Publié le Laisser un commentaire

œuf de caille

L’un des avantages nutritionnels des œufs de volailles fedibio est la haute biodisponibilité et assimilation des éléments nutritifs qu’ils contiennent (Protéine, Vitamines, Oligoéléments, choline, ovomucoïde, lutéine, …)

L’œuf de caille est connu comme le produit d’origine animale présentant le contenu le plus équilibré en protéines, vitamines et minéraux. Voici ce qui le différencie de l’œuf de poule.

Les bienfaits de l’œuf de caille proviennent de la qualité supérieure de ses protéines, de la quasi absence de cholestérol – il s’agirait ainsi du type d’œuf le plus diététique au monde – et de sa haute concentration en vitamines et en minéraux par rapport à son petit volume.

Œuf de caille – Œuf de poule

Bien que cinq fois moins gros qu’un œuf de poule l’œuf de caille contient:

  • 5 X Plus de phosphore
  • 7 X Plus de fer,
  • 6 X Plus de vitamines B1
  • 15 X Plus de vitamines B2
  • Mais le plus incroyable est qu’il ne contient quasiment aucun cholestérol (0,8mg/100g) !

Les bienfaits pour la santé

L’oeuf de caille est très riche en antioxydants et en oligo-éléments, notamment en choline, qui joue un rôle important dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Mais c’est surtout face aux maladies respiratoires et immunitaires que ses effets se sont révélés déterminants. Dans les années 1960, un médecin a ainsi remarqué que les éleveurs de son entourage qui se soignaient par des cures d’œufs de caille voyaient certaines de leurs allergies disparaître. Ses études ont d’abord porté sur l’asthme, puis sur les allergies dans leur ensemble (rhinite, eczéma, etc.). On a découvert depuis que le blanc de l’œuf de caille contient de l’ovomucoïde, un puissant inhibiteur de la trypsine humaine, favorisant la désensibilisation allergique.

Les applications de l’œuf de caille pour calmer ou prévenir certaines maladies

L’œuf de caille a été utilisé durant des centaines d’années par plusieurs peuples différents afin de soigner pour prévenir certaines maladies.

Les maladies que les œufs de caille peuvent apaiser

Cet œuf est souvent utilisé pour soigner beaucoup de maladies liées à la respiration telles que l’asthme, la rhinite allergique, la toux ou encore la sinusite. Il peut aussi soigner d’autres maladies comme la conjonctivite, l’urticaire, l’ulcère ou l’eczéma.

Les maladies que les œufs de caille peuvent prévenir

  • Les études scientifiques indiquent que la lutéine des œufs (de toutes les volailles), bien qu’en faible quantité (par rapport à celle présente chez certains végétaux) est hautement bioassimilable est donc facilement biodisponible ce qui peut fortement aider à se protéger contre les maladies telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMA) et des cataractes, ainsi elle réduit considérablement le risque pour des certains types de cancer et cardiopathie. En plus Elle favorise la santé de la peau. 
  • L’œuf de caille est très efficace pour prévenir la chute des cheveux, l’ostéoporose, ou la spasmophilie.

Les maladies que les œufs de caille peuvent soulager

Ces derniers ont aussi le pouvoir de soulager certaines affections comme le diabète ou encore toutes les autres maladies liées à l’âge.

En outre, cet œuf est très efficace contre toutes les autres affections liées à l’alimentation que ce soit l’obésité ou encore toute autre maladie liée à la sous-alimentation telle que le kwashiorkor.

En somme, on peut dire sans se tromper que l’œuf de caille est l’un des aliments les plus complets qui soient. Ce dernier possède beaucoup de nutriments essentiels au corps humain. De plus, au-delà du fait, qu’il peut être utilisé comme « médicament miracle », il peut aussi être très utile pour une collation ou être dégusté comme un délicieux apéritif.

Comment fonctionne une désensibilisation aux allergies?

L’ovomucoïde et les ovoinhibiteurs semblent être les substances permettant ces désensibilisations : c’est dans l’oeuf de caille qu’ils sont en plus forte concentration par rapport aux autres espèces de volaille.

