processus de réparation lors d’égratignures et brûlures.

3: Saturés

Excellents comme barrière protectrice contre le vent, froid, soleil et sécheresse

Acide Stéarique  (18:0)

Donne de la solidité à beaucoup d’huiles, le sébum est composé de 11% d’acide stéarique qui aide la fonction protectrice et barrière de la peau.

Acide Palmitique (16:0)

Un acide gras stable qui ne s’oxyde pas aux propriétés anti-microbiennes. Elle protège des agressions environnementales par son action occlusive

Acide Myristique

Une barrière protectrice légère proche de l’acide laurique et stéarique. Les huiles riches en acide Myristique sont facilement absorbable et aide à régénérer la fonction protectrice de la peau.

Acide Laurique (12:0)

Se trouve principalement dans les huiles tropicales, ses acides gras sont très compatibles avec l’équilibre naturel de la peau et cette famille d’acides gras se trouve également dans le sébum. Action antibactérienne et anti-virale.

J’espère que ce petit résumé vous aura aidé à mieux connaître la composition de vos huiles et des différents acides gras qui la compose. La première partie de cet article sur la structure chimique des acides gras se trouve ici.

Regardez nos articles sur les huiles cosmétiques, vous pourrez ainsi trouver les huiles qui conviennent à votre peau grâce aux acides gras qu’elles contiennent.

Tout l’art de prendre soin de son visage pour avoir une peau radieuse réside dans l’hydratation, l’apport en acides gras et en vitamines. Les crèmes sont un condensé de tout cela, mais avec l’ajout d’autres composants plus ou moins chimiques.

Les huiles de beauté quant à elles, sont riches en acides gras, contiennent des vitamines, des antioxydants, des phytostérols, caroténoïdes, squalène… elles nourrissent la peau, la protègent de la déshydratation, des agressions extérieures et du vieillissement prématuré. En plus d’aider à réparer et à régénérer la peau, elles sont aussi d’excellents anti-âges.

Contrairement aux crèmes hydratantes, les huiles de beauté ne contiennent pas d’eau : il est donc recommandé d’hydrater la peau, en vaporisant sur son visage des eaux florales (hydrolats) biologiques avant toute application. Comme elles forment une couche huileuse qui empêche l’eau contenue dans la peau de s’évaporer, les huiles de beauté préservent le film hydrolipidique de la peau, une barrière défensive naturelle.

Tous les ingrédients contenus dans les huiles de beauté régulent les différents systèmes cellulaires et les échanges membranaires. Elles favorisent une meilleure fonction métabolique et physiologique.

La composition des huiles de beauté :

La majorité des huiles de beauté sont composées, en proportions variables, de trois types d’acides gras : saturés, mono-insaturés et polyinsaturés. Elles sont classées selon les acides gras prédominants.

Plus elles sont riches en oméga 3, plus elles sont fines et pénétrantes et inversement, plus elles contiennent de gras saturés, moins elles le sont.

Classification des gras :

• Les gras saturés : Les beurres de cacao, coco et de karité / très gras

• Les mono-insaturés ou oméga 9 : Les huiles d’Olive, d’Amande douce, d’Avocat, d’Argan et de Noyau d’abricot sont grasses.

• Les oméga 6 : Les huiles d’Arnica, de Souci des jardins (Calendula), de Carotte, de Calophyllum (Tamanu), de Figue de Barbarie, de Nigelle, de Millepertuis sont moyennement grasses.

• Les oméga 3 : Les huiles végétales d’Argousier, Rose musquée, Sacha inchi sont des huiles végétales fines. Ces huiles végétales s’oxydent plus rapidement.

• Les macérâts : Sont des huiles de beauté imprégnées des principes actifs de certaines plantes. Les plantes ont été macérées dans l’huile de tournesol ou d’olive, puis le mélange a été filtré. En voici quelque unes : Arnica, Souci des jardins (Calendula), Carotte, Millepertuis.


Les huiles de beauté gorgées d’actifs :

• Azadirachtine A : présente dans le Margousier (Neem) est très cicatrisante, recommandée pour le soin de l’eczéma et des peaux très irritées.

• Bêta-carotène – caroténoïdes (provitamine A) : présente dans l’huile d’Argan, d’Argousier, d’Avocat, de souci des jardins (Calendula), de Carotte, de Nigelle. Les caroténoïdes sont responsables de la couleur oranger. Antioxydants, ils protègent la peau des radicaux libres et illuminent le teint.

• Calaustraline et inophyllolide : présents dans l’huile végétale de Calophyllum (Tamanu). Ce sont de puissants cicatrisants et réparateurs cutanés. L’inophyllin quant à lui est un agent antibactérien.

• Composés phénoliques (oligomères procyanidiques, procyanidine) : présents dans l’huile d’Argan. Ils ont une action antioxydante et protègent les tissus de la dégénérescence.

• Esters triterpéniques : présents dans l’huile de soin de Souci des jardins (Calendula). Ils sont anti-inflammatoires, décongestionnants, cicatrisants, et réduisent les œdèmes. Elle est aussi riche en flavonoïdes et en antioxydant.

• Nigelline : présente dans l’huile végétale de Nigelle, est un excellent agent antibactérien.

• Phytostérols : présents dans les huiles de beauté d’Argousier, d’Avocat, de Karité, de Noisette et de Noyau d’abricot. Ce sont des composés antioxydants et cicatrisants, qui freinent le vieillissement cutané et protègent contre l’action des UV et améliorent la microcirculation de la peau.

• Rétinol : aussi appelé vitamine A. Présent dans les huiles de beauté de Rose Musquée et de Sacha Inchi. Il joue un rôle dans le renouvellement des cellules de la peau et dans les défenses immunitaires. Il régule les glandes sébacées et stimule le collagène en plus d’augmenter l’épaisseur de la peau.

• Squalènes : présents dans l’huile de beauté de Rose Musquée. Ils sont émollients et antioxydants, ils sont les intermédiaires dans la biosynthèse de la vitamine D. Ils aident à régénérer le ciment lipidique de la peau et sont responsables de son aspect bonne mine.

• Stérols : présents dans les huiles de beauté de Figue de Barbarie et de Sacha Inchi, ils améliorent la fonction de la barrière de la peau et la microcirculation, et freinent le vieillissement cutané. Ils sont anti-inflammatoires et protègent contre l’action des UV.

• Tocophérols (vitamine E) : La vitamine E est un agent antioxydant et un actif anti-âge, recommandée pour les peaux sèches et matures et dans les soins réparateurs après-soleil. De plus elle protège les huiles contre l’oxydation. Cette vitamine est présente dans la plupart des huiles de beauté.

• Vitamine K : présente dans l’huile de beauté de Rose Musquée Elle stimule la coagulation et réduit les rougeurs.

Choisir les bonnes huiles de beauté pour vos soins de beauté !

– Prévention du vieillissement de la peau : Argan, Figue de Barbarie, Jojoba, Carotte et la Rose Musquée.
– Peau sèche : Amande douce, Avocat, Carotte et le Noyau d’abricot.
– Mixte à grasse : Noisette, Carotte et le Jojoba.
– Peau mature : Argan, Carotte, Rose Musquée et le Jojoba.
– Peau acnéique : Nigelle et le Jojoba.
– Peau irritée, couperosée : Calophyllum (Tamanu), Rose Musquée et le Margousier.
– Peau sensible : Sacha Inchi et la Rose Musquée.

Laisser un commentaire