Publié par Laisser un commentaire

Détox

La détox, c’est prêter attention à son bien-être intérieur, adopter un mode de vie sain,
afin de se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

  • Pourquoi se détoxiquer ?
    Pour rester en bonne santé, le corps doit en permanence éliminer les toxiques, apportés de l’extérieur comme les médicaments, additifs, colorants, le stress, etc… (polluants divers) ainsi que les toxines, engendrées par son activité propre, par la digestion, par le renouvellement cellulaire permanent.

Nos pensées désagréables, nos émotions nous polluent et freinent également notre bien-être. Pour cela, la Nature a tout prévu, grâce aux émonctoires (portes de sorties de l’organisme) : foie et intestin, reins, poumons et peau.

Actuellement, face à une alimentation dénaturée, inadaptée ou excessive, la sédentarité, la pollution, le stress, l’activité des émonctoires dans ce processus de « nettoyage » naturel permanent s’essouffle. Lorsque ces mécanismes de « nettoyage » sont dépassés, des troubles divers apparaissent. Il est donc nécessaire d’équilibrer les rentrées et les sorties des toxines de notre organisme. Si ce n’est pas le cas, l’encrassement et le ralentissement métabolique qui s’en suit se ressentent, particulièrement à la sortie des saisons (hiver, printemps, été et automne). Le passage d’une saison à l’autre est donc un indicateur des bons moments pour la détox.

La Maladie, c’est l’effort que fait la nature pour retrouver son équilibre. Carl Gustav Jung

La maladie n’est en réalité que la traduction d’un travail intérieur de neutralisation et de déblayage des toxines accompli par notre organisme dans un but de conservation et de rénovation.

  • Avant la détox, réduire les sources d’intoxication :
    Pour une détoxication efficace, la première condition est bien sûr d’adopter une alimentation hypotoxique respectant quelques grands principes :

    • Eviter l’alimentation industrielle.
    • Diminuer le plus possible la quantité de protéines animales (particulièrement viandes et laitages), mais aussi le sucre (particulièrement raffiné), les graisses cuites ou saturées, le tabac, l’alcool…
    • Favoriser les aliments d’origine végétale : légumes, graines germées, algues, fruits frais… et favoriser tous les aliments verts, riches en chlorophylle purifiante, oxygénant et régénérant.
    • Préférer les préparations crues qui permettent de conserver intacts les nutriments vitaux : enzymes, vitamines, minéraux et oligo-éléments, tous véritables catalyseurs de vie nécessaires à l’ensemble des fonctions du corps, avec une mention spéciale pour les jus de légumes frais qui permettront leur assimilation optimale.
    • Manger léger le soir pour respecter et favoriser les cycles naturels du corps. En effet, toutes les nuits, le corps se détoxifie et se régénère.
    • Limiter les sources de pollutions et de dévitalisation : choisir le bio dans tous les domaines (nourriture, cosmétiques, produits d’entretien…), respirer un air plus sain en contact avec la nature, se protéger des pollutions électromagnétiques.

 

  • Stimuler les fonctions d’élimination du corps :
    • La pratique de la monodiète, consommation d’un seul aliment frais et de saison sur un repas, amplifie le processus de nettoyage du corps. En mettant le système digestif au repos, ce type de cure de détox permet au corps de se débarrasser de ses déchets et de régénérer les tissus.
    • Les cures de jus de légumes frais, soupes crues ou smoothies verts, à la fois détoxicantes et revitalisantes.
    • C’est aussi le moment idéal pour donner un coup de pouce aux émonctoires.
      • Utiliser des cures drainantes polyvalentes comme la sève de bouleau.
      • Apporter un soutien spécifique à certains organes d’élimination. Par exemple, le foie est l’organe phare du printemps que l’on pourra aider avec des plantes ou des aliments comme le romarin, le chardon marie, l’artichaut, le radis noir, le citron… D’autres plantes, comme le pissenlit, le genévrier ou l’aubier de tilleul par exemple, permettront de stimuler parallèlement le foie et les reins, les deux émonctoires majeurs sollicités dans les cures de détoxication.
    • En outre, toutes les techniques permettant d’accélérer la circulation lymphatique et sanguine seront les bienvenues : eau en abondance, exercice physique, massage ou brossage de la peau à sec, saunas, bains, respirations… ainsi que tous les éléments favorisant la vitalité : contact avec la nature, exposition au soleil matinal, diffusion d’huiles essentielles, équilibre activité, sommeil et repos.
  • Précautions :
    L’efficacité du drainage dépend de son intensité. La durée de la cure de détox joue aussi un rôle fondamental. Il est nécessaire de se faire accompagner dans cette démarche par un professionnel de santé afin d’éviter certains effets indésirables. Une détox personnalisée, individualisée, est importante car nous sommes tous différents.
Laisser un commentaire