Dans l’albumen de l’oeuf (le blanc) on trouve une quantité importante d’ovomucoïde qui est un puissant inhibiteur de la trypsine humaine. Cette protéase joue un rôle clé dans la réaction allergique puisqu’elle l’amplifie au niveau du système immunitaire. L’ovomucoïde est un polypeptide formé de 3 domaines fonctionnels similaires qui peuvent chacun se fixer sur une protéase. Cette fixation empêche l’enzyme, par exemple la trypsine, d’agir et l’effet final est une réduction de la production d’anticorps (les immunoglobulines E) diminuant ainsi la libération d’histamine par les basophiles et les mastocytes. Il semble par contre essentiel que le patient reste exposé à l’allergène qui déclenche la réponse immunitaire pendant la cure pour qu’elle soit efficace.

Quant aux ovoinhibiteurs ils sont aussi des inhibiteurs de protéases à sérine et en particulier de l’élastase. Cette enzyme intervient dans des pathologies comme l’emphysème pulmonaire ou le psoriasis ce qui pourrait aussi ouvrir d’autres voies de recherches…

Comment se déroule une cure d’oeuf de caille ?

Le traitement consiste en l’ingestion croissante d’oeufs de caille pendant environ 7 semaines : durant les 2 premiers jours il faut en consommer 3, puis 4 le troisième jour, puis du 4ème au 49ème jour il faut manger l’équivalent de 5 oeufs de caille. Pour les enfants une quantité de 3 oeufs pendant 30 jours semble suffisante.

De manière optimale, les œufs sont à consommer frais et crus, le matin à jeun et la prise doit être suivie d’un jeun de 3 à 4h (1h suffit pour les enfants). Il faut bien laver les œufs avant de les « gober », il est aussi possible de les verser dans un verre et d’y ajouter un peu de jus de fruit ou de miel.

Au total pendant la cure un adulte mangera 240 œufs de caille et un enfant de 10 ans 90 œufs.

Du gallinacé à la galénique …

Il existe des compléments nutritionnels à base d’extraits standardisés d’oeuf de caille (ESOC) de souche B mina. Ils sont recommandés pour les allergies au pollen ou aux acariens en soulageant les symptômes comme les rhinites, l’asthme, l’urticaire etc… Le taux de réussite est d’environ 70% allant de la diminution à la disparition de l’allergie. Aucun effet indésirable n’a été signalé pour le moment. Il faut les consommer en prévention un peu avant la période de l’allergie et poursuivre au cours de celle-ci. Ce complément se présente sous forme de comprimés à laisser fondre sous la langue une à trois fois par jour avec possibilité d’augmenter les doses si les symptômes sont plus intenses.

Pourquoi choisir les œufs FEDIBIO

Grand respect de la nutrition animale « En nourrissant mieux les animaux, l’homme se nourrit mieux ».

Les volailles de Fedibio produisent des œufs fermiers, pondus par des poules élevées selon un mode de production fermier, en liberté dans des prairies arborées. Ces œufs sont ramassés quotidiennement et triés à la main. Les volailles sont nourries avec des céréales cultivées localement, et sans OGM. Leur alimentation est contrôlées 100 % végétales, minérales et vitamines, dont 95% minimum de matières premières sont issues de l’agriculture biologique.

Quelques exemples, en plus des céréales que nous donnons à nos volailles:

  • La qualité des protéines des œufs Fedibio: Lors de la fabrication des huiles Fedibio, nous séparons les huiles (issus de la pression à froid) des protéines de très haute qualités, que nous recyclons en les donnant à nos volailles (poules, coqs, cailles, canard, oies, dindes,…). Exemples de graines oléagineuses et fruits secs utilisées pour la préparation de nos huiles et recycler nos protéines (Amandes, noix, pignons, cacahuètes, noisettes, pistaches,..). Oui, en plus des graminées et de leur alimentation en plein air, nos servons des fruits secs à nos volailles fermières (poules, cailles,…).
  • La qualité des lipides des œufs Fedibio: Le jaune d’œuf est source de lipide, dont les acides gras essentiels. Selon de nombreuses études, l’alimentation humaine apporte des omégas 6 en excès, et pas assez d’oméga 3. Les oméga 6, quand ils sont surabondants, peuvent être la cause de maladies cardio vasculaires. Les volailles Fedibio en consommant en plus des graines oléo protéagineuses [graine de lin, lupin, luzerne, féverole, …] riche en oméga 3, apportent plus d’oméga 3 dans l’alimentation humaine. Les œufs Fedibio avec un apport nutritionnel en oméga 3 permettent de rétablir l’équilibre entre oméga 3 et oméga 6, donc rééquilibrer la proportion des acides gras essentiels, la répartition entre les oméga 3 et 6.

Laisser un commentaire