Publié le Laisser un commentaire

Plantes médicinales: Mode d’usage et application

Voici quelques informations de base sur les différents modes d’usage et d’application des plantes faciles à préparer soi-même en toute sécurité.

Infusions

Les infusions sont le moyen le plus simple et infaillible pour profiter des bienfaits de vos plantes médicinales. Ce sont avant tout les parties aériennes, les feuilles et capitules, qui se prêtent à ce genre de traitement. Pour préparer une infusion dans les règles, il suffit de se munir d’une théière ou d’une tasse, d’un filtre et d’un couvercle. Pour une tasse, comptez environ une cuillère à café de plante séchée ou 2 cuillères à café de plante fraiche. Pour une préparation en théière, ajoutez 20 g de plante séchée ou 30 g de plante fraîche pour 500 ml d’eau.

Mettez les plantes dans le filtre et ajoutez de l’eau frémissante. Laissez infuser entre 5 min. et 10 min. Rajoutez du miel et du sucre selon vos envies.

Décoctions

Les décoctions permettent d’extraire les principes actifs des parties les plus dures des plantes médicinales telles que les écorces ou les racines, en leur faisant subir un traitement plus soutenu. Pour préparer votre concoction, placez une grande quantité de plantes médicinales dans une casserole et ajoutez-y de l’eau froide – de préférence de l’eau de source non calcaire. Il faut compter environ 20 g de plante séchée ou 40 g de plante fraîche (ou de mélange de plantes) pour 750 ml d’eau froide, réduite à 500 ml.

Recouvrez la casserole et menez le tout à ébullition. Laissez frémir le tout jusqu’à ce que le liquide soit réduit d’environ un tiers. Retirez du feu et filtrez à travers une passoire. Après s’être refroidie, votre concoction se garde au frigo pendant 48h maximum. Il est recommandé de ne pas dépasser la consommation de 3 à 4 doses de décoction par jour – l’équivalent de 500 ml de votre concoction.

Vins toniques

Les vins toniques sont des boissons tonifiantes qui accroissent votre bien-être et stimulent votre digestion. Pour les fabriquer, comptez 200 g de plantes séchées ou 300 g de plantes fraîches ou encore 25 g de plantes amères séchées pour 1l de vin blanc ou de vin rouge.

Le réceptacle recommandé pour a préparation de vins tonifiants est un bocal ou un pot en céramique muni d’un robinet à la base. Vous y placez vos plantes, puis les recouvrez totalement avec du vin car, au contact de l’air, elles risquent de moisir et de rendre ainsi le vin dangereux pour la santé. Après avoir laissé macérer vos plantes dans le vin pour environ 2 semaines, pressez et filtrez-le et transvasez-le dans des bouteilles fermées préalablement stérilisées. Conservé dans un endroit frais et dans un réceptacle fermé, votre vin tonique se garde entre 3 et 4 semaines. La dose journalière recommandée est d’un verre de liqueur – environ 70 ml – par jour.

Sirops et cordiaux

Les sirops et cordiaux consistent à ajouter du sucre et/ou du miel à des infusions ou décoctions et ainsi les conserver plus longtemps. Comptez 500 ml d’infusion ou de décoction – voir ci-dessus – pour 500 g de miel ou de sucre non raffiné. Pour préparer votre sirop ou cordial, versez votre infusion ou votre décoction dans une casserole et ajoutez-y le miel ou le sucre. Laissez  agir les plantes pendant 15 minutes (pour les infusions) et 30 minutes (pour les décoctions). Pressez la plante pour recueillir le plus de liquide possible. A l’aide d’un entonnoir, versez votre sirop ou cordial dans des flacons en verre stérilisés préalablement – utilisez de préférence des flacons teints. Bouchez votre flacon avec des bouchons en liège et conservez-les dans un endroit frais, à l’abri de la lumière. 

La dose journalière recommandée pour les sirops et cordiaux est de 5 à 10 ml (1 à 2 cuillères à café) 3 fois par jour. Conservées au frais, vos préparations se gardent jusqu’à 6 mois.

Cataplasmes

Les cataplasmes sont des préparations à base de plantes médicinales qui s’appliquent directement sur la peau et qui sont censées soulager les douleurs musculaires ainsi que les entorses et fractures. Pour préparer un cataplasme, il faut faire chauffer la plante de votre choix pendant environ 2 minutes, puis la presser pour en extraire le liquide. Enduisez d’abord la partie douloureuse de votre corps avec de l’huile, puis déposez-y la plante encore chaude et recouvrez-la avec un bandage. Laissez agir jusqu’à 3 heures. Renouvelez le cataplasme toutes les 2 à 3 heures. 

Bains de bouche et gargarismes

Les bains de bouche sont une autre manière facile et sécurisée d’appliquer vos plantes médicinales. Pour préparer un bain de bouche ou un gargarisme, commencez avec une infusion que vous laissez infuser plus longtemps – 15 min. à 20 min. pour accentuer les bienfaits de vos plantes médicinales aux propriétés astringentes. Vous pouvez également vous servir d’une décoction. Filtrez le tout et rincez-vous la bouche et l’arrière-bouche avec votre préparation.

Inhalations

Les inhalations sont un traitement facile et efficace contre la bronchite, la sinusite, le rhume des  foins et l’asthme. Les sinus et les voies respiratoires sont dégagés grâce à l’action conjuguée de la vapeur d’eau et des substances antiseptiques. Pour préparer une inhalation, versez 1 litre d’eau bouillante dans un grand saladier et ajoutez-y 10 gouttes d’huile essentielle en mélangeant le tout. Vous pouvez également laisser infuser 25 g de plantes dans 1 litre d’eau pendant 15 minutes. Ensuite, placez la tête au-dessus du récipient, puis recouvrez-la d’une serviette et inhalez la vapeur pendant 10 minutes. Après l’inhalation, restez dans une pièce chaude pendant au moins 15 minutes pour permettre l’évacuation des sécrétions des voies respiratoires.

Laisser un commentaire